Lecture sur un rocher

Feuilles (avril 2021)

En avril, des relectures romans et des revues. C’est ce qui me convient le mieux en ce moment.

Je termine enfin cette revue qui est longue et lourde à lire. Certains thèmes sont vraiment intéressants et j’aimerais beaucoup les aborder en classe, mais sur une lecture continue, même au long court, elle est restée pesante.

Vous allez rire … je n’ai tellement plus l’habitude des bilans lectures que j’en ai oublié deux démarrées en mars ^^, J’ai failli rédiger un rattrapage, et puis j’ai pensé que ça pouvait attendre un peu puisqu’elles ont été terminées en avril.

J’avais déjà parcouru un nuancier de couleurs il y a quelques mois. Celui-ci suit les couleurs Pantone avec une interprétation pour chaque jour de l’année par rapports aux traits de caractère. C’est amusant et très bien écrit. J’ai beaucoup aimé découvrir les différents noms de couleur en prime.

Je suis d’autant plus étonné·e d’avoir oublié cette lecture démarrée en mars que je l’ai vraiment adorée. Non seulement son côté informatif est terriblement bien fait avec en prime une illustration riche qui inspire énormément d’un point de vue écriture, mais la manière d’écrire de l’autrice est très visuelle et se lit comme un roman. J’ai suivi ces trois décennies avec plaisir en regrettant qu’on y soit limité. Pour l’anecdote mon père a failli me le piquer alors que je n’avais pas encore terminé !

Sans rapport avec le défi Ai Yazawa de Tachan, j’ai eu envie de relire cette mangaka dont je n’ai jamais été spécialement fan (la première rencontre avec Nana n’a pas été heureuse ^^,). Je crois que cette série est une de mes préférées de ladite autrice. J’aime beaucoup la douceur, la nostalgie, les personnages hauts en couleur et les relations adorables qui se dessinent entre eux.

Un numéro toujours aussi cosy. Parmi les thèmes qui m’ont intéressé·e :

-Alice Guy-Blaché, la première réalisatrice.

-le calligramme.

-le rendez-vous Les livres de ma vie, avec une éditrice qui partage ses incontournables (comme toujours).

Hm. Vous reconnaîtrez peut-être une de mes rares acquisitions de cette année. J’aime énormément la collection du Goût des mots de chez Points. Ils abordent la linguistiques sous de nombreux angles différents et avec beaucoup d’humour. Celui-ci, je trouve, fait exception. Son écriture est lourde, ampoulée, ennuyeuse. Il m’a embrouillé·e dès le premier article sur les termes du titre et vraiment ça ne m’a pas donné envie de poursuivre.

Après C’était comme ça en France, j’ai eu envie de poursuivre mes lectures d’Histoire – c’est toujours le cas, mais le prochain dans ma ligne de mire est encombrant donc j’ai du mal à démarrer ^^, Si j’ai commencé avec enthousiasme, j’ai eu plus de mal à la poursuivre. L’écriture n’est pas aussi inspirante mais c’est un livre qui vaut énormément pour la somme d’illustrations incroyable qu’il propose : photographies, anciennes publicités, etc., je crois d’ailleurs qu’elle vient essentiellement de la collection personnelle de l’autrice ! Un indispensable question inspiration écriture, je pense.

C’est amusant de lire Gokinjo après Je ne suis pas un ange qui se situe dans le même univers et dont on retrouve quelques personnages ! De même, j’ai retrouvé avec plaisir la fantaisie d’Ai Yazawa, les dessins tout doux, les personnages plutôt divers, le côté très apaisant.

Je suis toujours aussi fan de l’ambiance esthétique de cette revue, des couleurs, des polices. J’ai aimé :

-se protéger du stress pour vivre mieux ;

-la magie du matin ;

-changez de vibration ;

-l’idée de livre sur la cuisine vapeur de Coralie Ferreira ;

-l’idée de l’article sur le féminin des mots … qui ne va pas assez loin et ne fait que deux pages, et parle de mélanger les pronoms il et elle mais avec un exemple suédois, hen, et pas iel qui existe !

-les dessins !

Dernier (je crois ?) dans le même univers d’Ai Yazawa (ou il y a des liens avec Nana ?), Paradise Kiss me donne une impression d’un peu rushé. Les choses vont très vite et on aurait pu passer plus de temps sur ces différents personnages, la fin fait un peu gâché de ce point de vue. Je reste frustré·e de cette lecture, une fois encore.

Quelques appréhensions après Un bouquin n’est pas un livre, malgré une première découverte de Bernard Pivot il y a quelques années que j’avais vraiment aimé (avec 100 mots à sauver). Et au final, je reste sur cette excellente impression. Pivot est tellement drôle et son écriture vivante. J’ai adoré.

Petite découverte manga, très étrange, avec un dessin parfois dur, … je ne sais pas. Une jeune fille précédemment bien peste (euphémisme) se réveille amnésique et réapprend à vivre. Il y a des choses qui m’ont un peu choqué·e, dans les relations notamment, et plutôt que vraiment apprécié c’est la curiosité et l’envie de savoir ce qui va se passer qui l’emporte ici.

Une petite déception avec ce numéro, graphiquement et d’un point de vue contenu. Pour l’instant, s’il m’en reste peut-être un ou deux à lire je n’ai pas trop envie de poursuivre ma collection.

Parmi ce qui m’a intéressé·e :

-le négatif dans la recherche constante du self-care;

-apprécier une activité par plaisir, sans chercher à la monétiser ou en faire son métier ;

-le coloriage.

Hm. Comment dire. J’ai énormément d’affection pour la série Psi Changeling, mais ces deux derniers … non. Enfin, à droite, c’est pire. On est vraiment dans le comme par hasard, le personnage obsédé par sa mate (mais genre c’est tout son univers ! d’autant qu’il a été maltraité et qu’il aurait plus besoin de thérapie qu’autre chose) … et j’ai grincé des dents tout le long.

Lassitude encore plus poussée que pour Respire, surtout quand j’ai vu cet article sur la monétisation de ses compétences (ironie après lecture de Respire XD) … c’est tellement à la mode en ce moment, et je sais que je regarde beaucoup de contenu Youtube sur le thème, mais je trouve ça limite de présenter ça à des ados vers 12, 13 ans. Pas l’impression d’avoir aimé quoi que ce soit, pas même les dessins ou les couleurs, et pas sûr·e de ramener ça au boulot (même si j’hésitais à abonner le CDI).

Et c’est ÜBER GENRÉ. Alors oui je sais avec le titre je devrais m’y attendre mais j’ai juste horreur de ça.

Après Psi Changeling, j’ai voulu changer d’univers dans le même style. Alors j’apprécie toujours le principe, mais j’ai tendance à passer les scènes osées (imaginez du Milady bien épicé, j’en parlais dans mon article sur le premier tome), comme pour Psi Changeling. Mais là il ne reste plus grand chose une fois les scènes passées. Et chaque fin de tome qui est sensée être une grosse scène contre un ennemi bah ça retombe comme un soufflé surtout quand on retrouve le même au livre suivant (coucou Lijuan).

Une excellente découverte. J’aime beaucoup l’approche par saison, les différents thèmes, l’aspect spirituel. Beaucoup de sérénité et de douceur qui se dégage de Holi, même si l’aspect graphique n’est pas un Flow ou un Open Mind , j’ai très hâte de finir ce numéro et acquérir la suite (juillet !).

Je continue à tester les possibilités d’affichage ^^, pas mal de blancs inutiles mais pas mal. Ça vous plaît ?

Et vous, de belles lectures en avril ?

4 commentaires sur “Feuilles (avril 2021)

    1. Ça me donne un peu l’impression du côté machine, on sort un tome par an :/ c’est vraiment dommage, j’aimais beaucoup le principe du tome qui fait à la fois avancer l’intrigue principale de l’univers et des éléments plus petits avec différents personnages.

        1. Je vais lire celui qui sort le mois prochain, mais bon, sans grand enthousiasme. Et ça me fait de la peine, il y avait tellement de personnages dont je voulais suivre l’histoire Kit !) ou de désignation psi (comme les Ps Psi) …

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.