A.D. Angel Doubt, tome 2

Titre VO : A.D – Tenshi no Uso 1.

Auteur : Aki.

Nombre de pages : 192.

Parution VO : 2008.   VF: 2012.

Éditeur : Tonkam.

Genre : Manga – Shojo.

Prix : 7,99€.

Résumé éditeur : Faust Clarens et Eiri Lorens sont tous deux issus de famille noble et voyagent accompagnés de leurs domestiques. Au cours de leur périple, ils se sont croisés (par hasard?) et se rendent ensemble à Garanshia, sur la demande d’un ami du seigneur Eiri. Arrivés dans la petite bourgade, ils devront élucider un bien grand mystère …

J’aime beaucoup moins cette couverture que la première, qui me rappelait Comte Cain (avec un contenu beaucoup plus superficiel et moins soigné). J’avoue qu’effectivement je pars sur des a priori plutôt négatifs puisque je trouvais que le début était un peu inutile … mais il faut bien lire ce deuxième volume pour se faire une idée et décider si on poursuit la série ! Même si la question ne se pose pas trop actuellement puisqu’elle est en cours et à ce tome en VO et que l’auteur n’a pas l’air d’y travailler souvent …

Est-ce qu’il se passe quelque chose? Pas vraiment. Où est le mystère? La pierre n’est pas ce qu’elle paraît être, mais je n’y vois pas trop de mystère, plutôt un rebondissement convenu et attendu. Leurs hôtes cachent quelque chose, rien de surprenant là-dedans. On en apprend un peu plus sur le frère d’Eiri à qui il écrit, mais c’est pas que je m’en fiche …

Son serviteur naïf et sympathique apparaît très peu, j’aurais tendance à dire dommage, mais vraiment sans plus. Faust? meh … encore une fois, je ne vois pas d’intérêt à l’histoire, et les personnages me paraissent vraiment transparents.

Le dessin .. ne me paraît même plus aussi attractif que devant la couverture. Ce n’est pas vilain, mais c’est loin d’être extraordinaire.

Et à la fin va-t-on me dire qui est ou ce qu’est cet ange et le doute qu’il a ? J’en ai maaaaarre de me poser la question !

Au final, j’ai arrêté de me demander, j’ai désherbé la série.

Nombre de tomes parus : 2 (série en cours).

A.D. Angel Doubt, tome 1

Titre VO : A.D – Tenshi no Uso 1.

Auteur : Aki.

Nombre de pages : 192.

Parution VO : 2008.   VF: 2012.

Éditeur : Tonkam.

Genre : Manga – Shojo.

Prix : 7,99€.

Résumé éditeur : Eiri, deuxième fils de la famille Lorens, est un jeune noble qui a tout pour lui : il est riche, beau et intelligent. Lors d’une fête donnée en son honneur, mais où il s’ennuie, il fait la rencontre de Faust Clarens, un jeune homme qui voyage de pays en pays accompagné de son serviteur. Le destin est en route, et ils n’auront de cesse de se croiser au gré de leurs voyages respectifs…

J’avais flashé sur la couverture magnifique et le résumé plutôt sympathique de cette série (mais pourquoi A.D. ? Pourquoi pas Angel’s Doubt tout court?). J’ai sauté sur l’occasion en voyant les deux tomes publiés en occasion dans ma boutique préférée. Le contenu s’est révélé un peu différent de ce que j’espérais.

A mes yeux il ne se passe rien ici. Eiri se balade dans le pays, il rencontre Faust qui se balade aussi … et puis il y a des serviteurs … et en fait le dessin n’est pas aussi beau que celui de la couverture, beaucoup plus travaillée. Le serviteur d’Eiri n’aime pas Faust, mais ceux de Faust aiment beaucoup Eiri et l’un d’entre eux, Rick, réalise une fleur en papier pour Eiri. Faust est en voyage gastronomique (je ne sais honnêtement pas quoi vous raconter, quand je vous dis que j’ai l’impression que ce manga est vraiment contemplatif, mais sans avoir la beauté de certains manhwas comme Le chant de la poupée).

Il est vaguement question d’une pierre dans le dernier chapitre, mais les premiers m’avaient déjà blasée, donc je m’en fichais franchement.

Je me suis ennuyée. Je n’ai vraiment pas vu l’intérêt de cette série. Enfin, espérons que le deuxième tome soit un peu plus intéressant.

Nombre de tomes parus : 2 (série stoppée).