This little life of mine and other stuff

Première visite

Pour cette première visite, je suis un peu ennuyée, je n’ai pas grand souvenir de l’annonce ^^, Si je ne me trompe, c’était la ville que je voulais, très proche de l’école et du tram. Un rez-de-chaussée, ce qui m’angoisse encore un peu, mais on tente. 2 chambres, une douche (ha ! bon il y a une baignoire aussi apparemment). Le prix était très raisonnable. J’étais enthousiaste.

Au jour dit, j’arrive à l’adresse grâce à Stanislas le gps. C’est chouette, il y a des places de parkings partout, on peut se garer tranquillement. La résidence est très jolie, violette et jaune sombre, avec un code pour entrer.

Je me suis baladée dans la rue, les rues alentours. Whoa. Plein de petites choses, boulangeries, pharmacie, autres professions médicales, même un cinéma ! Et on est parallèle à l’artère du tram !

Et puis j’ai attendu devant la résidence.

Attendu.

15 min après le moment dit, j’ai reçu un appel de l’agent immobilier qui me cherchait.

Bah … je suis devant la résidence.

… Comment ça, c’est pas la bonne ?

Turns out, il y avait deux numéros correspondant à celui qu’il m’avait donné dans cette rue. Je continue à trouver ça très bizarre, d’autant que le « bon » se trouvait de l’autre côté de ladite rue et à près d’un km plus loin.

Alors quand je suis arrivée devant l’appartement en question, mon coeur est un peu tombé dans mes chaussettes.

Ce n’était pas une résidence mais un bloc d’appartement qui donnait sur la rue (relativement passante). Pratiquement devant l’escalier de la résidence.

Enfin, avant d’entrer, je rencontre l’agent immobilier, venu avec une collègue. Je n’avais pas pensé que je pourrais me sentir un peu assaillie de gens, surtout avec ce qui a suivi.

Ce qu’il ne m’avait pas dit, c’est que l’appartement était toujours occupé.

Et que les locataires avaient DES animaux. Oui, pluriel. Au moins 2 chiens et 3 chats.

Alors j’adore les animaux, ce n’est pas le problème. Mais 1) la moindre des choses aurait été de prévenir (et si j’avais été allergique, hein ?) et 2) ben dans les logements avec petites bêtes ya certains éléments : une odeur et dans le cas précis des dégradations. Des griffures tout le long du couloir (oui, les locataires vont réparer ça, si tu le dis).

Et je ne sais pas si c’est seulement l’odeur des animaux mais je me suis vite sentie oppressée. Qui dit locataire dit stuff. Et une TONNE de stuff.

Je sais, j’essaie d’avoir un espace raisonné, ne pas avoir trop de trucs, tout le monde n’est pas comme ça. Mais si on m’avait dit que l’appart était occupé, j’aurais probablement réagi différemment. Là j’ai senti l’angoisse et limite ma claustrophobie revenir devant la montagne de choses dans toutes les pièces de l’appartement (qui me paraissait minuscule alors qu’on devait être sur du 50-55 m2). Je ne voyais absolument pas les espaces ni les volumes. Je sentais seulement tout le poids de ces choses et l’odeur agressive ambiante.

Forcément, vous vous en doutez, impossible de me projeter. Et j’ai eu une telle impression de cheap en arrivant en prime.

Pour vous amuser, j’ai documenté cette petite visite sur Ainsley, mon iPad complice, je vous montre mon plan dessiné ^^, Je ne sais toujours pas dessiner et encore moins un plan mais je pense que ça reste compréhensif.

Une première visite qui m’a laissé un goût amer. Mais une grande envie de vivre dans ce quartier (en plus il y a deux supermarchés juste à côté, accessibles à pieds, dont celui que j’utilise en ce moment), donc ce n’était pas entièrement du temps perdu.

Suite au prochain épisode !

4 commentaires sur “Première visite

    1. Promis, celle-ci était la pire ^^;

      Mais je sais pas, pour moi ça me paraît être la moindre des choses de prévenir quoi !

      (Après, le seul bon moment dans l’appart, j’ai oublié de le mentionner, c’est quand un labrador est passé à côté de moi avec un nounours dans la bouche ^^)

  1. Mouais ça donne pas méga envie comment tu le décris :/ dommage pour la première résidence qu’avait l’air sympa, direct t’as commencé la visite par une déception aussi (et frustration de l’attente)
    Kin

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.