Lectures sur un rocher

Feuilles d’août

En août, j’ai encore des déceptions, des abandons, des désherbages … mais je fais aussi de très belles découvertes.

C’est l’été, c’est fantasy urbaine doudou et plaisir, et Sans âme était le concurrent parfait. J’ai profité des cinq tomes, ce qui m’a fait du bien après mes deux abandons d’imaginaire de juillet.

J’ai fini par laisser tomber Terremer au début du 3ème récit (Tesra m’a d’ailleurs très justement fait remarquer qu’ils auraient pu au moins mettre une table des matières avec le nom des trois récits …). J’en ai assez de ce côté sexiste de « la magie n’est faite que pour les mecs » et c’est très plat.

Retour au numérique avec une série en deux tomes que m’avait prêtée Matilda il y a pfiouh bien quatre ans. Once a Witch a une vision de la magie que j’apprécie et l’héroïne m’a beaucoup plu.

J’essaie de reprendre Kushiel. J’avais trouvé les trois tomes d’occasion, et on m’en a dit tellement bien depuis ma première tentative, mais pour l’instant je m’ennuie un peu (je n’en suis pas encore trop dans l’apologie de la prostitution, donc bon). Après quelques centaines de pages, il y a un message sur le sexe, qui pour autant qu’il se veut positif me dérange, surtout que c’est dès l’enfance. Le côté politique est aussi franchement indigeste. Je m’arrête là.

Je suis tombée sur Matin brun au boulot. Je suis fascinée. C’est percutant. Très court, et pourtant.

Treachery in Death commence de manière très dynamique puisqu’Eve confie la responsabilité d’une enquête à Delia (que j’adore). Celle-ci est ensuite le témoin piégé d’un couple de policiers trempant clairement dans des affaires louches que les deux femmes vont essayer de démêler, sachant que la tête pensante de l’opération, une future capitaine, est aussi la fille d’un haut gradé intouchable, surnommé Saint. Je n’en suis qu’au début, mais j’aime ces prémisses.

La Présidente clôt cette série d’une manière qui m’a déplu, et je ne les conserverai pas. C’est un peu exagéré dans le récit, et le dessin est toujours aussi atroce.

En revanche, Le Grand Méchant Renard, c’est une bouffée de choupitude sur un renard qui, suivant les conseils d’un loup, kidnappe des oeufs pour les élever et manger les poussins ensuite. Malheureusement, ils s’attachent à leur « maman ». C’est adorable et plus drôle que je ne le pensais.

J’avais eu un mal fou à dénicher ce premier tome des Aventures d’Aline, ma mère m’ayant offert le 2ème. Je regrette un peu ces efforts. Le dessin ne me plaît pas, le ressort fantastique est mal expliqué, le récit et l’héroïne ne font pas naturels. Raconter de l’Histoire local par ce biais ne fonctionne donc pas.

Je reprends l’histoire de Logicielle par le début avec son arrivée dans la police et sa première enquête avec Germain et je suis dépitée. C’est une catastrophe 😦 L’aspect théâtre, l’enquête, les personnages … on est coincés dans les années 70 plutôt que 90 et je n’ai aimé qu’une référence.

Des châteaux, des histoires et des hommes est aussi chouette qu’il le laisse présager. C’est beau, c’est simple, c’est plein de petites informations intéressantes, surtout qu’on ne se limite absolument pas aux châteaux français. J’espère pouvoir le trouver pour le boulot !

J’ai dévoré The Earth, My Butt and Other Big Round Things, le récit d’une adolescente ronde dans le famille qui ne l’est pas du tout et refuse de l’accepter (la demoiselle … ou la famille ?). J’ai aimé que le côté parfait de la famille soit atténué et qu’il y ait de vrais beaux messages.

En matière de lectures adultes, il y a surtout du documentaire ce mois-ci, avec un roman – dont je me serais passée, en fait.

Un peu de littérature et beaucoup d’humour pour Ecrire avec style quand on n’est pas Victor Hugo, malheureusement un extrait d’un autre livre que j’ai aussi dans mes bibliothèques ^^, Mais on aborde des figures de style, des expressions avec légèreté dans un ouvrage plutôt joli en prime.

J’ai détesté Il était une lettre. On passe de plat à malsain en quelques pages, sans parler d’ennuyeux, et l’autrice nous propose un aspect de l’Irlande (à laquelle je ne m’attendais pas) que je déteste. Oh et c’est très prévisible en prime, de la secrétaire naïve des 70s avec son mari alcoolique au jeune couple de la fin des années 30 …

En revanche, Les conflits du XXème siècle m’ont passionnée. J’ai découvert plein de choses et j’ai beaucoup aimé l’écriture soutenue de l’autrice qui m’a plongée dans ces évènements. Elle ne se limite pas un compte-rendu de ce qui s’est passé mais propose aussi des analyses, ce qui m’a beaucoup plu.

C’était mieux demain est sensé évoquer des innovations rétrofuturistes. Le principe est fun, et je trouve les pub illustrées plutôt pas mal, mais les textes qui les accompagnent me perturbent un peu.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en août ?

Bibliothèques Lynnaennes

Moisson ! [Août]

En août, je suis toujours en mode tri.

Ma Fairy Loot Box de juillet est finalement arrivée.

In the ancient river kingdom, touch is a battlefield, bodies the instruments of war. Seventeen-year-old Mia Rose has pledged her life to hunting Gwyrach: women who can manipulate flesh, bones, breath, and blood.

Not women. Demons. The same demons who killed her mother without a single scratch.

But when Mia’s father suddenly announces her marriage to the prince, she is forced to trade in her knives and trousers for a sumptuous silk gown. Only after the wedding goes disastrously wrong does she discover she has dark, forbidden magic—the very magic she has sworn to destroy.

Je ne suis pas particulièrement enthousiaste mais je demande à voir.

Et vous ? Vous avez acheté des livres, vous en avez reçu en août ? A bientôt pour le bilan lecture !

Bibliothèques Lynnaennes

Fairy Loot Box d’avril

Mars était élégant, et avril … frais? Il a un côté joliment lumineux en tout cas.

💐🌷 This box is perfect for people that love epic and whimsical journeys filled with magic, mythology and unlikely alliances! You’ll find items that are inspired by Narnia, Fantastic Beasts and Where To Find Them, The Hobbit, The Darkest Minds and Percy Jackson!
💐🌷 We’re including some really unique items and there will be TWO items we have never included in any of our previous boxes! So far we’re excited to reveal that this box will feature an exclusive tote bag designed by @stellabookishart that you won’t be able to get anywhere else – it’s absolutely gorgeous!

Je n’attendais pas trop avril, puisque je suis loin d’être fan de licornes.

C’est sûrement de leur faute d’ailleurs si j’ai accumulé un tel retard dans mes articles d’unboxing.

Si, si.

Heureusement qu’Edwige était là pour gérer tout ça.

J’aime beaucoup les couleurs de l’artwork.

A nouveau, une bougie. Elle n’est pas trop mal, au bois de santal, épicéa et sapin.

Je suis loin d’être fan de Narnia, mais je trouve cette thermos très jolie. Les couleurs pastel sont adorables et le côté carte de l’univers me plaît beaucoup. Je ne l’ai pas encore testée, j’ai un peu peur du côté étanche.

Un petit pins en forme de licorne, qui va être un cadeau éventuel – je n’aime ni les pins, ni les licornes 😛

En revanche, je suis fan de ce petit bloc et de son message : Let’s Carpe the Hell Out of this Diem. Mais je suis fan du mot Hell de toute manière 0/

Je n’ai pas spécialement envie de découvrir Fantastic Beasts mais ce petit accessoire est à la fois bien dans l’univers et bien pensé : une étiquette pour bagage. Très choupi.

Ce pins là est plus joli, mais je suis fan de tout ce qui a un rapport avec des cartes.

J’aime beaucoup, beaucoup ce tote bag de Bilbo, I’m going on an adventure ! (Hé, t’as vu, Kin, j’ai reconnu un truc XD). Les couleurs sont très vives.

La carte du crossroad est très chouette aussi, même si le principe est connu, entre différents univers : Poudlard, Caraval (que je n’ai pas encore découvert), le camp des demi-dieux (Percy Jackson), Hobbiton, etc. (à part Narnia, je ne connais pas les autres).

Quelques marque-pages et cartes.

Le livre du mois m’inspire plutôt. Hey, ya des Vikings et l’Irlande, il ne m’en faut pas beaucoup plus.

Bon en fait Edwige est un peu noyée … mais ça lui va bien, je trouve ! On dirait qu’elle me lance un regard sarcastique et désapprobateur XD Genre « c’est bon, t’as fini de jouer? » 😛

Et vous ? Elle vous a plu ? Encore quelques unboxings de prévu !

Apartés - This little life of mine and other stuff

Changements sur la Falaise

Ou comment mon envie de minimalisme a impacté jusqu’au blog

Je ne vous avais pas dit que la Falaise prenait des vacances ^^, en fait, ça n’était pas vraiment prévu …

Cet été, je me suis lancée dans de grandes opérations de tri, tant chez mes parents (j’ai enfin vidé leur cave de toutes mes bêtises … livres stockés, vieux cours remontant à la maternelle, petits objets en vrac, etc.) que dans mon appartement. J’ai beau n’avoir emménage qu’il y a deux ans, j’avais emmagasiné beaucoup de choses inutiles !

Depuis quelques mois, je lis énormément sur le minimalisme en plus d’ouvrages d’organisation, comme je vous en ai déjà parlé. J’avais envie de simplifier ma vie … mais je ne pensais pas que ça arriverait jusqu’au blog !

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire?

Je suis en plein ménage. Une petite tornade. J’ai simplifié les pages, supprimé le classement de billets lecture par titre (je doute qu’il ait été beaucoup consulté) ou par genres (agaçant à mettre à jour et encore une fois pas consulté) et séries, regroupé les pages de challenges, mis fin à la plupart d’entre eux qui couraient encore. J’envisage de faire de même dans les vieux articles, comme les premières Moissons qui comportaient aussi des emprunts.

L’an dernier, j’avais repris les structures des articles, je les modifie avec une présentation différente pour les séries livresques (ajout des illustrations). J’envisage aussi de reprendre chaque article avec les nouvelles bannières par catégorie d’article, mais je n’y suis pas encore.

Je me demande si le corps des articles ne va pas passer par une relecture pour synthèse plus dynamique … j’ai conscience d’avoir tendance à trop écrire, il est temps d’apprendre à éditer ^^,

Oh et puis un tout petit détail qui prend du temps. En ré uploadant les images l’été dernier, je n’ai pas fait attention aux tailles, donc j’essaie progressivement de les harmoniser pour qu’elles soient plus alignées dans certaines galeries, et ne pas former des lignes de haut en bas 😛 Ça veut dire reprendre plusieurs centaines de fichiers, mais bon, y a le temps pour ce détail 😛

Ce qui ne veut pas dire que j’en oublie la rédaction d’articles. J’ai pas mal de billets sous le coude (près de trois cents), de projets (musique, séries), et j’ai modifié ma manière de les préparer en passant au tout numérique. Plus de journal lecture papier (que je commence avec enthousiasme et finis par zapper), j’ai un Google doc avec la liste des articles à publier et ceux à rédiger. J’espère que ça va fonctionner !

En tout cas, le blog devrait retrouver un rythme plus régulier de parution dès septembre. J’espère qu’il continuera à vous plaire !

Carmilla's Arias

Dragon Ball Openings by PelleK !

Okay ça ne se voit probablement pas sur le blog, mais 1) je suis folle de la musique de PelleK depuis quelques années maintenant, et 2) Dragon Ball a longtemps été un manga/anime que j’adorais.

Mon premier pseudo sur Internet, gracieusement trouvé par Bestie Mely, venait de cet univers – et non, je ne le dirai pas 😛 et mes murs … ne parlons pas de mes murs, shall we XD

Et puis je me suis rendue compte de l’aspect très sexiste de l’oeuvre et j’ai vraiment laissé tout ça de côté, même les musiques. Alors que my stars je les ai toujours adorées. Je les ai écoutées en boucle dès que j’en ai trouvé un CD au collège …

Et PelleK, après quelques pistes sur les séries DB que je ne connais pas (Kai, Super), lance une version de toutes les ouvertures Dragon Ball. De 1986 à 2018. AKA DB, DBZ, DBGT, Kai et Super.

J’adore ❤

By the way, j’ai bien reçu le CD, il rocke, il faut que je vous en parle ❤ See ya soon !

Errements visuels

Netflix & Me [Mai-Juillet]

De mai à juillet, il y a de belles découvertes mais pas mal de déceptions.

J’adore cette fin (de saison, mi-saison, whatever), les derniers retournements de situation. Et Nicollette Sheridan était parfaite en mère bitchy !

J’avais dans l’idée de découvrir House of Cards depuis pas mal de temps (j’adore Robin Wright), je n’ai découvert la polémique sur l’acteur que plus tard. C’est véritablement intéressant, mais d’une lourdeur écrasante, peut-être le manque de musique (oui la cruauté ambiante joue aussi ^^,) et je n’avais pas l’impression d’être capable de supporter plus d’un épisode par jour … pause.

Steel Magnolias est un film, un drame sur des femmes du Sud des Etats-Unis, ce à quoi elles peuvent faire face je suppose. Je me suis ennuyée, et si j’ai beaucoup aimé découvrir Dolly Parton dans un rôle de coiffeuse bien trouvé, je n’aime pas du tout Julia Roberts.

3% est toujours difficile à regarder (les sous-titres causeront ma mort XD) mais cette saison est passionnante. On passe du temps sur le frère de Michele, sur sa vie dans l’Autre Rive, ainsi que sur le retour au continent de Joana et Fernando. Un nouveau Process se prépare, des coulisses intéressantes à suivre, mais ce que j’ai adoré, ce sont les origines du phénomène du Process en lui-même et la création de l’Autre Rive. La saison suivante promet d’être encore mieux !

Roseanne … que je regrette la grande knatche de Roseanne Barr. Ses insultes racistes ont valu à son show d’être supprimé de l’audience manu militari. Enfin, apparemment, la chaîne et le cast, notamment Sara Gilbert (Darlene) essaient de recréer une série sous le nom de The Connors dans laquelle Roseanne n’aurait plus rien à faire (compliqué parce que l’actrice possède pas mal de concepts des personnages originaux). Du coup, la saison est incomplète, alors que les thématiques étaient plutôt bien trouvées.

Je ne sais pas ce que j’attendais de Her. C’est assez fascinant à regarder, mais j’ai trouvé qu’il était surtout question de solitude et de déception, je ne pensais pas que ce serait la couleur principale du film.

Crazy ex-girlfriend, avec une jeune avocate brillante toujours amoureuse de son amoureux de colonie de vacances qui lâche tout pour s’installer à côté de chez lui, des km plus loin … est trop cinglé pour moi. Les numéros musicaux sont peut-être brillants mais ce n’est pas mon délire.

Je suis fan de Project Runway et cette édition Junior est fascinante (la plus jeune a quatorze ans !). Je suis juste un peu déçue de l’hôtesse, Hannah Jeter, que j’ai trouvée ennuyeuse et plate.

The Originals ne m’avait donné aucune envie de découvrir cette série lors de l’épisode de Vampire Diaries qui introduisait le départ des Mikaelson vers La Nouvelle Orléans. Alors il y a des choses plutôt sympathiques mais ça finit systématiquement en bruit de fond, donc je je suis pas sûre de poursuivre.

Je me suis revu l’intégrale de Jane de Virgin, petit plaisir, et j’ai hurlé de joie à la chute « finale » qui heureusement n’est qu’un twist de fin de saison. Heureusement, parce que certains choix ne m’avaient pas plu, notamment Jane et Rafael (oui certes ils ont changé mais non). J’ai donc hâte de voir la fin, et j’adore le traitement de l’écriture avec le personnage de l’héroïne.

Dès que Netflix rajoute une saison de Project Runway, je me précipite pour la revoir, je suis fan de ce programme ^^

Fresh Off the Boat était une suggestion d’un site qui évoquait des séries centrées sur un héritage culturel, comme One Day at a Time, que j’adore, sur la culture asiatique. Alors il y a des choses très drôle, les interactions familiales sont fun et les interrogations culturelles (la mère qui ne veut pas que ses enfants grandissent plus américains que chinois) … mais je n’ai pas du tout aimé le protagoniste. Trop de références à la culture rap/hip-hop/RNB/(Whatever t’façon les chansons étaient coupées, sans doute pour des question de droits) pour moi.

The Bold Type est toujours aussi cool dans ses thématiques d’empowerment féministes.

J’avais adoré Degrassi: The Next Class et j’ai eu très envie de découvrir la série originelle … des années 80. Mes dieux les 80S étaient une catastrophe XD je ne supporte pas la mode de la décennie, ni les coiffures ni le maquillage, je ne vous dis pas les crises de rire XD A côté de ça, on a toujours affaire à une série très pointue sur les questions adolescentes, qui abordent carrément des choses comme la grossesse à cette époque de la vie, la maladie, le slut shaming etc. et s’en sort vraiment bien dans les réflexions. J’ai envie de dire, on voit que c’est canadien, ils osent et c’est beau. Bon j’ai quand même hâte de finir avec cette mini série (une saison et demie encore) parce que on voit quand même que c’est daté ^^,

En cherchant deux de mes films doudous, je suis tombée sur celui qui est à l’origine de la série, The Belles of St Trinians. Je me suis surtout amusée à voir les différences, et vraiment St Trinian’s est une belle adaptation, la version des 50s est indigeste comme pas possible, et les filles pas agréables du tout.

St Trinian’s est toujours aussi drôle et frais.

Le. Doctor. (ouais LE UNIQUE XD) (TEN ❤ ) en ennemi de la gent féminine, c’est tellement bien fait. Et puis il y a toujours Rupert Everett et Colin Firth que j’adore ^^ Un peu déçue du départ de certaines actrices et des groupes de filles, pas vraiment recréés, mais encore une belle aventure.

J’ai repris Nashville, que j’ai dévorée jusqu’à la dernière saison avant de faire une pause. Spoilers. Si j’ai supporté la mort de Rayna parce que très bien faite, je ne peux plus voir Juliette. J’aime ce personnage, mais je trouve que les arcs successifs en font trop, et le dernier avec cette secte est ridicule. Je suis comme Avery, je laisse tomber. Et je trouve qu’avec Maddie on fait plus de la pop que de la country donc je suis déçue. Mais bon, je terminerai, hein.

J’ai essayé de reprendre The Americans aussi, mais je n’ai même pas fini la saison 1 que je retrouve mes critiques : c’est passionnant mais d’une lourdeur écrasante et trop orienté sexe pour moi. Je ne suis franchement pas sûre d’en venir à bout …

Petite anecdote : quand je suis malade, je me passe Miss Fisher en boucle ❤ j’adore les voix, les musiques, les bruitages de la série, et c’est très relaxant. J’attends avec impatience le film (l’an prochain, je crois), mais la saison 3 me déçoit toujours autant, malheureusement, je prends moins de plaisir aux thèmes de chaque épisode et je trouve qu’il manque quelque chose.

Depuis le temps qu’elle était dans ma liste … je cherchais une petite série policière pour faire suite à Miss Fisher et j’apprécie. Je ne suis pas extrêmement fan de Sherlock en littérature, je n’ai pas encore vu la série de Moffat (j’attends la toute fin pour m’y mettre ^^,) je n’ai donc pas de point de comparaison comment dire … aussi définitif que certains commentaires sur Seriebox. Je trouve ça fun et léger et ça me suffit. Et Lucy Liu est trop cool.

Vous avez vu, vous comptez voir certain/e/s de ces films, de ces séries ? De belles trouvailles récemment ?

Lectures sur un rocher

Feuilles de juillet

Juillet est un tout petit mois de lecture.

Lire un Jean-Loup Chiflet est toujours un plaisir. Trop court, une fois encore, des bribes d’éditions, des longueurs frustrantes mais savamment menées. Et des jeux de mots, tellement ❤

Je suis plutôt déçue par Le Palais des Mirages, que je me suis forcée à ne pas terminer. Les premières pages m’ont ennuyée, les personnages n’ont pas attiré mon attention et l’écriture ne m’a pas paru naturelle. Dommage, parce que le contexte m’avait séduite.

Je suis un peu en manque de SF. J’espérais beaucoup de La Machine à différences, surtout qu’elle démarre par une documentation sur l’uchronie avec plusieurs points qui m’ont plu (ouais en fait je devrais lire un documentaire sur la SF plutôt que la fiction vu que rien ne fonctionne en ce moment). Et le roman a démarré et j’ai été larguée et dépitée. J’envisage d’arrêter aussi avant la fin. J’en suis presque à la moitié et c’est vraiment le contexte qui sauve mon intérêt puisque les auteurs me perdent dans des verbiages qui donnent une impression de remplissage … et une fois encore, une écriture qui me dérange (trop familière au début, et après tellement soutenue que je tique sur certains termes).

J’avoue, quand je m’ennuie et qu’il fait chaud, c’est fantasy urbaine. J’ai repris la lecture de ces quatre volumes déjà lus (et dûment râlé sur la traduction avec la pauvre Zatoun XD pour le côté vulgaire et mal relu). L’univers me plaît beaucoup, dans ses personnages une fois encore très bien construits avec Nalini Singh, et un bon équilibre entre mystères personnels, enquêtes et univers. J’hésite à acquérir la série en VO hardback dans l’avenir.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en juillet ?