Lectures sur un rocher

Quatre soeurs, tome 4 : Geneviève

Malika Ferdjoukh (autrice). 2003, 216 p. L’École des Loisirs (Médium). Jeunesse. 8€.

L’été a presque vidé la Vill’Hervé. Hortense et Enid sont à Paris dans le moins de deux pièces de leur tante Jupitère et de leurs cousins Désirée et Harry. Bettina est partie camper à la campagne avec les DBB, chez une cousine Bethsabée inventée pour la circonstance. Charlie est là, mais ailleurs. Dans l’inquiétude du lendemain, sans doute. Dans la nostalgie de l’hiver avec Basile, peut-être aussi. Geneviève, elle, vend des glaces à la place en regardant passer les bateaux, les pédalos, les cumulos (nimbus) et surtout le mystérieux Vigo qui a commencé par se renverser en vélo devant elle et qui la renverse à son tour …

Je n’avais vraiment, vraiment pas envie d’en finir avec les soeurs. Ce tome n’est pas long, mais j’ai eu l’impression qu’on passait si peu de temps à la Vill’Hervé puisqu’on les suit soit à Paris soit à la campagne … Si j’ai beaucoup aimé la tante Jupitère (rien que son nom), ses enfants m’avaient déjà un peu ennuyée dans le tome précédent, je n’ai pas été ravie de les revoir ici.

L’écriture est toujours aussi douce, nostalgique, et je me suis laissée porter par les évènements, en attendant de retrouver chacun des personnages à la suite. Mais … j’ai eu des regrets pour chacun d’entre eux, ou presque. Hortense et ce garçon qui lui ment (pour se faire bien voir, mais quand même) et boit avant de conduire. Charlie que j’espérais voir reconsidérer les choses avec son scientifique retourné à Paris. Et je ne me rappelle même pas ce qui arrive à Bettina, je crois que ça implique des canards.

Mais bon, je me demande si peu importe la fin choisie par l’auteur, j’aurais été déçue de toute manière. Parce que je ne voulais pas dire au revoir aux quatre sœurs. La langue de l’autrice est toujours aussi agréable et poétique. Je pense que j’oublierai bien vite ce tome pour ne plus que me rappeler la douceur et la nostalgie du récit et de ces personnages si bien construits.

Nombre de tomes parus : 4 (série finie).

Enid HortenseBettina

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.