Il était une fois

Ici, vous trouverez les archives d’organisation de mes bibliothèques !


Août 2015 – Juillet 2016

Premier appartement … sans vraies bibliothèques ^^,

Voici donc mon nouveau coin lecture, avec fauteuil, étagères et petit chariot ! Commençons par celui-ci.

Ce n’est pas à proprement parler une bibliothèque, mais ça soutient un peu les étagères déjà chargées. J’adore ce petit meuble qui vient de chez Ikea et est très pratique. Sur l’étagère supérieure, mes livres professionnels (documentation, information-communication, milieu scolaire – et je me démasque toute seule :P). Tout en bas, mes livres et revues bien-être et organisation. J’ai emmené toute ma collection de Dominique Loreau (L’art des listesL’art de la frugalité et de la voluptéL’art de la simplicitéFaire le ménage chez soi, faire le ménage en soi), L’art de l’essentiel que je n’ai pas encore lu, 1001 secrets de bien-être et 1001 secrets de mode et de beauté. Enfin, The life-changing magic of tidying up de Marie Kondo que je n’ai pas encore lu mais dont j’ai vu une vidéo illustrant le principe (attention, anglais non sous-titré).

L’énorme pile sur le point de s’effondrer (mais je vous assure, elle a l’air de tenir), c’est encore du boulot. Tout en haut à gauche, les beaux livres et bandes dessinées (notamment MerveilleuxHyrule Historia), la cuisine, la décoration (dont deux sur les bibliothèques ^^,), Autant en emporte le vent (film et livre/film/tout ce qui a un rapport avec).

Dessous, de l’imaginaire avec Brandon Sanderson (la suite d’Alcatraz), Astrid Méan, Terri Windling, Pierre Pevel, Paul Féval, Mélanie Fazi, des auteurs du Petit Caveau (Cécile Guillot, Stéphane Soutoul, une anthologie – je sais qu’ils font autre chose, mais les romans en question sont parus dans cette maison d’édition que j’aime beaucoup), Anne Fakhouri, Denis Labbé, Cécile Duquenne. Au-dessus, en petite pile, Charlotte Bousquet, Manon Fargetton, Hélène Cruciani et Antoine Lencou (Griffes d’encre), Lou Jan et Solennel Pourbaix (Rivière Blanche).

Imaginaire toujours dans le carré du dessous, avec Enamorte, de la poésie, un recueil de Neil Gaiman, Deborah Harkness, un recueil de récits vampiriques, Connie Willis, du steampunk, Harry Potter, Jean-Paul Jaworski. Quelques livres se baladent sur le dessus : Silène Edgar, Alain Grousset, Marie Rutkowski.

Le carré à droite termine l’imaginaire, avec Nancy McKenzie, Rachel Klein, Emmi Itaranta, Yves Grevet, deux recueils de Francis Lacassin (sur les fées et les vampires – ce dernier est un cadeau particulièrement bien pensé ^^), quelques ouvrages du Chat Noir (De l’autre côté du mur et Smog of Germania) et Oren Miller. Une autre histoire de vampire sur le dessus (Elizabeth Kostova), des contes irlandais (George Dottin) et un deuxième tome de série (je suis tellement douée ^^, de Kate Locke).

Retour tout en bas à gauche, de la jeunesse. Un très bel ouvrage sur des animaux menacés dessinés en utilisant leurs ombres (Dimitri Delmas), Flavia de Luce, des ouvrages des éditions du Verger des Hespérides (que je recommande), John Agard sur l’histoire du livre, des romans historiques (Via Temporis et le dernier tome de The Luxe, Splendour), Christian Grenier, Eva Ibbotson (deux découvertes récentes que j’ai adorées), Valérie Zenatti, Françoise Grard, une aventure de Moumine, et les tomes deux et trois des Orphelins Baudelaire (j’ai dévoré le premier en début de mois). Une de mes séries manga préférées trône au-dessus : Global Garden.

Enfin, juste à droite, des récits de vie et historiques. Plusieurs sont d’ailleurs destinées au Livre sur la Place de la rentrée, j’espère pouvoir y jeter un oeil avant de rencontrer les auteurs. J’avais vu Jean des Cars l’an dernier et j’avais regretté de ne pas avoir démarré sa biographie de Sissi et celle sur son fils, que j’ai ici. Les tomes 3 et 4 de la nouvelle série Angélique suivent, ainsi qu’une autobiographie de tennis (Mansour Bahrami, un joueur de légende que j’adore), une autre de Michael J. Fox, Caitlin Moran et Vivien Leigh. Diane Ducret présente ses femmes de dictateur pour une deuxième session (la première a été dûment adorée), Vladimir Fédorovski peint l’Orient-Express, Max Gallo l’histoire contemporaine, Stefan Zweig la vie de Marie Stuart. Le tout pimenté par une petite enquête antique de Danila Comastri Montanari, des essais sur le langage de la collection Le goût des mots, chez Points, et un sur les livres d’Alain Grousset.

Les autres carrés sont des DVD, que je ne détaillerais pas à moins que vous ne le demandiez spécialement !

Et en fait, il y a deux rangées ^^et visibles, pas comme sur les bibliothèques usuelles. Enfin, il faut se glisser derrière. Les étagères sont assez profondes et je trouvais plus intéressant de les ranger ainsi pour ne pas perdre la place et profiter de tous mes livres 🙂

Le carré tout en bas à droite, qu’on voit à peine (une fois encore, je m’excuse pour la qualité des photos, j’utilise mon téléphone et je ne suis absolument pas douée), avec le premier tome de la Rose de Versailles (relecture pour aborder le deuxième nouvellement acquis et encore chez mes parents), deux tomes d’Angel Sanctuary en allemand, CléopâtreTrèfle, le dernier tome de Fairy Cube, trois de Card Captor Sakura en italien (<3), les deux premiers du Maître des Livres, et XXXHolic du 6ème au 8ème. Dessus attend la série Comte Cain, un tome de Hägär Dunor (mais si, vous savez, le Viking ! ou enfin il apparaissait peut-être juste dans mon journal local en strip quand j’étais gamine ^^;) et Croc-Croc, un adorable petit squelette.

Le carré supérieur accueille de l’imaginaire, encore, avec Jessie Burton (The Miniaturist), Ursula Le Guin, Jules Verne (mon premier !), Paulina Alphen, Lois Lowry, Diana Wynne Jones, Danièle Martinigol, Miyuki Miyabe, Maria Snyder, Nicolas d’Estienne d’Orves, Pierre Pevel, Ugo Bellagamba, Poul Anderson (mes agneaux, y a de quoi faire).

Encore au-dessus, encore de l’imaginaire, avec les Montres Enchantées du Chat Noir, les Contes de Beedle le Barde en italien (un superbe cadeau <3), le dernier tome des Midnighters de Scott Westerfeld, mes Librio fantastique (La solitude du vampire et d’autres nouvelles de genre choisies par Barbara Sadoul), les tomes 2 et 3 de Wicked Lovely (Melissa Marr), le 2ème du Miroir aux vampires de Fabien Clavel, Ira Levin, Paolo Bacigalupi, un recueil de textes vampiriques, Christian Grenier, Alison Sinclair, le 3ème tome de la trilogie Morgenstern d’Hervé Jubert, Le Meilleur des Mondes en VO.

Retour en bas avec quelques essais, sur la littérature de science-fiction, d’imaginaire, de fantastique, les mythes celtes, l’Histoire et l’écriture.

Enfin, le carré du milieu propose des textes variés, classique (Dumas), vintage (Stevenson), policier (McCall Smith, Philippe Doumenc qui propose une contre-enquête sur la mort d’Emma Bovary), romance (Alexandra Potter), contemporaine (d’Ormesson).

Au cours de l’année, lorsqu’il est devenu clair que ça ne suffirait pas (pour ceux qui vont aux Imaginales, vous savez, la librairie Le Neuf qui gère la moitié de la table d’auteurs centrale ? Elle était juste en bas de chez moi …), j’ai investi le canapé deux places … je vais voir si je vous trouve des photos ^^,


Septembre 2014 :

Una, Seconda, Tertia et Quarta, les bibliothèques chez mes parents, à l’époque de mon Master (rentrée M2).

Una

Ma première bibliothèque. Je dois bien l’avoir depuis vingt ans … Et elle est toujours aussi robuste, et solide. Je regrette un peu que ce modèle ne soit plus commercialisé, parce que je le trouve magnifique. Et regardez l’étagère manga ! Il y a quatre étages de livres là-dedans *u* J’adore cette bibliothèque. (Et si mon père n’y prends pas garde, je lui chipe sa jumelle dans l’autre pièce.)

J’aimerais avoir de vieilles photos à vous montrer des livres que j’y avais toute petite, mais mes archives en la matière remontent peut-être à cinq ans seulement …

Petit aperçu des différentes étagères :

L’étagère du haut propose les documentaires d’Histoire, de folklore (dragons), et une touche de religion, qui sont très bien à cet endroit puisque de très grands livres peuvent y être installés. Dessous, vous avez les biographies/autobiographies et la littérature, essentiellement des documentaires toujours (sur l’écriture, par des romanciers, ou des genres comme le fantastique, la SF) et quelques belles éditions (j’adore celle de La Reine Margot, je rêve de posséder une belle étagère avec uniquement des classiques comme celle-ci, comme pour les Pagnol dont j’ai les trois volumes de la Trilogie Marseillaise) et un peu de linguistique comme des recueils d’expressions (et mon précieux *u*). Ce sont des livres que je n’ai pas encore lus ou que j’ai très envie de relire !

(Au prochain inventaire, je vous prends une photo des étages situés à l’arrière).

A la base, la première étagère devant contenir mes manhwas (coréens) dont je commençais à avoir une petite collection (Lynnae, ou je commande 60 manhwas d’un coup à un libraire sur ebay, de séries qu’essentiellement je ne connaissais pas … par chance, seule une petite de 5 volumes était très mauvaise, le reste était très sympathique!). Et puis la collection a grandi, forcément. Finalement, vous avez les manhuas (les chinois, très peu nombreux, sur la droite, couchés), les romans graphiques, en haut à gauche, et plein de mangas (c’est une invasion, je vous dit). Du manhwas et des shojos sur cette étagère, avec de l’anglais, pour ne pas faire de jaloux.

Celle du dessous supporte quatre étages. Vous avez essentiellement du manga, excepté pour Arcana (série que je vous recommande, mais pas terminée malheureusement), shojo, shonen, beaucoup de séries que je suis depuis une dizaine d’années (c’est l’étagère originelle, celle du dessus a longtemps été l’imaginaire). Parmi mes préférées, dans les visibles : Seimaden, Sakura, Global Garden, Meru Puri.

Elle mélange allègrement livres lus et non lus. La bibliothèque préposée aux livres déjà lus n’a pas assez de force pour porter tous ces mangas ^^

C’est une hérésiiiiie des mangas dans l’étagère SF !

Hm, bon, j’ai fait au mieux ^^, Les séries mangas sont les plus récentes, avec de nombreux coups de coeur : Pluto, Thermae Romae, xxxHolic.

En SF, il y a encore beaucoup de romans trouvés d’occasion, soit assez anciens pour les Denoël ou les J’ai Lu poche, ou plus récents pour les Blitz de Connie Willis. Je commence même à utiliser un deuxième étage à droite avec les nouveautés des Imaginales.

Et tout en bas, c’est une étagère fourre-tout : surtout des contes, des albums (Martine ^^), des livres d’art, de la philosophie … Comme pour les mangas, il y a du lu (depuis longtemps puisque ce sont beaucoup de souvenirs d’enfance) et de la PAL.

Secunda

Una (ma première bibli) est restée toute seule jusqu’à mon entrée en fac. Pour vous dire la vérité je ne comprends absolument pas comment elle a pu supporter tous mes livres jusque-là. Mais il faut savoir qu’à l’époque je n’achetais pas de livres sur internet ni d’occasion jusqu’à mon entrée en fac. Et j’avais beaucoup moins de mangas (même si j’ai découvert ma librairie préférée en 2005, en allant à l’université d’ailleurs, la semaine de rentrée).

A la base, Secunda, la deuxième, devait présenter mes livres déjà lus. C’est toujours le cas, mais principalement la non-fiction : manuels scolaires, dictionnaires, livres pratiques, biographies et autobiographies, jeux vidéos, Histoire, littérature et linguistique, avec les classiques, romance, policier et jeunesse (qui commencent à se mutiner. Si, si.)

Les différentes étagères :

Rapidement, ce qui est caché, que je ne vous prendrai pas en photo parce que c’est plus du stockage : de très vieux Tintin qui appartenaient à mon grand-père et quelques autres bandes dessinées.

Et puis mon étagère Angélique, avec mes éditions intégrales ^^ J’adore cette série, comme vous avez pu le constater avec la quinzaine organisée avec Miss Bunny. Un gomba très fainéant retient tout l’édifice à gauche (il s’étale sur mes Twilight, qui excellent en tant que presse-livre, puisque ce sont les éditions reliées), une citrouille à droite.

Cette étagère me sert aussi, à l’avant, pour les livres empruntés en bibliothèque et qui doivent être retournés assez rapidement (ceux des amis sont cachés dans l’armoire, sinon, on n’en sortirait pas). Il y a du folklore, de la symbolique, de la littérature, des langues étrangères (linguistique et civilisation) et un peu de français (mais alors un tout petit peu).

Quand je vous dis que le policier et la jeunesse m’envahissent … j’ai récupéré les Agatha Christie dans l’édition que j’adore, qui regroupe en moyenne quatre enquêtes par intégrale (sans thème particulier). A l’avant, à gauche, encore du policier avec des livres de jeunesse (j’adorais les Alice !)  ; à droite et sur le dessus : la jeunesse !

Il y a plutôt du documentaire sur l’étagère du dessous, avec de l’histoire et quelques fictions. Et puis du tennis, parce qu’on a jamais assez de tennis.

Je vous fais grâce de l’étagère du bas où il n’y a que mes classeurs de grec et des manuels scolaires pour le boulot (qui débordent carrément sur Quarta, la pauvre !).

Quelques romances, contemporaine, biographies et autobiographies forment l’essentiel de la première étagère, avec quelques livres de jeux vidéos pour terminer.

En dessous, c’est plus « scolaire » avec plein de dictionnaires (ce sont les anglais qui se cachent derrière les piles), du développement personnel et les classiques, avec ma petite collection de La guerre de Troie n’aura pas lieu.

Tertia

Tertia, la troisième, est arrivée en même temps que la bibliothèque DVD qui la jouxte. Je devenais chèvre avec Una et Secunda perpétuellement bourrées à bloc ^^, Elles ont moins de cinq ans, mais j’ai presque dès le début utilisé le haut de la dernière étagère comme support d’un nouvel étage, et résultat des courses, je touche le plafond. Le petit livre rouge à l’extrémité gauche s’est déjà cassé la figure et a manqué de trucider ma lampe de chevet. Si, si.

Petit tour des différentes étagères :

En fin de compte, le haut des bibliothèques, c’est parfait aussi pour ranger des livres. Tertia va surtout accueillir de la PAL, avec quelques livres déjà lus mais que je veux relire, comme Si les fées m’étaient contées sur cet étage. Il y a les quelques BD, comics romans graphiques, classiques et contemporains, des contes, de la jeunesse, de l’horreur, du folklore, de la fantasy urbaine, un peu de romance et les livres sur les séries télé. Je vous laisse deviner le casse-tête au moment de la réorganisation pour choisir de mélanger tout ce beau monde. Ah, il y a les jeux vidéos aussi …

L’étagère fantastique, qui ne déborde pas pour la seule raison que celle dans ma chambre universitaire est très fournie. Je vous ferais une petite photo de l’arrière au prochain inventaire, promis.

Les livres de cours, je ne vous en parle en général pas sur le blog, sauf dans les bilans mensuels et si, comme Lire dans un monde numérique, je l’ai eu en partenariat (ce qui n’arrive jamais ^^;).

Avant, cette étagère était rangée avec celle de cours et les mangas sur le haut de la bibliothèque. Mais j’aime bien avoir regroupé les livres de langue en un seul endroit, méthodes et fiction (bon, sauf une série, mais c’est normal).

La fantasy, qui bizarrement ne cesse d’augmenter … J’ai beau en lire, elle est toujours pleine (ce n’est pas ma faute si ma Book Jar est totalement pro SF !).

L’étage du fond, dessous, est consacré à l’histoire, essentiellement de la fiction, mais un peu de documentaire, avec la jeunesse en avant, sur la droite, et du policier sur la gauche (je ne suis pas suffisamment fan du genre pour faire la différence avec thriller, espionnage, etc. Pour moi, c’est policier et c’est bien assez – pas de place pour des sous-genres).

Quarta

Quarta, ma quatrième et dernière bibliothèque livres en date. Plus de place ailleurs dans ma pièce pour en coincer ^^ Elle est arrivée en janvier 2014, avec celle des DVD/CD à côté, pour soulager Secunda d’une partie des livres lus : l’imaginaire et les séries télé. J’ai eu beaucoup de mal à me décider pour voir quel genre restait où (parce que j’aime ranger les livres par genre puis hauteur). Et vous avez du manuel scolaire sous la fantasy parce que ça déborde, et que je ne vais pas me débarrasser de mes manuels de latin. Sacrebleu, tiens.

Les quelques étagères :

J’ai une étagère Harry Potter ^^ avec mes exemplaires en français (droite), anglais (gauche), allemand et italien (que je préfère ranger ici et pas avec les autres livres de langue) et les documentaires sur le sujet. Quitte à utiliser le haut de la bibliothèque, j’adore que ce soit pour cette série !

J’aimerais bien vous dire que j’ai tellement de livres sur les séries télé qu’il me faut une étagère complète, mais ça n’est pas encore le cas, elle la partage avec les séries de fantasy urbaine et celles qui ont un côté un peu steampunk. Et l’affiche des Imaginales que j’ai oublié de donner à Snow la dernière fois ^^,

En-dessous, c’est la fantasy, avec ma mini collection Princess Bride (saurez-vous les trouver? Non, je n’ai pas l’intention de l’enrichir encore davantage, ça n’était pas fait exprès ^^,). Je mélange anglais et français sans problème, c’est surtout une question de taille.

Ensuite vient la science-fiction, qui n’est pas encore très fournie, ou alors le désherbage est passé par là, ce qui est possible, pour ne laisser que ceux qui m’ont vraiment plu. Jeunesse, ado, adulte, pas de jaloux, je suis objective, je range tout par taille. Et un peu par période pour certains un peu plus anciens, pour le style graphique sur le dos du livre.

On termine par le fantastique. Pareil, il y a des livres jeunesse, adulte, français, anglais, et même italien ^^

Voilà, le petit tour dans mes bibliothèques livresques est terminé pour cette fois ! S’il y a de grands changements à l’issue du prochain inventaire (prévu en janvier 2015), je ferais de cette page une archive et vous proposerai de nouvelles photos avec la nouvelle organisation !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s