Challenge Goodreads 2017

goodreads

Depuis quelques années, j’utilise Goodreads que j’apprécie beaucoup. Ce site, en plus de sa très chouette bibliothèque virtuelle, propose un challenge qui consiste à se fixer un objectif de lecture et essayer d’y parvenir.

J’avoue que je suis très fan des widgets proposés par le site – même si en 2016 je devais remplacer manuellement celui consacré au challenge – du comptage automatique des lectures, de la présentation du défi, mais aussi de la possibilité de noter les dates de lecture, ce qui m’évite de remplir mon journal de lecture dans l’instant.

Petit rappel « historique » :

-en 2014, j’ai testé pour la première fois avec un objectif de 100 livres, que j’ai rempli (516 au final, pas mal de mangas je pense).

-en 2015, j’espérais atteindre un objectif de 115 livres lus, pour arriver à 302.

– enfin, l’an dernier, je m’étais fixé un objectif de 100 livres à nouveau et je suis arrivé à 355.

Vous l’aurez remarqué, j’ai tendance à rester légère dans mes prévisions même si j’ai parfois tendance à  les doubler. À voir si cette année de lecture de déroule à l’identique.

En 2017, je démarre avec un objectif de 115 livres – avec 3 déjà lus. On verra bien comment tout se passe !

2017-goodreads-reading-challenge

Et vous? Vous participez au Goodreads challenge ? Quel défi vous êtes-vous lancé ?

Challenges 2016 – Bilan

Cette année, je me suis intéressée à plusieurs challenges, bien moins que les années précédentes, et ça me convient plutôt bien : un demi-ABC (j’aime tellement cette formule !), le défi SFFF et Diversité (pour lequel il faudrait vraiment que je me dépêche d’envoyer mes liens, et j’ai adoré la liste de base même si pas le temps de tout lire) et Femmes de Lettres (je vais regretter son arrêt puisque j’ai surtout passé du temps à faire des recherches, temps que j’ai vraiment apprécié aussi).

Après de l’Histoire et de la science-fiction en 2015, je me suis orientée vers un nouveau challenge ABC, demi une fois encore (13 lettres au lieu de 26) sur le fantastique cette fois, avec une option vampire. J’ai terminé, une fois encore, sur le fil, juste avant Noël.

Malheureusement je retiens pas mal de déceptions, plus je pense que de belles lectures. The Historian reste abandonné une fois encore ; la danseuse de flamenco vampire ne m’a pas séduite ; Crossfire n’était pas à la hauteur de mes attentes  ; Anno Dracula trop touffu ; Skal est parti dans tous les sens dans son mix de fiction et documentaire, et La lignée n’avait qu’une touche de fantastique.

Deux surprises : Les soupirs de Londres et Le livre perdu des sortilèges. Le premier ne me tentait pas trop parce que je n’avais pas trop aimé d’autres livres de l’auteur ; le second est tout bonnement superbe ❤

En SFFF, j’ai aimé les découvertes que j’ai faites, et les recherches qui y ont mené. J’aimerais bien qu’il soit illimité … Cette question de la diversité m’interpelle de plus en plus, et je pense que j’orienterai mes lectures dans cette direction à l’avenir.

Ca, et des origines variées comme avec Fille de l’eau d’Emmi Itaranta, un récit finlandais plein de charme. Les Outrepasseurs s’est révélé une merveille que je n’ai pas pu lâcher au cours de mon premier Week-end à mille. Et Axiomatique m’a complètement emportée, moi qui pensais que la hard SF ne me passionnerait pas du tout.

Les déceptions, malheureusement, ont aussi été au rendez-vous. Chromoville m’a larguée dès le début. J’en attendais beaucoup, je suppose.

En matière de Femmes de Lettres, peu de découvertes pour l’instant à part Benoîte Groult et beaucoup d’idées, tant classiques que contemporaines. Encore une autre orientation que je souhaite adopter dans mes lectures futures, et peut-être même un tag sur le blog pour signaler que l’auteur est féminin. A voir.

En ce qui concerne les challenges perpétuels : j’y pense peu, malheureusement.

Agatha Christie, Au coeur de la Rome antique, Fant’classique, Histoire et The Thursday Next Challenge : complètement oubliés, je l’avoue, même si je risque d’y revenir. Pour Thursday, je crois que je suis un peu déprimée par le manque de suite pour les autres séries de l’auteur même si je n’ai pas fini celle-ci, je n’ai pas envie d’arriver au dernier tome paru et plus rien 😦

Austenien : j’attends de trouver des éditions qui me conviennent. Et j’ai vu quelques adaptations cinéma et série que j’ai beaucoup appréciées et dont j’aimerais vous parler !

Livres à Relire : un challenge qui n’est absolument pas une priorité, juste pour vous indiquer une relecture.

Et vous ? Vous participiez à beaucoup de challenges en 2016 ?

Challenge Femmes de Lettres

Je vous avais déjà dit que George était une vile tentatrice. Je persiste avec ce challenge.

Blague à part. Il s’agit d’un challenge intitulé Femmes de Lettres, pour lire des ouvrages écrits par des femmes. Je ne pensais pas m’y inscrire.

Et puis, il y a eu cette pétition par une enseignante pour intégrer, pour la première fois depuis quinze ans, un auteur féminin au bac de français.

Il y a eu la réalisation que, tiens, j’en ai pas lu tellement des auteurs féminins. Et j’ai fait un bac L. Un an de lettres modernes (détesté, sue me). La fac d’anglais était un peu mieux de ce point de vue, l’IUT aussi (Beauvoir, Ernaux, Gavalda).

J’ai mené avec mon collègue d’histoire un projet sur les femmes de l’Histoire, où les gamins ont réalisé un panneau d’exposition et présenté leur personnage à l’oral. Plusieurs fois, ils n’ont présenté cette femme, femme de lettres, femme de foi, femme politique, au choix, qu’au travers de son mari et ses enfants. J’ai un peu bouilli (j’ai carrément sorti à un groupe que leur panneau est sexiste).(Ils ne l’ont pas mal pris, mais c’était avant de connaître leur note :p ).

Et puis, la goutte d’eau. Je réceptionne les spécimens de manuels scolaire. Cette nouvelle collection démarre par une frise chronologique et elle place les auteurs du manuel. Chouette, ça me permet de les voir rapidement. Il y a deux auteurs féminins en 5ème et 4ème. 4 en 3ème. Je suis assez colère.

Donc … c’est un sujet qui me parle. Je ne comprends pas que tant de femmes, dans tant de domaines, puissent rester ignorées. Je vais donc essayer de me lancer dans des récits venant de femmes de lettres.

Le challenge proposé par George se décline ainsi : lire des auteurs femmes dans les différents siècles du XVIIe au XXIe. J’aime l’ouverture culturelle qu’elle apporte (nouveauté dans un challenge autrefois centré sur la femme française).

Je me lance dans la troisième catégorie : Dames de lettres, avec plus de deux auteures quel que soit le siècle, la nationalité et le genre littéraire.

Ce challenge s’achèvera le 16 mai 2017. N’hésitez pas à nous rejoindre si vous êtes intéressé/e/s.

Week-end à 1000- Bilan

Conclusion de ce chouette petit week-end de lecture !

J’ai donc lu :

– La saveur des figues de Silène (219 pages) ;

– Les Héritiers de Cindy Van Wilder (346 pages) ;

Smog of Germania de Marianne Stern (343 pages) ;

Aya, conseillère culinaire, tome 2 de Saburo Ishikawa (223 pages).

Cela me fait donc un total de 1131 pages lues!

J’espère que vos lectures du week-end vous ont plu 🙂

Week-end à 1000- Progression (2)

Après La saveur des figues de Silène, j’ai terminé Les héritiers de Cindy Van Wilder (qui est très chouette) hier dans l’après-midi. J’ai démarré Smog of Germania de Marianne Stern, qui a l’air über chouette aussi, et puis j’ai eu Zatoun au téléphone et l’Eurovision a démarré 😛

J’en suis donc à 617 pages pour l’instant.

Bonnes lectures ^^

Week-end à 1000- Progression (1)

J’ai donc démarré hier soir peu après 19h, et stoppé vers 23h30.

Un livre est déjà terminé, mais pas vraiment apprécié (La saveur des figues de Silène), et un nouveau entamé, nettement plus prometteur (Les héritiers de Cindy Van Wilder).

Ce qui nous amène à un total de 285 pages pour ce début de challenge.

Bonnes lectures ^^

Week-end à 1000 : PAL

Je me suis donc décidée pour ces livres :

La saveur des figues de Silène fait 219 pages ; Les Héritiers  de Cindy Van Wilder, 346 p.; Fuir Malco de Charlotte Bousquet, 204 p. ; Smog of Germania de Marianne Stern, en compte 343 ; et Techno Faerie de Sara Doke, 346 p. Ce qui nous fait un total de 1458 pages.

Je vais démarrer par La saveur des figues, mais je ne sais pas encore pour les suivants !