Apartés - This little life of mine and other stuff·Lieux magiques·Tentation sur la Falaise - Wish List

Imaginales 2018 à venir

Tiens, j’avais oublié le billet d’annonce, l’an dernier … il faut dire que j’étais un peu dépitée. Mon établissement principal organise une porte ouverte le dernier samedi de mai et j’ai donc loupé cette journée T_T Cette année, je me suis arrangée pour ne pas en faire partie !

Je serai donc à Epinal jeudi après midi (à partir de 15h, je dirais), samedi et dimanche toute la journée.

(Et vendredi je me morfondrai au boulot parce que je suis de shift jusque 17H T_T).

J’avoue que cette année … j’ai à peine regardé la liste des invités.

Et que bon merci la communication … ce billet arrive tard parce que j’étais persuadée que ce n’était pas ce week-end mais le suivant, vous savez pourquoi ? Je suis sensée recevoir de la doc’ au boulot pour la communiquer aka courrier, affiches, programme, et cette année bah rien du tout. Je vais téléphoner demain pour savoir si c’est normal (mon établissement secondaire n’a pas eu non plus, Super Collègue en Moselle l’a eu mercredi ou jeudi …). Je suppose que ce sont les vacances, les ponts, tout le toutim, mais bon. Bref, je suis un peu dépitée sur ce plan, mais ce n’est pas la seule raison.

Je serais bien en peine de vous la donner. Le thème, Créatures, me parle bien, et est totalement dans la mouvance de mon roman et j’ai toujours autant envie d’y aller …

Mais je n’ai pas eu le réflexe de me jeter sur la liste des invités ou des conférences, ou de préparer une liste de livres à amener ou acheter sur place. Mais pour ce dernier point, c’est probablement parce que mes habitudes de lectrice sont en train de changer et que j’ai pas mal de livres des Imaginales juste de 2017 déjà lus et désherbés parce que pas du tout mon truc, ou en stand by parce qu’après réflexion, je suis moins tentée … (j’ai vaguement tendance à perdre mes sens là-bas).

J’ai toujours autant envie d’y aller, mais je voudrais recentrer cette aventure sur les choses importantes : les livres, bien sûr, mais aussi les rencontres avec des auteurs que je ne connais pas encore, ou les retrouvailles avec des auteurs (je pense à Cindy van Wilder, adorablement choupette à qui je dois un hug pour certains posts récents sur les réseaux sociaux) ou des blogueurs (Kin et Kara que j’espère bien croiser cette année, scrogneugneu !).

Pour le reste … on verra bien. Au plaisir de vous y croiser !

Bibliothèques Lynnaennes

Fairy Loot Box de février

Promis, j’étais persuadée de vous avoir déjà posté cet article.

Juré.

Je suis à la ramasse en ce moment. Les seuls articles réflexe que j’ai, ce sont les moissons et les feuilles mensuelles ^^, Le pire, c’est qu’il n’y a que celui de la box d’avril qui n’est pas encore rédigé, mars est dans les brouillons, avec plus de 260 autres articles. J’avais réussi à trouver un rythme / une méthode de parution en m’y mettant le matin avant le boulot, mais je ne sais pas, ça ne me convient plus. Je veux toujours poursuivre le blog, mais je crois que toute ma méthode est à revoir ^^,

J’avoue que j’aimerais aussi ne plus avoir tellement de brouillons de lectures antérieures et pouvoir vous proposer des choses plus récentes … à voir si j’arrive à mettre ça en place sans pour autant bombarder de publications tous les jours pendant deux mois ^^,

Promis, j’arrête de papoter maintenant, et place à la box de février.


Janvier était féérique … et février choupi !

❤ Once upon a time… there was a box filled with exclusive items themed around dark fairy tales and an epic and exclusive signed book! To find out how this tale ends you’ll have to wait until February 2018.
❤ The February ‘Twisted Tales’ box is perfect for fans of dark fairytales and The Grimm Fairytales! You can expect items themed on Little Red Riding Hood, Snow White, Hansel and Gretel, and Rapunzel.

On ne va même pas parler de retard hein … j’ai complètement zappé cet article.

On reste dans le vert avec le décor 🙂

Le premier goodie m’a fait beaucoup rire : des chaussettes XD c’est inattendu. Elles sont plutôt confortables, en prime. Et la mug est jolie comme tout (y a du vert, aussi, je suis bon public 😛 ), même si j’ai toujours une peur bleue du transport de ce genre d’objet.

Moi qui n’aime pas les bougies, celle-ci ne me dérange pas. Elle a une odeur de nature … mousse et feuilles de thé. Je ne sais pas, j’adhère. Bon après je renifle le pot, hein, j’allume pas. (Je ne suis pas à l’aise avec le feu. C’est si ironique quand vous savez que je bosse là-dessus pour le roman XD).

Les sels pour le bain m’ont laissée un peu pantoise ^^, je ne risque pas de m’en servir, mais une fois encore, c’est drôle.

Les marque-pages sont très jolis. Le premier est en bois, je n’en avais pas encore de cette matière, et c’est agréable au toucher. Et puis le second, une fois encore j’aime beaucoup le motif, c’est Taratjah et c’est toujours chouette.

Le livre est joli et très intrigant, sur un univers où les contes de fées sont créés et la mère de l’héroïne y est enlevée.

C’est une petite moisson, mais colorée et plutôt intrigante. j’apprécie !

Et vous ? Elle vous a plu ? A bientôt pour mars ! (En espérant d’être moins en retard pour avril qui devrait arriver d’ici la fin du mois, qui j’espère atterrira sagement dans ma boîte en mon absence …)

Edit à publication : mahahahaha elle a peur d’être en retard XD

Bibliothèques Lynnaennes

Fairy Loot Boxes : thèmes de mai et juin

Alors j’ai toujours l’espoir de vous présenter les nouveaux thèmes en temps et en heure, mais j’ai eu des soucis d’Internet au boulot ET à la maison, parce que ce n’est pas drôle sinon, donc j’ai zappé …

Mai : Save the Kingdom.

Non, je peux pas, j’ai le brevet qui arrive.

Si vous avez poney, ça marche aussi.

🏰 This box is inspired by stories that involve saving the kingdom (all in a day’s work, right?). You’ll find stunning items inspired by An Ember in the Ashes, The Winners Trilogy, The Remnant Chronicles and Throne of Glass.
🏰 The book we are featuring is a fantastic new release where the main character is a traitor with secret magic powers and has to save the kingdom. It’s the perfect blend of magic, romance and epic fantasy – we cannot wait for you to read it! It will come with a signed bookplate, a letter from the author and other goodies.

Et comme j’ai zappé cet article je pense qu’elle n’est plus disponible :/

Juin est plutôt cool.

🎭 We are so excited to reveal that the June theme is ‘Rebels in Ballgowns’! This box is inspired by stories where there are rebels dressed in ballgowns – we love books where the main character is on a secret mission but has to dress up, particularly if it involves a masquerade party!

🎭 In this box you will find items inspired by Legendary, Shatter Me, The Selection and Nevernight. There is an item in this box that we have never ever included in any of our previous boxes and we are SUPER excited for it! We’ve spent months working on this item and we think you guys are going to love it!

J’adore le thème des masques ❤ Donc je suis plutôt enthousiaste ! Apparemment elle est dispo genre now ^^, donc bonne chance ! C’est toujours un peu compliqué de réserver ou souscrire …

Ces thèmes vous inspirent ? J’avoue que je suis toujours contente de ma souscription !

Errements visuels

Netflix & Me [Mars-Avril]

Mars et avril donnent lieu à de jolies découvertes.

Jupiter Ascending est très plaisant. J’ai apprécié les graphismes, les couleurs, l’histoire plus grande que nature. Et qu’est-ce que j’ai ri devant Eddie Redmayne et son côté démesuré. Merci à Durendal de m’avoir donné envie de découvrir.

Matrix est un premier visionnage. Yeah, yeah, bouh, bouh, on le saura. Je n’ai jamais eu envie de le voir ado (parce que tout le monde en parlait) et ce n’est pas plus mal pour deux raisons. J’étais loin d’être aussi portée SF que maintenant et je pense que certaines scènes m’auraient positivement traumatisée. Bon, elles sont difficilement passées now, mais je reste très intéressée et j’ai envie de poursuivre cette découverte, même si je connaissais déjà dans les grandes lignes (la rétrospective durendalienne est passée par là).

Tchao Pantin … je ne m’attendais pas à un film aussi noir, pour connaître Coluche de ses comédies. Je n’ai pas apprécié, notamment pour son côté sexiste (une femme, inutile à part pour coucher avec les héros) et du pathos peut-être trop étalé. (Produit de son époque bla bla blah don’t care).

Léon est une première aussi, pour moi qui adore Jean Reno, je ne l’en aime que davantage. C’est prenant, touchant (mais bouh la fin T_T).

Nikita, que je connais déjà par son remake américain. Les acteurs sont très frappants pour une histoire que je connais déjà mais qu’on vit à cent à l’heure avec eux.

J’ai eu envie de le comparer à Point of No Return, le remake américain que j’ai vu adolescente. On retrouve bien son essence, et il y a peut-être un accent mis davantage sur la musique avec Nina Simone d’où la jeune femme tire son nom de guerre. Je trouve Gabriel Byrne, le handler, moins fascinant que son équivalent français, et le fiancé de l’héroïne plus choupi de notre côté de l’Atlantique. Mais le parallèle est intéressant.

Au service de la France est mon obsession du moment. J’ADORE ❤ C’est de l’espionnage, moi qui d’ordinaire n’aime pas ça. De la parodie, qui n’est pas ma tasse de thé non plus. De l’histoire, bon, là, okay c’est mon trip. Ca forme un ensemble détonnant qui me fait hurler de rire sur les 60s, une bande de clampins dans les services secrets français (on se demande comment ça fonctionne avec eux), une administration presque kafkaïenne qui doit tout tamponner au risque de s’effondrer. Les acteurs sont géniaux, notamment le héros, André aka Hugo Becker sur lequel  j’ai totalement flashé ❤ J’aimerais teeeellement qu’il y ait une saison 2 ! Elle est notée sur Seriebox (la 1e est de 2015) mais sans date de diffusion !

Dynastie me fait toujours autant rire. A force d’entendre la mère de Fallon évoquer, je me suis dit qu’il n’y avait qu’une actrice pour lui rendre justice : Nicolette Sheridan. Et là, boom qui entre en scène ? Elle-même XD J’ai ri ! Elle est effectivement parfaite, so bitchy, et fait ressortir le pire de l’héroïne, ce qui est juste génial.

OSS 117 : Le Caire, nid d’espions n’est absolument pas mon truc à la base. Mais j’avais vu qu’une partie de l’équipe d’Au service de la France avait travaillé là-dessus, donc je me suis dit que peut-être … et absolument pas. Autant le côté period piece est au rendez-vous et MES DIEUX C’EST PIERRE BELLEMARE ❤ pardon la groupie n’est jamais loin lorsqu’il s’agit de lui ^^, autant Dujardin ne passe toujours pas et les blagues sont lourdes et pesantes.

Nailed it est une petite émission sympathique où des gens lambda s’affrontent dans une compétition de pâtisserie où ils doivent reproduire des desserts très connus. C’est fun, esthétiquement agréable, et l’hôtesse a une personnalité géniale et démesurée.

Unforgettable n’est pas (?) sur Netflix, c’est un coffret DVD que j’avais commandé lors d’une vente privée il y a pfiouh. (Nan mais j’ai eu des soucis avec Orange en début d’année … ). L’enquêtrice a raccroché les gants il y a quelques années malgré un don qui fait l’originalité de la série : elle parvient à se rappeler de tout. Le fil rouge et autre gimmick c’est la mort de sa soeur lors de leur enfance dont elle commence juste à se rappeler. Certes, on ne baigne pas dans une originalité extrême, mais c’est agréable, bien filmé, ça se laisse voir.

OSS 117 : Rio ne répond plus … confirmation de ce que ce genre n’est pas fait pour moi. Même si Louise Monot est bien choupette. En plus ce sont les 70s que j’apprécie moins que les 60s.

Roseanne a fait son grand retour ! Avec un certain nombre de casseroles … l’actrice principale s’étant mise en tête de faire de la politique entre les dernières saisons et risquant d’emporter ce message dans la série. Pour l’instant, des quelques épisodes que j’ai vus, on est toujours dans la série familiale malgré quelques références à ce thème (Jackie et Roseanne se sont d’ailleurs fait la gueule des mois suite à l’élection de Drumpf). Darlene est revenue vivre chez ses parents dont la santé décline un peu avec dans ses bagages Harris, sa grande fille égocentrique et son petit garçon qui a l’air fantastique. Elle s’est séparée de son mari, et sa soeur est seule également (l’acteur jouant son mari étant décédé T_T je l’adorais dans Angel !). Becky décide d’être mère porteuse pour un couple (la jeune femme étant la 2nde interprète de Becky, ce qui est une manière amusante de l’intégrer). D.J. s’est engagé dans l’armée et est revenu avec sa fille, la maman est toujours à l’étranger. On reste léger malgré des thèmes pas forcément simples à aborder, j’attends de voir la suite. Dan est toujours là et c’est un bonheur.

Je retrouve Julie & Julia que j’apprécie toujours autant. Meryl Streep est toujours aussi majestueuse en Julia Childs, et le côté historique est charmant. Eeet Amy Adams tombe toujours à côté à mes yeux ^^, enfin, surtout le personnage de Julie Powell dont l’égocentrisme et le côté puéril m’empêche de l’apprécier. Mais il reste un film doudou, pour Meryl Streep je pense.

Grimm … alors je vais avoir l’air très nouille mais j’étais persuadée que Netflix venait de mettre en place la dernière saison. Et en entamant la 5ème juste ajoutée … je me suis rendue compte que je l’avais déjà vue XD donc c’est la suivante qui me reste à voir. Le revisionnage est toujours aussi vivant et plein de peps, et je regrette encore maintenant d’avoir privilégié Once Upon a Time au moment de choisir entre les deux séries sur les fées du moment.

Par hasard, pour voir si une nouvelle série française me conviendrait et parce que le côté gastronomie me plaît bien (Gordon Ramsey n’y est pas étranger), j’ai lancé Chefs. Et j’ai tout de suite repéré une voix bien particulière … Hugo Becker ❤ Le héros d’Au service de la France ! En bad boy sortant de prison, perdu, embauché comme commis dans un grand restaurant tenu par Clovis Cornillac (un peu entre deux âges, je trouve, même si je l’aime bien ça m’a interpellée), qui se prend le chou avec Nicolas Gob (que j’aimais beaucoup lorsque je regardais encore des séries françaises, et qui est fantastique en antagoniste. Bon il le serait encore davantage avec des cheveux pour encadrer ses yeux bleus toujours aussi choupis) et va découvrir énormément de choses. C’est parfois un peu vu, mais pas inintéressant, et je me surprends à vraiment apprécier.

One Day at a Time est un superbe coup de coeur. J’avais adoré Jane the Virgin et ses références à la culture hispanique. Cette petite sitcom aborde des thèmes familiaux dans ce prisme culturel. Tous les membres sont géniaux : Penelope, la maman ancienne soldate qui a été en Afghanistan ; la grand-mère, inoubliable Rita Moreno, qui n’apparaît jamais sans maquillage ; Elena, la demoiselle, féministe et geek ❤ ; Alex le petit frère élégant et Schneider le propriétaire canadien oisif et maladroit. Les deux saisons sont passées comme un éclair.

Vous avez vu, vous comptez voir certain/e/s de ces films, de ces séries ? De belles trouvailles récemment ?

Lectures sur un rocher

Feuilles d’avril

En avril, je traverse une période de doute livresque. J’ai du mal à m’intéresser à des livres que j’ai pu dévorer par le passé … et je me demande si je ne suis pas en train de changer en tant que lectrice. Et ça fait un peu peur.

Accessoirement, les 48h de la BD sont passées par là.

 

Le Baron Noir, c’est tout ce que j’aime. Le Second Empire, de l’aventure, des inventions (Clément Ader et sa bicyclette, par exemple), un Batman historique (vous ne me direz pas qu’Albert n’est pas inspiré d’Alfred 😛 ). Les personnages féminins pour l’instant sont peu nombreux et ne me conviennent pas, en revanche … et je n’arrive pas à le lire. Les détails sont passionnants mais je m’endors systématiquement dessus depuis deux semaines. Bad reader T_T

Mémo 657 suit Jonas, un adolescent asiatique issu d’un collège influent de Palo Alto. Avec ses camarades, il découvre que le fait que leurs prénoms commencent tous par un J et leurs ressemblances ne sont pas une coïncidences. Que c’est plat. Certes, c’est court, mais ça manque d’originalité, l’écriture n’est pas intéressante et je me suis ennuyée.

 

The Rising of the Shield Hero est toujours aussi chouette. L’univers, les personnages se développent. J’adore les acolytes du héros au bouclier (en espérant que le fait qu’elles soit toutes féminines et plus jeunes ne va pas partir plus avant en seinen un peu glauque), les autres héros sont agaçants à souhaits et il y a un dragon. J’adore.

Mistinguett n’est absolument pas pour moi. Une ado déménage et sa première préoccupation est de faire amie amie avec les pouffes pouffes superstars de l’école, être populaire et sortir avec un beau garçon. Okay, ça je peux le supporter, mais personne jamais ne lui dit qu’il y a autre chose dans la vie. Le dessin n’est pas du tout intéressant. Honnêtement, je ne l’ai lu que pour le boulot avant de le cataloguer avec les autres.

Tenjin n’est pas trop pour moi non plus, mais ça passe très bien. Un jeune veut à toute force devenir aviateur comme son père et on suit son évolution à l’école. C’est shonen, c’est prenant, mais ce n’est pas un univers qui m’attire particulièrement.

Pilo est une surprise. C’est très jeunesse, mais choupi sans être idiot. On parle carrément d’orientation, et du fait que c’est 1) un peu stupide d’attendre si tôt que les jeunes sachent ce qu’ils veulent faire durant leur vie, 2) parfois ils ont de meilleurs idées que les adultes qui leur disent bêtement que non, ça n’est pas possible. Beaucoup de douceur et de tendresse.

To Your Eternity : je n’ai rien compris. C’est un être immortel qui entame sa vie et passe d’une apparence à une autre, d’une civilisation à l’autre. Il y a sûrement quelque chose de très philosophique là-dedans mais ça ne m’a pas intéressée.

Le voyage extraordinaire … j’avoue que ce choix pour les 48h de la BD me déçoit. C’est un tome 4. Certes, il s’agit du début d’un nouveau cycle, mais il y a plein de choses qui se sont passés avant. Si l’auteur fait des rappels, on est vite perdus. Et le dessin ne m’a pas plu du tout, les yeux sont démesurés et bizarres … l’espionnage, la période 2nde guerre mondiale aurait pu m’intéresser, mais entre le dessin et l’impression constante d’avoir loupé un certain nombre de trains, ça m’a agacée.

A cheval est une autre petite surprise. Ce sont des gags sur une page, situés dans une école hippique. Mais on suit plus les chevaux et poneys que les petits jockeys, chacun ayant son identité. On n’est pas à l’abri du cliché mais c’est joliment fait et j’ai souvent ri.

Les enfants de la Résistance, la BD historique du lot, se démarque sans problème par son dessin délicat, son thème très bien traité, ses personnages hauts en couleur et plausibles. J’ai adoré. Même le fait que ce soient des enfants ne m’a pas dérangée.

Le premier tome de la BD de Kaamelott a été compliqué à dénicher ^^, une fois lu, je reste perplexe. On retrouve bien les personnages, leur manière de parler, j’ai vraiment eu l’impression de les entendre parler. En revanche, le démarrage fait très précipité, pas vraiment d’intro bam on y est, pareil pas de conclusion. Et le côté nécromancie m’a fait hausser un sourcil, je ne vois pas trop les zombies dans l’univers … mais la lecture est agréable. Je regrette la série 😦

 

La mode, une histoire de styles est un documentaire très choupi et qui n’hésite pas à parler du manque d’hommes dans la profession, ou du fait qu’on en parle peu. Ça se lit un peu comme un guide de découverte sur les différents styles et comment les adapter nowadays et c’est bien pensé. Pas sexiste ni superficiel !

Le siècle des sacres est ma lecture doudou du mois ❤ J’ai adoré ce beau livre, ces photos magnifiques, l’écriture toujours aussi cinématographique et prenante de Jean des Cars. Pourquoi c’est pas plus long T_T

Double faute me navre. Une fois encore, c’est un livre centré sur le tennis que je déteste. Sérieux, pourquoi faut-il toujours présenter ce sport génial comme une source de détresse ? Ici, c’est parce qu’un père a entraîné ses deux fils très tôt pour devenir champions qu’ils l’ont mal vécu, l’un s’est rendu malade … Si l’écriture n’est pas inintéressante et que certains points m’ont plu, j’en ai marre que le tennis soit vu de manière négative.

Métamorphoses de la reine … était dans ma wish depuis Bibliothèques de l’entre-monde de Francis Berthelot, qui évoquait un aspect féministe des contes de fées. Ouais. Non. Pas pour moi. Ou en tout cas le côté références sexuelles et actes dans toutes les adaptations de contes, ça ne m’intéresse pas. J’ai abandonné après deux ou trois histoires.

Sacs à main est une petite lecture détente, plus longue que prévue, sur l’histoire de cet accessoire. La plupart me navrent dans leur côté pas pratique/très vilain, très peu m’ont plu, mais c’était plutôt intéressant.

 

Petit illustré des gros clichés d’Hollywood et son Retour sont très fun. Les infographies sont simples et bien pensées, et je trouve font assez réfléchir sur les tropes de la culture populaire. Deux livres que je vais ramener à mes loulous ^^

Silhouettes from Popular Culture est superbe. Ce travail sur des silhouettes en ombre est simplissime, mais merveilleusement réalisé, et c’est si fun d’essayer de retrouver qui est qui. Il n’y a pas de corrigé, mais j’ai passé un excellent moment à rebrasser cette culture que j’adore. Achat impératif pour le boulot ❤

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en avril ?

Bibliothèques Lynnaennes

Moisson ! [Avril]

Coucou tout le monde !

Ma Falaise ne s’est pas effondrée, mais il y a eu très peu d’articles en avril. J’ai été malade, trouvé moins de temps pour le blog et me suis posé plein de questions … on en reparle !

Mais avant tout, la Moisson mensuelle !


En avril, je prépare de nouvelles commandes au boulot (orientation, fictions, documentaires et albums) et donc, encore une fois, j’ai moins d’envie/de motivation pour des petits achats personnels …

Néanmoins, lors d’une sortie en ville avec une amie, j’ai fait de très belles trouvailles à l’arbre à livres (ainsi que des cadeaux en prévision).

Il y a aussi un album de Christian Grenier et Kristal Camprubi que j’hésite entre amener au boulot pour les loulous et garder …

Pas de livre Fairy Loot ce mois-ci. Ma box n’est pas encore partie, donc ce sera pour la prochaine Moisson.

Et vous ? Vous avez acheté des livres, vous en avez reçu en avril ?

Lectures sur un rocher

Feuilles de mars

En mars, je suis à la fois éparpillée (je commence des livres que je n’ai pas forcément envie de terminer) et aussi extrêmement lente et peu motivée … Et je finis par un débordement manga. C’est pour le boulot (c’est ce qu’on dit).

Le Vampirisme et ses Formes dans les Arts et les Lettres … au moins il y a un chapitre écrit par Jean Marigny. C’est à peu près tout le bien que je peux en dire pour l’instant, je m’ennuie tellement. Je l’ai lu lors d’une sortie scolaire et pas repris depuis.

Terminé ma relecture de Le monde, tous droits réservés. Beaucoup plus mitigée qu’à première lecture. Si j’apprécie les idées, la manière dont elles sont développées me paraissent complexes à outrance et m’ont retiré presque tout le plaisir, d’autant que la version Pocket est moins agréable.

J’ai découvert Danielle Martinigol avec L’or bleu et je ne suis pas convaincue. Mais un de mes gamins l’a apprécié, c’est l’essentiel ^^

Les Nouvelles de notre planète a fait l’objet d’une lecture à l’internat ce mercredi, je fais la seconde celui qui vient. Le premier texte ne valait pas le coup, mais j’ai pu travailler avec les autres. Il y en a une de Christian Grenier donc j’étais contente ❤

Les Illusions de Sav-Loar … alors je ne sais pas si je me fais bien feignasse ou pas mais il m’a fallu bien deux semaines pour le terminer. Bon c’est toujours chouette, hein, je n’en attends pas moins de Manon Fargetton, ce n’était peut-être pas trop le moment d’une lecture longue.

Le gros de la lecture mensuelle, c’est bien sur les BD/mangas.

Emma est un cadeau de Snow à l’achat de ses Bride Stories. Si on retrouve bien le dessin précis et agréable de la mangaka, je trouve que cette série est plus contemplatrice et n’apporte pas grand-chose.

L’enfant et le maudit démarre bien plus joliment même s’il y a peu d’action, il y a beaucoup de poésie et le dessin est très choupi.

Skip Beat est une jolie surprise. Je l’avais déjà souvent croisé sans m’y arrêter, et en découvrant qu’il s’agissait d’une série sur le milieu du spectacle (me rappelant un peu Glass no Kamen) je me suis lancée, et franchement j’accroche bien, même si parfois le côté extrême de Kyoko n’est pas ma tasse de thé (ses espèces d’esprit malfaisants ^^,).

Astérix et la transitalique est fidèle au dernier volume. Ennuyeux. La course fait réchauffé, les blagues ne m’ont pas fait rire, et s’il y a un duo de princesses du pays de Koush, je n’y vois pas tant de positif (c’est divers parce qu’elles sont Noires ; mais elles ne parlent pas et ne servent qu’à être secourues par Obélix et lui donner l’impression qu’elle s’intéresse à lui pour l’une, alors qu’elle est juste sous le charme d’Idéfix). Enfin, c’est un gamin qui me l’a réclamé au boulot, donc c’est lu.

Hawkwood est un peu plus sanglant que le premier tome, mais ça vaaaa, y a pas tant de viscères, ça paaasse. (Oui, c’est en seinen, inaccessible aux moins de 4ème, quand même ^^,). Mais il m’ a un peu moins plu que le premier, plus axé stratégie.

Erased Re, la suite d’Erased, me plaît un peu moins. Certes on revient sur des éléments qui étaient de côté avant (l’ami du héros, le blond, ainsi que sa mère, par exemple), mais je trouve que c’est un peu faible pour être volume à part. Bon, il faut dire que j’ai très peu de souvenirs de cette série lue l’an dernier …

J’ai lu les quatre ou six premiers tomes d’Afterschool Charisma il y a quelques années, et j’ai pensé qu’ils pourraient plaire à mes gamins. J’avais oublié le côté un peu fan service des demoiselles ^^, mais l’histoire est toujours aussi entraînante.

Dresseuse de monstres est très choupi mais si court ! J’ai du mal à voir la classification seinen, en revanche, puisque les monstres n’ont rien d’horribles, il n’y a pas vraiment de danger …

Iris Zero me laisse sur ma faim. J’attends toujours de comprendre le personnage principal, Toru, mais on passe à d’autres petites histoires, notamment un chasseur d’iris (ce dont les autres lycéens accusent le héros d’ailleurs). En revanche le pouvoir d’Hijiri, l’ami du héros, est vraiment chouette, et la manière de le mettre en image aussi (les papillons noirs !).

Je reprends Perfect World, qui me choque toujours autant dans ses réflexions sur le handicap et la vie avec une personne handicapée, mais je trouve que c’est intéressant et nécessaire d’aborder le sujet …

Les New-Yorkaises est d’un ennui complet. J’ai noté « Utterly pointless » sur Goodreads, aka ne sert à strictement rien. Et j’avoue que je me fiche de savoir si c’est d’époque, je me suis enquiquinée comme un rat mort.

L’amour est à la lettre A est tout le contraire. Si c’est assez long, et pas très bien découpé, c’est une très belle lecture sur l’amour et la littérature. J’ai même supporté vaillamment l’épistolaire puisqu’il se double de narration. Les références sont jolies, la librairie et ses personnages tellement attachants. J’ai eu une furieuse envie de le lire en italien une fois la dernière page tournée !

L’art de l’essentiel me laisse un souvenir moins charmant que les autres livres de l’autrice. Il m’a un peu ennuyée et donné l’impression de rebrasser des choses déjà dites, ainsi que de faire des suggestions pas vraiment possibles à mettre en place. Oui tiens je vais faire des petites courses tous les jours hein, j’ai le temps …

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en mars ?