Lookbook

Décembre, moisson chaotique

Encore un peu et je l’oubliais ^^, c’est pourtant une des moissons les plus épiques que j’ai faites depuis mes débuts en friperie.

Je ne sais pas ce qu’il y a eu, si les employées avaient super bien choisi les pièces exposées, mais en 20 minutes mon cabas était entièrement rempli et débordait de presque autant !

Je me suis retrouvé à le pousser/tirer tout doucement, pratiquement en marche arrière ^^, C’était assez drôle.

Ce qui l’a été tout autant, c’est quand je me suis rendu compte que je n’aurais JAMAIS le temps de finir de tout essayer avant que mon père ne me récupère et que j’ai commencé à speeder, ce qui a peut-être impacté mon jugement sur certaines pièces ^^,

Je vous laisse avec la dernière moisson de 2020.


Je vous disais dans un article précédent que je ne soutenais plus une autrice et sa série de livres. Je n’ai pas changé d’avis mais il aurait été stupide de me priver d’un pull qui avait l’air aussi confortable (sachant qu’étant d’occasion, ladite autrice ne récupère rien de mon achat).

Porté en action : repéré d’abord pour son côté tout doux, c’est une tendance qui s’est confirmée une fois porté. Le pull a un côté un peu carré, boxy, et il n’est pas très long sur la taille. Mais les manches sont bien longues et vous pouvez y perdre vos mains, ce que j’adore quand il fait vraiment froid. Un cocon tout doux.

On reste en mode cozy comfy avec cette jolie tunique – oui ça peut être un pyjama à la base, m’en fiche, je compte porter ça de jour. Les pompoms des oiseaux au skis sont de vraies petites boules, le motif est juste so choupi.

Porté en action : confortaaaaable. Vraiment une tenue doudou, surtout avec mon jogging en coton ^^, Les manches pourraient être un chouïa plus longue, la ficelle au milieu est un peu spé et c’est une tunique qui gagnerait à être un peu plus longue mais c’est un bonheur.

J’ai beaucoup aimé l’association de couleurs, violet et noir. Il y a une asymétrie dans les rayures qui est plutôt intéressante aussi. Mais honnêtement, plus que vraiment à porter en pull, j’avais dans l’esprit de m’en servir comme sous-couche un peu plus épaisses que mes hauts à manches longues, donc le fait qu’il ne soit pas long sur la taille et un peu juste ne me pose pas trop de problème.

Porté en action : association pas heureuse avec un jean pas autant taille haute qu’il aurait fallu et un autre élément du haul question longueur. Mais pour les couleur, le confort, c’est une pièce qui me convient tout à fait. Plutôt à réserver en combinaison avec une robe, pas sûr d’une jupe.

On a parlé de mes problèmes avec Batman. Avec le kaki. On a parlé de mon problème avec le violet, les robes, et le cache-coeur ? Les deux derniers, le dernier surtout, sont vraiment, vraiment récents. Alors quand ça part en mode combo, je ne réfléchis plus très clair XD.

Porté en action : euh … je vois pas trop quand je vais la porter XD J’aurai peut-être dû le faire quand on a tourné une vidéo au CDI pour les portes ouvertes mais je ne voulais pas en faire too much avec ma tenue ^^,

Wish me luck XD Mode leap of faith, c’est la tenue d’aujourd’hui 😛

Autre petite tunique grise en mode hivernale, je suis fan du motif de la neige, des personnages, et du côté un peu loose du vêtement qui me rappelle mes robes Disney (EMP, tu crains à ne plus en faire ><).

Porté en action : ouais alors en fait c’est pas loose c’est trop grand. Une à deux tailles. J’ai essayé de le porter deux fois déjà avec deux pièces différentes dessous j’ai toujours l’air de Cendrillon qui a trouvé un truc dans l’âtre pour se fringuer. Je pense que la pseudo taille resserrée ne fonctionne pas non plus. Et c’est plus une tunique d’hiver, sans manches je ne le sens pas trop. Je vais essayer avec une petite veste mais pas grand espoir.

Oui alors là je n’avais AUCUN espoir en la voyant. C’est du Naf Naf. Les tailles en général chez eux ne pardonne pas (oui je sais vous avez vu ma chemise en jean déjà, mais elle n’avait pas de manches, ça change tout). J’ai adoré les manches. Les couleurs un peu neutres je ne sais pas trop, je n’ai pas l’habitude.

Porté en action : j’ai eu un petit souci au début : je mets ça avec quoi ? Je n’ai pas de legging clair (à part dans ma collection de 3/4), le gris que j’ai est plus chiné et mon collant en laine brun commence à partir en cacahuète. J’ai tenté avec mon jean le plus clair, un peu fleuri, ça a plutôt bien fonctionné. J’avais quand même un doute puisqu’elle n’est pas forcément très ample donc les couches m’avaient l’air d’être off limites. Au final, jean et haut à manches longues dessous c’est passé, je n’étais pas spécialement à l’étroit et j’ai beaucoup aimé les couleurs et la matière. Vu la finesse, je pense que je peux mettre ça au printemps encore, voire même en été, à voir.

La couleur n’est juste absolument pas à l’honneur sur la photo. C’est vraiment un beau brun riche et c’est tout doux. Le noeud peut se défaire.

Portée en action : pas encore. J’ai un peu peur que ce soit trop sophistiqué pour moi et il a vraiment fait trop froid pour l’utiliser en chemise ouverte sur quelque chose d’autre.

Encore un exemplaire tout beau tout doux de cette sélection avec ce joli pull en cachemire (oui j’ai peut-être craqué sur les pulls, mais je n’en avais pratiquement pas avant et franchement, les premières semaines de janvier m’ont donné raison). La couleur, brun orangée, est juste adorable.

Porté en action : le décolleté est peut-être un peu fort, mais c’est le seul défaut. Il n’a pas gratté, mais c’est peut-être parce que j’avais une chemise dessous (en mode col sorti du décolleté) et il était bien confortable.

Petit pull assez fin à manches courtes et col ample, pour celui-ci c’est la couleur sur laquelle j’ai flashé en premier.

Porté en action : en combinaison avec une petite robe noire et une veste courte, le résultat est vraiment chouette. Je regrette presque qu’elle ne soit pas un peu plus longue en mode mini robe parce que je suis fan de la couleur. Seul regret : se lave à la main, donc je ne peux pas le balancer comme ça dans le linge avec le reste ^^,

Dès que j’ai vu le motif j’ai pensé 60s. Groovy. Mod. Mini 😀

Porté en action : j’adore XD (le disque rayé XD). Je l’ai portée avec une tunique brun pâle à manches chauve-souris en mode steampunk et mes bottines et je me faisais un effet effectivement terriblement groovy XD J’ai bon espoir de pouvoir la porter encore au printemps puisqu’elle n’est pas bien épaisse.

Essayée en catastrophe lorsque j’ai vu l’heure ^^, je n’ai pas trop réfléchi en la prenant (elle me va, elle est noire, c’est une maxi jupe, je n’en ai pas de ce style) et j’avais donc une petite angoisse après décision.

Porté en action : et encore une fois, j’adore. Elle est très confortable, élégante sans être too much, plutôt pratique pour fonctionner. Testé avec mon pull rose poudré à manches courtes, j’ai juste hâte de jouer avec mes autres pièces. Peut-être qu’elle fonctionnerait au printemps et même en été avec un débardeur ? Je suis terriblement enthousiaste, je n’aurais pas pensé qu’une maxi me parlerait autant.

Le côté un peu gilet resserré à la poitrine, j’aime beaucoup. Je vous montrerais à l’occasion une pièce dans cette optique que j’adore, en noir. Je ne sais pas, j’ai pensé qu’il y avait quelque chose à en faire XD

Je commence à voir un fil rouge aussi XD On est en mode expérimentation là XD

Porté en action : c’est l’élément porté avec le pull noir et violet mentionné ci-dessus et je ne suis pas top enthousiaste. Je me fais un peu l’effet d’un prof anglais d’anglais à la retraite pour la forme ^^, la couleur très beige, je n’ai pas du tout l’habitude (mes hauls sont über colorés, comme mon style, m’a dit un cyclone déjà). Si c’est confortable, avec pull et jean, ça ne le fait pas pour moi. Maybe avec une robe ? Ou une jupe et juste cet élément en haut ? Hm.

Confirmé : juste ce haut pour le haut, ça marche vaaachement mieux XD

Oui, je vous jure, encore une fois j’ai pensé « y a quelque chose à faire ». Comme si je ne pouvais pas essayer / acheter des pièces NORMALES.

Non, je ne peux pas.

C’est … je ne sais pas ce que c’est XD. Un pull über cropped ? ^^, On est dans du beige, les manches mini tombent sur les épaules et couvrent vaguement les circonférences.

Vaguement.

Porté en action : je l’ai combiné (oui oui j’ai porté ça dimanche, avec les températures actuelles, m’en fiche) avec le haut gris un peu plus bas et c’pas trop mal. J’avais dans l’idée une superposition, sans trop savoir encore comment, et le résultat est plutôt encourageant pour continuer à tester.

Je crois que j’ai trépigné sur place en voyant ce pull cropped rose poudré.

C’est plus une moisson chaotique, c’est une moisson aux merveilles XD

Couleur, forme, longueur, j’étais aux anges pour cette petite trouvaille.

Porté en action : bon alors pour le boulot le porter seul je ne suis pas convaincu. Du coup j’ai tenté avec la tunique gris et vert d’une moisson précédente (photo dessous) et j’aime assez le résultat même si le pull est fait pour être porté seul.

Le pull rose contrebalançait un peu le décolleté de la tunique. Mais j’aimerais bien le porter comme ça aussi. En tout cas j’adore.

Long débardeur gris sans manche, tout simple. Que j’avais honnêtement dans l’idée de porter en robe. Ne me demandez pas.

Porté en action : c’est cette pièce que j’ai portée avec le sweater über cropped beige ^^, et qui n’était pas trop mal XD Bon pour l’idée de mini robe on en reparlera XD.

Veste courte à manches trois quart que j’avais repérée essentielle pour sa couleur et le fait qu’elle ne se zippe pas tout du long.

Porté en action : elle est confortable, les manches assez longues et fonctionne avec la plupart de mes vêtements. En étant un peu plus neutre que la veste No Excuse achetée précédemment (et plus claire).

Cache-coeur ^^, pour ce type de col je supporte même les brillants.

Porté en action : avec le pull rose fuchsia, je trouve que la tenue fonctionnait terriblement bien. Les brillants ne sont pas trop flash. La ceinture qui se noue fait très élégante et en mode mini robe qu’est-ce que ça passe bien.

Je crois que je l’avais surtout repéré pour la fermeture un peu spéciale. La couleur est très crémeuse, très douce à l’oeil.

Porté en action : le côté doux se retrouve dans le contact. C’est un cardigan très agréable à porter, les manches sont bien longues, il est épais tout en étant assez ample au niveau du col. Vraiment une belle découverte.

La couleur est assez difficile à distinguer. Beige ? Grise ? Même en l’ayant sous les yeux j’ai du mal. Le nom de la marque m’a bien plu aussi : La fée maraboutée.

Porté en action : c’est plutôt inattendu, mais elle est confortable et sur une robe gris sombre avec haut col roulé violet, elle se mariait parfaitement avec l’ensemble.

Les motifs apparents vous renseignent peut-être sur la marque : c’est un cardigan Desigual. Comme c’est la première fois que j’en vois un, j’ai tenté un peu pour le fun, et je l’a gardé pour les couleurs, même les brillants rouges sur les fleurs.

Porté en action : toujours dans le thème : il est confortable et très agréable à porter. Seul élément qui me parle moins : les manches ne sont pas complètement lâches mais resserrées au poignet, ce que j’aime moins. Lesdits poignets pourraient d’ailleurs en général l’être plus. Mais je l’ai déjà mis plusieurs fois, je n’en suis pas mécontent.

J’ai déjà mentionné une pièce un peu comme un gilet noir pour cintrer les tenues. J’en cherche un peu l’équivalent. Ce gilet me paraissait un peu dans l’esprit.

Porté en action : pas encore. Je reste quand même estomaqué du nombre de pièces que j’ai tentées depuis la sortie ^^,

Arrêtez-moi quand il y a des cache-coeur XD. Le motif et les couleurs aussi m’ont plutôt poussé à essayer.

Porté en action : pas forcément ample mais pas désagréable, il faut juste m’habituer à la coupe haut sur la taille – avec une jupe qui monte, ça rend plutôt bien. Le col ne descend pas trop et l’impression générale est plutôt chouette.

… Et le pire, c’est que ma mère m’a acheté un sac pour Noël …

Le noir, je n’avais pas le choix. C’est un Macfly. Chacun sa kryptonite, les enfants. (Non, je ne savais pas que c’était une marque, et vous ?).

Le brun est un Kookai en mode boule et très joli. Pas très pratique puisque tout se bat en duel à l’intérieur et j’ai encore du mal à le porter de manière chouette.

Le rouge est très joli mais peu de choses rentrent.

Enfin, ce sont trois nouvelles additions plutôt intéressantes à ma collection.


Pfiouh ! J’aurais presque pu faire plusieurs épisodes !

Détail (c’est pour voir ceux qui suivent jusqu’au bout 😛 ) : je mets le nom des marques en tags, beaucoup pour ma gestion, mais est-ce que ça vous intéresse que je le mentionne systématiquement pour chaque article ? J’ai parfois du mal à trouver une manière subtile de le faire XD


Pour le prochain rendez-vous, peut-être en février ? On verra bien l’état des choses (comprenez : l’état du monde. Ça me donne l’impression d’être terriblement adulte de parler géopolitique sur le blog).

Ce haul vous a plu ? Qu’est-ce que vous préférez ? A bientôt pour le prochain !

Lookbook

Lookbook 2020 – Les tailles les plus folkloriques

Parlons un peu du Mystère épique des tailles.

Qui peut dire qu’iel n’a qu’une taille de vêtements, systématiquement, peu importe le magasin ?

Bah j’aurais envie de dire personne mais c’est peut-être exagéré. Pas moi en tout cas.

Quand je n’achetais des vêtements qu’en neuf, j’allais surtout dans un seul magasin (MS mode) et pendant longtemps, je n’ai pas trop bougé de taille. Lorsque j’ai pu trouver d’autres éléments dans des magasins différents, j’ai commencé à m’amuser.

C’est la raison pour laquelle j’ai ce document Excel où je tiens le compte de toutes les pièces dont je fais l’acquisition avec leurs tailles.

Ce qui est fascinant ? On va du S au 3XL.

Heureusement que Sierra Schultzie dit qu’on n’est pas la taille de ses vêtements parce que je serais vaguement schizophrène là.

Quand on parle de tailles, on parle en général d’une et une seul, le Graal, celle qu’on est sensé atteindre.

Le -100. Parce que le moins possible c’est le mieux.

Blague à part, on évolue dans une véritable dictature des tailles de vêtements. Il ne faut pas en parler, ni les montrer, à moins qu’elles entrent dans ce qui est considéré comme acceptable (je suppose 36, 38, 40 éventuellement, pas sûr que ça aille plus loin).

Pendant longtemps, je n’achetais mes vêtements que dans un seul magasin. Quand j’ai « réussi » à trouver d’autres endroits où « trouver ma taille » (parce que oui c’est plutôt épique comme histoire déjà comme ça), même si je me doutais déjà que MS Mode étant un magasin grandes tailles, je suis tombé sur le derche.

Comment ça quand tu changes de magasin tu changes de taille aussi ? Comment ça tu peux pas juste prendre des vêtements à une taille et les essayer simplement ? Comment ça c’est aussi compliqué ce bazar de taille et il faut garder en tête ta taille pour différents articles selon les magasins ???

Welcome to fast fashion hell, guys.

Et vous savez quoi ?

Ca n’a aucune espèce de p****** d’importance, votre taille. C’est une lettre / un chiffre (nan parce que c’est déjà pas assez drôle comme ça avec un seul système, il en fallait 36. Et amusez-vous en allant à l’étranger encore en prime). Ce n’est pas une échelle de valeurs. Vous ne valez pas moins / mieux que quelqu’un qui fait des tailles en moins ou en plus.

Et surtout, surtout, vous ne devriez pas déprimer et avoir envie de pleurer à chaque fois qu’il faut monter d’une taille parce que ça veut dire quelque chose. Au contraire.

Je ne peux pas vous recommander les vidéos de Sierra Schultzie suffisamment. C’est grâce à elle que j’ai pris conscience de la stupidité de cette vision des choses.

Ça aurait fait tellement, tellement de bien à Teenage Me. Même à College Me.


Un des premiers conseils à connaître lorsqu’on va en friperie, c’est de prévoir un cabas ou prendre un caddie si caddie il y a. Et vous allez en avoir besoin.

Tout ce qui vous plaît va dans le caddie. Les vêtements, les accessoires, tout.

Et. Peu. Importe. La. Taille.

Sérieusement. Quand je vais en friperie, seul ou avec une copilote, on regarde partout (bon peut-être pas le coin enfants quand Snow n’est pas là XD). Et tout ce qui plaît, paraît chouette, intéressant, tout part au cabas. Peu importe que l’étiquette indique taille 1, 5, S, 3XL. Vous ne savez pas à l’avance comment le vêtement va se comporter (même si avec les toutes petites tailles vous pouvez tester un peu l’élasticité), même si la taille annoncée peut paraître mini ou maxi, rien ne dit que ça ne vous ira pas.

Petit florilège des tailles que j’ai trouvées en friperie (pour l’occasion, ce ne sera pas uniquement de cette année, mais en général, avec une pointe de neuf, pour le fun et le mindfuck).

C’est du M, ou 40-42. Medium. Genre pas ce à quoi tu t’attends en me voyant.

Toujours du M, 38/40 cette fois. Alors que normalement, pour une veste, vu mes épaules de rugbyman, c’était minimum une voire plus de tailles supplémentaires.

Et ça, c’est du 52.

On continue ?

Je vous ai ressorti des fringues d’été des coffres. Cette jolie robe Ulla Popken est un 50/52. Là, j’ai failli ne pas l’acheter parce que je me suis dit que ça allait être trop grand, que ça allait se voir. Et bah je l’aurais regretté, tellement. Cette robe c’est une tuerie d’été. Je peux la mettre pour le boulot sans problème, j’adore comment je peux bouger avec, pour des petites manches en plus ma chemise bleu marine ou même la rose font merveille … je m’en serais privé pour une connerie de taille ? Tche.

Cette mini-chemise en jean Naf Naf en 42 … Déjà, trouver du Naf Naf d’occasion, ça ne m’est pas arrivé depuis. Et ça avait l’air de tailler terriblement petit. En neuf, jamais de la vie je rentre là-dedans.

J’avoue que ça, je n’y croyais pas. Genre mes circonférences vont rentrer. Et bah vous savez quoi ? Ça ne me fait même pas ressembler à Barbarella. J’adore. J’ai l’impression que ça me donne des ailes.

Une de mes premières pièces jaunes, venue de chez Camaïeu, en M. Je pensais que je ressemblerai à un poussin abruti – mais c’est pas le sujet. La taille fonctionne juste parfaitement (j’avais de vagues espoirs à l’époque de pouvoir m’habiller dans cette boutique).

La veste Zara bleu pétrole : S. Oui, une veste. Genre avec mes épaules de rugbygal. Elles rentrent. Tranquille. Say what now ? XD (Oui bon j’aurais peut-être dû tenter une autre couleur de haut, vous me pardonnerez, je tente les photos avec Anaël, l’appareil photo numérique, c’est déjà assez de changements ^^,)

Il y a une histoire que je vous raconterai dans un article un jour lointain sur mes péripéties dans les magasins en neuf. J’ai acheté il y a fort fort longtemps des débardeurs bandeaux chez HM à Sarrebrück (oui alors faudrait parler aussi des différences entres magasins d’un pays à l’autre parce que ce serait fun aussi). L’un en kaki, l’autre en blanc avec de la verdure jungle dessus. Et c’est du S. Et non, je n’ai pas l’impression que mes circonférences se fassent la malle.


Après, parfois, ce n’est pas drôle, les étiquettes sont inexistantes ou retirées … Mais je crois que j’ai fait le tour de ce mic-mac.

J’espère que cet article un peu différent, un peu agacé, vous a intéressé·e·s ! Le sujet des tailles, ça vous parle, on évite ?

C’était le dernier de cette minisérie mais je vous dit à bientôt pour un nouveau bilan !

Lookbook

Lookbook 2020 – Les trouvailles les plus originales

Pour cet article, je vous propose une petite synthèse des pièces vraiment spéciales que j’ai trouvées en 2020. J’essaierai de penser à prendre plus de photos des articles sur les cintres dans les friperies pour des petits ajouts amusants les années suivantes ^^

Je ne savais pas du tout que ce pull ressemblait à ça quand je l’ai décroché XD Il était à l’envers sur le cintre ^^,

Les manches sont asymétriques, le bas aussi, il y a des écailles et le col fait trois pieds de long – avec une couleur vert mousse juste divine ❤ Je ne vous dis pas à quel point j’ai ri quand j’ai découvert à quoi il ressemblait en fait !

Le plus amusant ? La marque s’appelle Fun & Fun !

Quand j’ai essayé ce cardigan, c’était clairement pour plaisanter.

Je ne m’attendais pas au résultat.

Je ne sais pas, le mélange de noir, de rouge, des symboles comme peints au pinceau, les flots bizarres à nouer … ça me paraissait très bizarre ! et au final, c’est über confortable.

C’est ma cape Cruella DeVile. Je crois que ça suffit XD.

Bonus : 2019 !

Il y a en fait beaucoup plus de petites choses amusantes en 2019 ^^,

Ce haut ne compte pas dans l’article des pièces jamais portées. J’ai dit que je le porterai la prochaine fois que j’irai voir Snow XD Entre les lèvres et la fermeture éclair …

Oui, ce sont des trous. Sur tout le haut. Non, pas encore mis. Mais j’ai des idées. Juste pas tant d’occasions ^^;

A chaque fois que je vois ce cardigan, j’éclate de rire. Je ne peux pas m’en empêcher. C’est joli. Mais ça gratte. C’est violet. Mais ça gratte. C’est original. Mais ça gratte. XD

Arriverez-vous à distinguer la tache ? XD J’adore la couleur. J’appelle ça mon haut bubblegum pink. Il faut bac+9 pour le mettre correctement du premier coup, je ne sais absolument pas avec quoi le porter … mais il me fait tellement rire XD


J’espère que cette petite liste vous a amusé·e·s ! Et vous, vous avez aussi des pièces originales dans votre collection ?

A bientôt pour l’article suivant de cette minisérie et le prochain bilan !

Lookbook

Lookbook 2020 – Les achats les plus conventionnels

Je ne sais pas si j’aimerais avoir des portants débordants de vêtements extrêmement originaux. En tout cas, cette année, j’ai fait quelques achats plus traditionnels.

Je trouve que ce petit haut très simple, qui ne paie pas de mine, est très plaisant. Et avoir un peu de traditionnel / conventionnel, ce n’est pas mal non plus.

Encore un haut très sobre.

Pareil, une petite robe noire très simple. La poche kangourou, c’est juste du bonus.

Bonus : 2019 !

J’ai toujours entendu qu’il fallait une veste en jean dans son placard. Je ne sais pas si ça voulait dire une chemise, mais ça marche aussi.

C’est peut-être brun, mais le concept de blazer me paraît très conventionnel.

Pareil pour cette petite veste.

Oui alors en fait tout ce qui est noir est peut-être un peu traditionnel XD.


Que pensez-vous de ce concept de vêtements plus conventionnels ? C’est ce que vous préférez ou pas du tout ? J’y aurais probablement mis une chemise blanche si j’avais réussi à en trouver une … je regrette de ne pas en avoir achetée une chez MS Mode il y a quelques années en même temps que la bleu sombre, puisque ce qui devrait être un basique toujours disponible ne l’était pas malheureusement … mais je suppose que la couleur n’aurait pas tenu bien longtemps.

Vous avez acheté des pièces conventionnelles cette année ?

A bientôt pour l’article suivant de cette minisérie et un nouveau bilan !

Lookbook

Lookbook 2020 – Mes achats préférés

Après les pièces que je ne porte pas trop, je vous propose celles que j’adore et que je porterais tout le temps si je pouvais.

On va essayer de faire court.

Avant, je ne mettais jamais de pull (les dix dernières années, je dirais). J’avais horreur des épaisseurs (peut-être parce que ça me faisait ressembler à un bonhomme Michelin). (L’histoire ne dit pas si je tiens encore du bonhomme Michelin).

Et puis j’ai retrouvé quelques pulls à la friperie. Forcément les couleurs m’ont attiré – notamment le rose, je suis en période rose depuis plus d’un an et j’apprécie toujours. J’adore ces trois pièces. Je suis dépité d’avoir vu le 3ème en neuf chez Camaïeu dans une autre couleur (bleu vert pâle avec les mêmes touches de doré) et pas d’occasion, je vais peut-être essayer d’écumer Vinted pour le trouver). Au boulot comme le weekend à la maison, ces trois pulls, je les adore (même si le turquoise je le mets comme une robe chez moi).

Le cardigan, je l’avais d’abord essayé pour rire parce que je le trouvais vraiment too much, mais en fait il est über confortable et il est devenu mon cardigan de maison, surtout en début de soirée.

Si je pouvais mettre des petites robes comme celle-ci tous les jours, ce serait top.

Non seulement elle est jolie comme tout, mais en plus elle est très fonctionnelle. Automne comme hiver avec des manches dessous, j’ai bon espoir qu’elle passe le printemps voire même l’été en étant toujours aussi portable.

J’ai porté cette robe pour la deuxième fois en trois jours, donc ça compte. En fait j’étais persuadé qu’elle partait vraiment plus bas à l’avant et ça m’avait bloqué.

Et j’adore juste ce t-shirt. Il est trop grand, mais ça me permet de garder mes mains dans les longues manches et le nouer à la taille. Confortable, tout doux, j’ai dû le mettre chaque week-end ou presque depuis que je l’ai déniché.

Pratiquement tous les jours au boulot depuis que je l’ai achetée au vacances d’octobre (en 2020, 2021 il fait trop froid).

Bonus : 2019 !

Ma robe momie ❤ Toute simple, élégante, tellement pratique pour aller bosser. Et les bandes m’amusent toujours autant !

Bon techniquement la chemise rose est de 2020 et devrait partager le podium avec les pulls et le cardigan.

Mais je porte ces deux chemises ouvertes en général sur un haut ou une robe, nouée à la taille (exceptée la brune que je porte souvent ouverte et sur la longueur). Je crois que la rose m’a fait pratiquement juin et juillet en mode manches légères au boulot.


Je m’attendais à mettre beaucoup plus de vêtements dans cette liste. Mais certaines pièces, même si je les adore, je n’ai pas encore pris l’occasion de les porter. Pas mal d’occasions se sont envolées aussi cette année (j’avais l’intention après les vacances de février de mettre tous les jours ma cape Cruella DeVile mais il faisait un peu froid et après pouf confinement. La mettre pour descendre les poubelles ne compte pas).

Aussi, il y a surtout des vêtements d’automne / hiver dans cet article. Je pense que j’ai surtout utilisé des pièces plus anciennes, achetées en neuf, pour les couches plus légères. Ou alors c’est d’occasion aussi mais pas dans ma liste chronologique.

A bientôt pour l’article suivant de cette minisérie !

Lookbook

Lookbook 2020 – Les pièces jamais ou très peu portées !

Ou quand je me laisse emporter par la frénésie de la friperie ^^,

Ca arrive typiquement quand j’ai un petit nombre d’articles qui me plaisent et que je suis un peu déçu. Ou que sur le principe oui, et en fait, ça ne se passe pas tout à fait comme prévu ^^,

Les photos qui suivent sont chronologiques. C’est à dire qu’on démarre en début d’année pour arriver aux achats des vacances d’octobre – comme je ne regrette pas les achats de décembre que je n’ai pas encore beaucoup pu porter 😛

J’ai un problème avec Batman.

C’est un vrai problème.

Quand je vois un article avec le nom ou le symbole, il faut que je l’essaie. Pas le choix. J’ai vraiment dû prendre sur moi aux vacances d’octobre pour ne PAS acheter un tshirt très cool parce que un peu juste.

Bah celui-ci c’est un peu le même problème. Il est un peu juste au niveau de la taille et monte haut même s’il n’est pas cropped ^^,

Bon je ne lâche pas l’affaire avec ce haut, il est très mignon, et je trouverais sûrement plus moyen de le porter quand il fera un peu plus chaud – à la danse je n’ai pas trop accroché XD je me demande si ce n’était pas le même soir où EN PLUS ce fichu legging ne tenait jamais ^^,

Je plaisantais déjà sur Insta en me demandant pourquoi je devais avoir les bras de Hulk ^^,

Un peu le même problème, pas tellement d’espace au niveau du haut du bras. Et j’ai déjà pas mal de vestes d’été / d’automne, y compris en kaki (le kaki me perdra).

Au final j’ai dû essayer une fois de la passer, mais comme je me trouvais gêné, j’ai décidé de laisser tomber.

Et pour celle-ci, je viens de la donner à une collègue la dernière semaine de cours ^^, Pas grave. Ca me fait plaisir qu’elle lui plaise, et j’ai déjà une pluie de vestes, notamment en kaki.

Par contre pour mes articles Batman, no way in hell.

J’avais presque oublié cette robe. Je l’appelle ma robe papillon sur mon fichier Excel, mais je ne l’ai jamais portée, comme elle est partie tout de suite chez les parents pour que ma mère essaie de la rattraper.

Photo 1 : la robe toute simple. Photo 2 : la robe portée normalement. Aka là où elle est sensée se trouver sur mon torse. Et encore je n’ai pas d’accessoire compliqué là, ou qui augmente la circonférence. Vous le voyez peut-être sur la gauche, elle est déchirée. Pas rattrapable, selon ma mère.

Donc, photo 3, là je peux la porter un peu normalement, en levant le col. Ca fait un peu bizarre … j’ai testé la photo 4, c’est un peu mieux. J’ai du mal à m’en séparer, en fait. Je la trouve vraiment jolie, la couleur bleu vert clair sur la couche du bas me plaît, pareil pour les voiles noires et les manches papillon. Je ne sais pas trop ^^,

J’étais tellement content de finalement trouver un bas à jambes d’occasion ! Et il était neuf, et ça rendait tellement bien sur la photo du magasin !

Bon déjà je mets rarement des bas à jambes quand il fait chaud dans l’appart. Je vais être en robe, jupe, ou jupe en mode robe. Demandez à Snow, c’est son idée XD

Mais pour le boulot, je trouvais que c’était une excellente idée, notamment pour la reprise d’août où j’ai passé des journées assis·e devant des manuels scolaires à les préparer.

En théorie. En pratique, j’ai détesté ce qui a dû être la seule journée où je l’ai porté. Je l’avais mis sans ceinture et le haut passait son temps à tomber, je le relevais, j’étais mal à l’aise (bon c’est aussi les chaises de l’école peut-être, je préfère ma chaise de bureau ou une table – c’est pour ça que je fais plutôt cours debout XD).

J’ai détesté l’expérience. Je ne l’ai pas désherbé, je lui redonne sa chance à l’été prochain. Mais j’ai hésité.

Pour ce joli top, c’est UNIQUEMENT une question d’occasion ^^, je l’ai mis une fois après la douche je crois, vraiment juste pour tenter, et c’est plutôt confortable. Donc je ne l’oublie pas.

Je hais ce truc. Certes c’est du neuf, mais je m’en fiche. Je l’ai mis une fois et ai détesté ma soirée de danse ou presque derrière. Il faut que je m’habitue à le porter à la maison pour ne pas gaspiller, mais zut.

J’en ai parlé dans mon dernier haul. Le premier pull n’a pas l’air de fonctionner avec mes autres pièces, et le deuxième demande un peu plus de réflexion, aussi par rapport au reste de ma collection, mais on y arrivera.

Bonus : 2019 !

Je porte moins de chemises sur des hauts en ce moment avec la belle saison, j’ai plus d’autres types de vestes et des kimonos ^^, mais je conserve celle-ci !

J’étais un peu désespéré pour de jolies robes d’automne à ce moment je crois XD Et j’ai décidé de porter ça pour la première fois un lundi matin quand j’avais des élèves (genre en cours, pas au CDI seulement). Je me suis rendu compte juste avant de partie que ce n’était PAS une robe mais plutôt une tunique XD En bref, la longueur et l’épaisseur (tout fin) ne me plaisaient déjà pas tant que ça, mais je trouvais ses couleurs et motifs un peu ennuyeux à côté du reste de ma collection.

Je blâme complètement Retour vers le futur pour ce choix XD Certes c’est très différent du film, mais c’est violet. Je suis faible.

Là, le problème, c’est que j’ai du mal à trouver comment / avec quoi le mettre. Pendant le confinement, quand je triais les vêtements d’été pour le coffre de mi-saison, je l’avais porté avec une brassière blanche et j’ai aimé XD on va peut-être partir là-dessus !

Je ne comprends toujours pas pourquoi je l’ai acheté. La couleur est triste, le fait qu’il y ait plusieurs matières et aucune n’est vraiment confortable, le décolleté ne me parle pas … je ne comprends pas ^^, Il est désherbé depuis pfiouh.


Je trouve que c’est énooooorme pour des pièces achetées presque « pour rien » pas d’un point de vue financier mais utilisation ! Qu’en pensez-vous ? Du principe ? De ces pièces en particulier ? Vous avez des vêtements que vous avez achetés (sur un coup de tête, qui n’ont pas fonctionné, etc.) que vous n’avez jamais portés ou presque ?

A bientôt pour l’article suivant de cette minisérie, ou un autre bilan ! Je crois que je vais alterner les deux 🙂

Lookbook

Lookbook 2020

Pour cette fin d’année, j’ai un peu réfléchi aux différents bilans sur le blog.

Rien d’aussi élaboré qu’en 2019 de prévu. Il devrait y avoir un petit article lecture, peut-être séries (et encore, pas sûr).

J’avais surtout pensé à une petite rétrospective dans cette catégorie Lookbook inaugurée il y a un peu plus d’un an et qui a bien fait l’essentiel du contenu du blog cette année (le reste, à part les bilans et moissons, date forcément ^^,).

Il devrait y avoir quatre ou cinq articles consacrés donc aux achats que j’ai faits d’occasion cette année, et je vous incluerai quelques hauls de 2019 parce que j’ai la liste sous la main, un peu en bonus.


Depuis un peu plus d’un an, j’essaie de limiter mes achats de vêtements et accessoires en neuf, notamment à cause de l’impact écologique et humain. Mais aussi, tout bêtement, parce qu’il m’a toujours été extrêmement compliqué de trouver des vêtements qui me plaisaient ET à ma taille.

Je vous renvoie à cet article qui en parle un peu : You are what you wear : past checklist. Il faudrait d’ailleurs que je pense à la checkliste présent et celle future ^^, On verra l’an prochain !

Les dépôts-vente, l’occasion, je connaissais un peu des livres, meubles et bibelots depuis 2012-2013 quand j’ai commencé à acheter beaucoup de livres de cette manière (les moissons de l’époque témoignent encore des passages chez Emmaüs), mais jamais de vêtements. Déjà, ça ne m’intéressait pas tant que ça, et ma mère a cette vision de l’occasion comme quelque chose d’assez dégoûtant et à éviter.

Je crois que comme pour beaucoup de choses dans l’univers (la neige, juste en passant), c’est la faute de Snow. Enfin, Zatoun un peu, mais c’est Snow qui m’a entraîné dans cette très jolie friperie de St-Dié, qui n’a rien à voir avec les anciens étalages de vêtements d’Emmaüs, peu rangés, effectivement pas en excellent état et souvent sans intérêt. J’étais tellement surpris·e et choqué de voir que plein de choses pouvaient être à ma taille et que surtout, les tailles n’avaient aucune importance.

Et que essayer, fouiller dans les piles de vêtements, pouvait être tellement fun ! D’abord avec une copilote de choc comme Snow, Tesra, Bestie Mely ou ma cousine (qui ne recommencera probablement pas de sitôt vu le nombre de trucs que j’essaie à chaque fois XD) et j’espère un jour Zatoun. Mais je me suis aussi rendu compte que j’adorais y aller seul·e, fouiller pendant des heures, rêvasser, réfléchir aux possibilités. Et, j’avoue, documenter le tout sur Instagram.

Avec Mely on a cette idée aussi d’en faire du contenu TikTok, à l’occasion 😛

On verra, si on peut déjà y aller plus facilement l’an prochain. Honnêtement, porter un masque et me nettoyer les mains régulièrement pendant la sortie friperie ne me pose pas plus de problèmes que ça, si les boutiques pouvaient juste rester ouvertes, surtout que c’est Emmaüs qui dirige ça, les profits servent à payer le salaire des très gentilles vendeuses et autres employé·e·s, le local et le reste est réinvesti dans l’association. Ce qui n’est pas le plus moche des plans financiers.


Au final, sur neuf achats de vêtements, quatre ont été consacrés à du neuf : les affaires de sport dont je parle dans cet article, et trois pour des sous-vêtements que je ne me vois pas trop acheter d’occasion et pour lesquels je n’ai pas encore de solutions durables. (Ne me parlez pas de site en ligne dans les commentaires, please. Je ne commanderai pas à moins d’être sûr des tailles, et encore).

Mais je ne désespère pas de me fournir exclusivement en friperie et boutique durable sans y sacrifier complètement financièrement non plus.

En tout cas, pour terminer ce petit article d’introduction, je n’ai jamais autant adoré :

-essayer des vêtements

-acheter des vêtements

-construire des tenues

Que depuis que je vais en friperie !

Et je n’ai jamais eu autant de compliments sur mon style ou mon physique non plus 🙂

Aucun point négatif pour moi pour l’instant … excepté mes portants qui commencent à faire la grimace, je vous les prendrai en photo à l’occasion 😀 (quoique ça ne peut pas être pire que les piles de livres par terre comme c’était le cas avant d’acheter les bibliothèques ^^,)

Et vous ? L’occasion pour les vêtements ou autres, vous pratiquez ? Pour quoi, livres, meubles ? Pourquoi pas ? Dites-moi tout en commentaire ! (Enfin peut-être pas tout sinon vous n’aurez plus grand-chose à dire dans les futurs articles 😀 )

A bientôt pour l’article suivant de cette minisérie !

Lookbook

Moisson d’automne

J’ai profité des vacances d’automnes pour m’amuser, une fois encore, à la friperie de chez les parents.

Oui oui je sais que ce sont les vacances d’hiver et que ceux qui me suivent sur Insta ont vu une nouvelle épopée au tout début de cette semaine. C’est normal ^^, Back to october XD

Je n’ai pas trouvé beaucoup de choses à essayer, il y a eu quelques petites déceptions (des pièces qui me tentaient tout particulièrement malheureusement trop justes), mais il y a eu de très jolies trouvailles.

Oui la lumière est pourrie et j’en suis navré ^^, Je vais essayer de faire quelque chose pour le fond aussi (j’attendais presque de rentrer chez les parents pour utiliser le mur nouvellement tapissé de mauve … il leur en reste, j’en prendrais bien un peu pour un joli fond photo chez moi !)

Normalement, si tout va bien, le premier samedi des vacances je retourne à la friperie de chez les parents, donc si je pouvais envoyer cet article avant … ce serait mieux !

(December me : Mahahahaha).

Place aux petites nouveautés !


J’ai un problème avec les vestes / tout ce qui est prune / sur le spectre du violet. J’ai une veste dans le même genre en brun (ou en khaki, elles se ressemblent beaucoup) et ne les ai pas beaucoup portées ces derniers temps … avec les températures je doute de m’y essayer avant le printemps voire l’automne ^^, Mais c’est un style de veste, un peu rêche, qu’on peut nouer à la taille, que j’aime bien.

Portée en action : pas encore.

Je n’avais pas de haut noir très simple, ni de décolleté de cette forme (V + col). La marque Esprit m’attire toujours aussi, je sais que ma cousine adore et que les jeans qu’elle a de chez eux lui ont tenu plus de dix ans.

Porté en action : c’est confortable et simple. Je l’ai essayé en première couche avec un haut khaki à manches courtes par-dessus (avec des découpes de fleurs dessus), le col en évidence par-dessus le khaki (un style que j’utilisais beaucoup à la fac avec chemises et sweaters). Le résultat m’a beaucoup plu, en plus d’avoir un côté effortless, très simple, pour un résultat plus qu’acceptable (dommage que mon pantalon noir palazzo soit trop fin pour la saison ^^,).

Honnêtement, quand je l’ai vue, je l’ai trouvé triste. Mais il y a une poche kangourou devant et c’est une des rares robes que j’ai essayées cette fois … Je l’ai prise un peu par dépit.

Portée en action : je la trouvais trop sage, trop simple ? Elle est éminemment confortable. Et elle m’a valu plein de compliments ❤ Et cette poche kangourou est juste top. La petite surprise de ce haul !

Bon, forcément, la couleur, j’ai foncé. J’aime beaucoup ce style un peu pêcheur, un peu Breton, Irlande. La marque a aussi un très joli nom (Terra Bora).

Porté en action : un peu. J’ai du mal à comprendre les températures depuis fin novembre, début décembre, j’ai ce réflexe de prendre la grosse cape noire avant d’aller travailler le matin … Bref. C’est un manteau plutôt confortable, les poches sont assez grandes pour accueillir Léonore, mon iPod et mes pattes. Après, le fait que les boutons se ferment comme ça, si j’apprécie, j’ai déjà eu une réflexion pour me demander si le manteau n’était pas trop petit. J’ai plutôt l’impression que c’est le style. Donc le problème, malgré une capuche chouette aussi, c’est que je n’ose plus trop le porter parce que j’ai horreur d’entendre ce genre de choses, trop de mauvais souvenirs.

Encore un cardigan, encore une nuance de violet ! Celui-ci est vraiment, vraiment très doux, et la couverture adorable. Je n’ai pas gardé les étiquettes dessus, mais il devait être à 80 ou 85€ neuf, et ça se voit qu’il est de super qualité.

Porté en action : … hem. Je le trouve adorable mais j’ai du mal à le choisir, notamment pour aller travailler : les manches sont courtes. J’ai ce réflexe de prendre des manches 3/4 ou longues pour une veste intermédiaire, pour pouvoir les monter ou descendre sur les coudes au besoin. Donc … pas encore porté. Shame, je sais.

J’ai déjà un pull rouge que j’adore, mais il a des manches longues (ou 3/4, je doute) et un col bateau. Celui-ci m’a fait l’effet d’un pop de couleur et d’une promesse d’outfit riche et dynamique.

Porté en action : c’est assez bizarre. Je n’ai pas l’habitude d’une pièce aussi courte au niveau de la taille, il s’arrête vraiment très haut, sans être du crop cependant. Avec un jean, pour aller en cours, je n’ai pas trop apprécié, j’ai trop souvent eu le réflexe de le tirer. A la maison, avec mon pantalon noir taille haute, j’ai trouvé que le style était top. Je réessaierai avec le jean et éventuellement des manches longues dessous, je serai sûrement plus à l’aise sans perde de l’essence de la pièce.

GNIIIIII No Excuse ❤ J’en ai peut-être déjà parlé sur le blog mais c’est une de mes marques préférées. Certaines de mes pièces préférées quand je suis entré à l’université venaient de là et je les ai usées à la corde (notamment ma tunique noire transparente ❤ ) Et je suis toujours à la recherche de tons bruns, en robe et jupe notamment. Là je l’avais enlevée, mais il y a une épingle à nourrice sur le bas du col pour fermer un peu le cardigan.

Portée en action : c’est presque ma veste intermédiaire unique au boulot depuis le retour de novembre. A part quelques infidélités avec ma veste d’officier bleu marine, je l’ai portée tous les jours de semaine ou presque. La couleur est riche et j’adore la manière dont elle me va, les manches sont facilement modulables, elle tient chaud, le col ouvert permet de bien voir la tenue aussi … J’ADORE. Je l’ai portée avec beaucoup de robes, essentiellement, des jupes et une fois avec un jean. Parfaite.

Deuxième pull de ce haul, qui contraste beaucoup avec le précédent, déjà pour sa longueur. Je trouvais qu’il pouvait presque être porté en robe, comme ce pull magnifique turquoise de quelques hauls ago. La couleur émeraude sombre m’a beaucoup plu aussi.

Porté en action : pas réussi. Je sais que c’est idiot, mais j’avais cette idée de le mettre avec une jupe, et de mettre le bas du pull dans la jupe. Je l’ai déjà fait avec d’autres pull épais. Mais là, je ne sais pas, ça m’a bloqué. Pareil avec un jean, j’ai même eu l’impression que le pull était juste au niveau des bras, ce qui n’était pas le cas avant. Je ne sais pas si je vais en rester là ou réessayer …

Pour le prochain rendez-vous, (December me : mahahaha) j’espère aux vacances de décembre. Spoilers : en décembre encore j’espère.

Ce haul vous a plu ? Qu’est-ce que vous préférez ? A bientôt pour le prochain !

Lookbook

Haul sportif et réflexions

La rentrée a été épique, les enfants, j’espère que vous n’avez pas idée.

J’ai un peu de mal à bloguer, ces temps-ci. J’ai peu de temps libre (découvrir les niveaux et classes que j’ai à l’emploi du temps officiellement début septembre a ses désavantages certains), suis rentré assez tard et relativement claqué les premiers temps. On verra si ça s’améliore.

En attendant, septembre, c’est aussi le mois des réflexions sur les activités qu’on va mener durant l’année. Ma commune organise un forum des associations le premier week-end du mois, j’ai donc pu découvrir ce qui se faisait par ici et j’ai envie de tester deux sports.

Et qui dit sport dit tenue. Qui dit tenue dit une minute de silence pour mon auguste jogging Batman qui m’a dit zut il y a un peu plus d’un an (je vous le présentais fièrement ici), et comme j’évite de commander en neuf … bah, hum. J’ai fait du sport en shortie et robe d’été pendant le confinement mais pas sûr que ça passe dans un vrai groupe.

Donc, suite à la suggestion de la coach, je suis allé renouveler mon matériel sportif. C’est un grand mot : je suis allé / j’ai essayé d’aller acheter des leggings. Chez Décathlon

Décathlon … il y a du dossier. Bon, j’appréhendais un peu moins cette année qu’il y a encore deux ou trois ans, pour plusieurs raisons.

La première, pour la mentionner rapidement, c’est le trajet. Le magasin le plus proche de chez moi m’oblige à prendre la voiture (quoique Tesra m’a parlé d’un bus, c’est peut-être franchement moins enquiquinant) pour me retrouver sur des routes très fréquentées, très angoissantes pour moi (même si là ça allait encore, sur le trajet) et surtout … l’arrivée dans l’énorme zone commerciale, les difficultés à trouver le lieu exact pour se garer, etc. Surtout que j’avais décidé d’aller en courses dans l’hypermarché voisin ensuite, et c’est un casse-tête pour circuler en voiture dans ce bazar.

Nan mais, ça, ça va. Ça ne me donne pas envie de pleurer pendant des heures que je suis dans le magasin puis après chez moi.

Tant qu’à faire, j’ai cherché le cycliste que j’avais repéré sur le site en début de l’été et qu’ils n’avaient qu’en mini size chez les parents (et apparemment c’est normal, ils ne recommandent rien pendant l’année, les rayons sont à moitié vides en juillet, OSEF). L’objectif c’est de pouvoir le porter sous une jupe ou une robe, de ne pas avoir les cuisses qui frottent, et pas d’être saucissonné comme le shapewear que j’ai trouvé en équivalent l’an dernier (parce que le shortie de la boutique de fringues que je ne nommerais pas pk leur qualité est clairement partie au volcan c’était un instrument de torture quand je m’asseyais).

(Oui ce n’est pas moi, vous l’aurez remarqué, mais les photos n’ont pas bien rendu du tout, alors image du site).

Porté en action : … c’est pour ça qu’on ne peut pas vraiment s’asseoir, dans les cabines ? Pour ne pas se rendre compte que ça rentre franchement dans les cuisses ce machin ? J’étais inconfortable toute la journée, je suis dégoûté, j’ai pas du tout ce souvenir du cycliste quand j’étais ado, déjà c’était pas exactement cette matière, il était un peu plus long (vraiment au niveau du genou). Arg.

En espérant que ce legging tiendra un peu mieux que ceux que j’avais testés en supermarché (bizarrement, les 3/4 colorés sont de meilleure qualité que les « entiers » noirs).

Porté : la couleur grise est juste vraiment seyante pour l’automne (avec ma jupe rigide kaki c’était juste d’un très bel effet) et je n’ai pas remarqué la taille, il n’est pas vraiment descendu. J’étais dans mon CDI secondaire donc n’ai pas couru partout mais c’est déjà un bon point.

Je vous passe la photo, comme je ne le trouve pas en ligne. Le suivant est un legging noir très simple, probablement de yoga, un basique. Comme le gris, l’objectif est de le porter avec robes et jupes.

Porté en action : en mode legging à robe + legging de sport, j’apprécie les deux. Il tombe un peu en sport mais ça reste jouable.

(La lumière me désespère. Navré.)

J’ai beaucoup apprécié la couleur sobre. La prof de danse m’avait dit au téléphone que c’était legging conseillé pour le cours, je n’avais jamais testé le legging en sport, donc ça fait bizarre le côté vraiment près du corps. Et j’avais franchement l’impression que ça tomberait à la taille.

Portée : ça tombe un peu mais c’est plutôt confortable. Je suis juste un peu dépité parce qu’un fil se balade et qu’il y a deux petits trous sur la jambe …

Premier essai parce que la couleur me plaisait vraiment beaucoup, avec les mêmes considérations que le premier.

Porté : je DETESTE. Liver mohn je n’avais pas calé que c’était du taille basse. Punaise le cours de danse à sauter partout et à le remonter à la taille même PENDANT un enchaînement c’est juste pas possible. Et je ne peux pas le ramener en magasin parce que mince je ne me retape pas ce trajet de l’angoisse … peut-être qu’en faisant du sport à la maison mais la grosse déception quoi !

Je n’ai pas fondu en larmes au magasin cette fois-ci parce que j’ai un peu l’habitude, que j’ai vu des Youtubeuses géniales sur le sujet, que je sais que c’est leur système qui est ridicule et pas mon corps. Parce que tailler dans le mini pour un magasin de sport c’est pas top. Parce que proposer des tshirts certes en grande tailles mais pas forcément au niveau des bras / biceps ça m’a clairement donné l’impression que c’était un magasin qui se MERITAIT (non mais lol quoi) que pour avoir le droit de porter des articles de sport il fallait déjà faire du sport avant … ado je n’achetais mes vêtements que là puisque pas le choix. Et lorsque j’ai eu une taille qui m’empêchait même de m’habiller dans ce magasin … ça a été dur. Et ce n’est pas du tout le genre de magasin et de personnel qui va rassurer quand on se sent juste complètement perdu, et nul, et horrible.

Heureusement, quand j’y suis allé avec mon père dernièrement c’est juste l’agacement qui est ressorti, pas l’étouffement et une envie de pleurer incontrôlable comme il y a quelques années. J’avais pris l’habitude d’éviter consciencieusement ce magasin de sport en particulier, j’allais en Allemagne et sur EMP (mouh jogging Batman T_T m’en fous, la prof du vendredi m’a dit que même s’il claquait aux coutures c’était pas grave je pouvais le mettre quand même). Mais j’essaie de limiter mes achats de vêtements en neuf. Donc exit EMP (sur lequel beaucoup moins d’articles me parlent de toute manière now, à part ceux que j’aurais déjà, à renouveler ou pas, comme ce haut noir qui se noue à l’avant et a des manches chauve-souris mais qui est super distendu très vite … Tesra a eu le même problème).

Donc à la reprise d’une activité sportive … bah il me fallait des bas. Non les t-shirt merci ça va, entre ma collection Batman (on m’a déjà surnommé comme ça une fois dans un cours XD) et ceux que j’achète en friperie je n’achèterai rien en haut ^^,

Je vous avoue que je ne sais pas si je suis très clair sur mon ressenti vis-à-vis de ce magasin de sport. Après je trouve que peu importe l’enseigne, trouver des articles grandes tailles reste une épreuve. Littéralement. C’est la croix et la bannière pour dénicher lesdites tailles, surtout quand il n’a que des trucs tailles basses ou très ajustés (tout le monde n’a pas envie d’avoir chaque partie de son anatomie à la loupe, merle alors !), et alors après quand tu découvres que c’est étroit une fois porté … c’est énervant.

Enfin. Je vais espérer tomber sur des articles de sport en friperie, hein, jusqu’à ce que je trouve un endroit qui me convienne mieux.

Il me faudrait des chaussons pour la danse, je pense. Ça va être fun, tiens.

Enfin ça, c’était avant qu’on me sucre les cours de danse (entre le couvre-feu et le confinement, plus rien jusque janvier T_T).


Si vous vous posez la question : on a été à Saint-Dié avec Super Snow fin août. Je n’ai strictement rien trouvé, j’étais tristesse. Mais en octobre, c’était différent.

Voilà voilà pour un petit haul qui change un peu, j’espère que ça vous a plu.

Lookbook

Ma nouvelle version du FIG : Friperie et bonbons

Pour rappel, le FIG c’est le Festival International de Géographie de Saint-Dié. Depuis la deuxième année maintenant, j’y vais plus pour un mini tour, un déjeuner somptueux au restaurant alsacien et une après-midi friperie avec Tesra et Snow ❤

Mini tour parce que plus de lectures, quelques échanges / questions de boulot et salon gastronomique. (Coucou la fabrique artisanale de bonbons de Plainfaing 😀 j’en ai ramené de belles violettes pour moi et d’autres petites choses pour les parents et les collègues).

Pas de Snow cette fois malheureusement 😦 mais toujours Tesra qui a fait un passage éclair pour me rassurer sur l’impression que j’avais d’être un saucisson dans son emballage de robe patineuse gris sombre. J’apprécie toujours.

Snow a apporté sa petite participation pour le fond des photos. Si, si, il est différent de l’article précédent.


J’ai flashé tout de suite. La manière dont le col tombe sur les épaules est définitivement un élément que j’adore. Mais daaaayum c’est court XD

Porté en action : trop court pour le boulot même avec un leggings, donc pas encore ^^,

Robe ou tunique, qu’est-ce donc que ce machin ? Quelque chose d’adorable, très confortable, et dans lequel je me suis juste senti top.

Porté en action : même chose que pour la robe patineuse ^^, c’est court. Je ne sais pas, si ajusté comme c’est, ça peut aller sur un jean … pas encore porté en tout cas.

J’adore tomber sur des pièces de MS Mode dont j’étais vraiment fan il y a quelques années (ça et c’était un peu le seul magasin avec ma taille). Ce haut est vraiment simple, la couleur intense, et les manches m’amusent.

Porté en action : je l’ai complètement oublié. Il est vraiment confortable et la couleur très jolie. Les manches ont continué à m’amuser XD

Bon, forcément, la couleur, j’ai foncé. Et la marque (CANDA) est bien connue ici, notamment pour mon col roulé rose poudré, la chemise de la même couleur, ma bien-aimée jupe longue à pois qui tournait (dont je vous parle avec émotion ici) et peut-être bien mon jean blanc d’il y a bien longtemps.

Porté en action : pas encore.

J’ai découvert la marque Terre de Marins dans mon équipée aux vacances de février, juste avant le confinement, avec un t-shirt tout aussi bleu et sobre. Il a beau être un peu grand, je n’ai pas hésité en voyant la marqué.

Porté en action : il est terriblement confortable même juste avec un legging.

Une petite veste un peu juste … mais si jolie en mode capeline. Pas vraiment résisté.

Porté en action : pas encore. Ça doit passer par le pressing, et comme ma mère a prévu d’y déposer mes manteaux d’hiver aux vacances … bah il y passera en même temps hein.

Vous l’aurez peut-être remarqué, le décor a changé XD C’est les vacances, c’est la semaine chez les parents. Et elle va très bien avec les couleurs.

J’adore la couleur, forcément, que j’ai repérée de suite. C’est 100% laine, j’espère que ça va aller XD

Portée en action : ça a été un peu hasardeux le matin pour la mettre en place, je la pensais suffisamment longue pour faire un tour et coincer les extrémités de chaque côté de la tête, mais non. Du coup, pliage et juste croisement des pans. Je penserais qu’elle serait plus longue, mais elle tient bien, est confortable, et ne gratte pas ^^,

Pour le prochain rendez-vous, j’espère durant cette première semaine de vacances d’automne.

Ce haul vous a plu ? Qu’est-ce que vous préférez ? Si vous avez suivi la sortie Instagram, il y a des choses que j’aurais dû prendre à la place ?