Au bord des mots, lectures sur un rocher

Kamikaze Kaito Jeanne, tome 1

Arina Tanemura (autrice). Marie-Saskia Raynal (traductrice). 1998 (VO), 2014 (VF), 192 p. Glénat (Shojo). Manga – Shojo. 6,90€.

Le secret de Maron : elle est la réincarnation de Jeanne d’Arc et grâce à l’aide de l’ange Fin, elle peut se transformer pour combattre les démons ! Sa passionnante carrière de justicière est menée sans encombre jusqu’à l’arrivée d’un rival répondant au nom de Sindbad. La jeune fille ne tardera pas à découvrir le revers de la médaille…

J’ai longtemps attendu cette série ! J’adore Arina Tanemura, son beau trait shojo, ses thèmes fantastiques avec juste une touche de romance.

Au final, est-ce parce que la série date un peu ? Le début ne m’a pas autant plu que je n’aurais pensé. Le personnage de Jeanne d’Arc ne me parle pas particulièrement (oui je sais qui c’est, mais en temps que fiction, lié à la foi, à la religion, je reste dubitative). On est proche des Cat’s Eye pour le côté voleuse, les tableaux, et le côté chasseuse de démons m’a aussi rappelé d’autres séries. Ce côté un peu déjà vu est peut-être ce qui m’a douchée.

Mais j’ai beaucoup aimé l’entrée en scène de Simbad, et puis Maron est drôle, combative, et elle fait de la gymnastique rythmique, ce que j’aimerais bien revoir ^^ Le père de Miyako, sa camarade de classe, qui lui pique ses fonctions de policier d’ailleurs et poursuit Jeanne, a un côté très chibi, très amusant, sans oser s’opposer aux caprices de sa fille. On reste dans une histoire pleine d’humour, d’aventure, de mystères (entre le passé de l’héroïne, les motivations du garçon, etc.).

Une case qui m’a aussi fait beaucoup rire montre les trois adolescents (Maron, Simbad, Miyako), ouvrir leurs casiers en même temps, sur la même chose : le père policier montre les deux ultimatums, les deux espèces d’anges gardiens des voleurs montre en pancarte qu’ils ont une mission, celle des ultimatums. Et de refermer les portes en concert, synchrones.

Bon, quelques années après lecture, je vous avoue que c’est un titre qui ne me laisse en tête que l’incompréhension : mais comment ça se fait que les Japonais soient tellement fans de Jeanne d’Arc ? Et je n’ai pas spécialement eu envie de poursuivre.

Nombre de tomes parus : 7 (série finie).

Au bord des mots, lectures sur un rocher

The Gentlemen’s Alliance Cross, tome 3

Shinshi Doumei Cross. Arina Tanemura (autrice). Misato Raillard (traductrice). 2004 (VO), 2009 (VF), 176 p. Kana. Manga – Shojo. 6,85€.

Hainé est sous le choc. Shizumasa veut la tenir à distance. Afin de se rassurer, elle se remémore les instants de complicité qu’elle avait avec lui, et décide néanmoins de se rendre chez les Tôgû pour le voir…

Je crois que ça fait vraaaaiment trop longtemps que j’ai lu le tome 2, parce que j’étais complètement perdue au début. J’avais oublié que l’Empereur avait un double qui prenait sa place, par exemple, alors rajouter/en remettre une couche avec l’histoire du livre, cause des sentiments de l’héroïne, m’a fait bien nager dans la choucroute.

Et puis ensuite, lors d’un voyage scolaire, débarquent le frère et la soeur de Hainé, dont je n’avais aucune souvenir (mais si, me rappelais – vaguement – qu’elle avait été adoptée), dont l’un ne la connais pas, puis son autre frère … Après, ce sont des moments très touchants, surtout quand ce dernier hurle que c’est SA sœur ^^, mais que pense que j’aurais vraiment plus apprécié ce tome avec un meilleur souvenir des précédents.

Parce qu’on suit beaucoup, pendant bien la moitié je dirais, le double de l’Empereur, parlant de son arrivée, mais pas de ses motivations. La chute est dure, douloureuse (Hainé voit sa mère dans une voiture, s’éloignant), on apprend que sa famille pense à la récupérer devant l’intérêt que l’Empereur lui apporte … des rebondissements bien pensés.

Je fond toujours devant les dessins d’Arina Tanemura, ses grands yeux, ses visages en pointes, les mèches de cheveux, tout ce que j’aime dans un shojo. Il manque peut-être juste quelques touches d’humour.

Nombre de tomes parus : 11 (série finie).

Tome 1

Tome 2

Au bord des mots, lectures sur un rocher

The Gentlemen’s Alliance Cross, tome 2

Shinshi Doumei Cross. Arina Tanemura (autrice). Misato Raillard (traductrice). 2004 (VO), 2009 (VF), 176 p. Kana. Manga – Shojo. 6,85€.

Hainé est la nouvelle fausse petite amie de Shizumasa. Elle a réussi à se rapprocher de celui qu’elle admire tant, mais elle est troublée par les journalistes du lycée et l’attitude des autres élèves !! Hainé arrivera-elle a supporté tant de pression ?

J’ai beaucoup aimé ce deuxième volume, tout aussi drôle et léger que le premier.

Hainé se retrouve ici sous les feux des projecteur en tant que nouvelle « Platine », petite amie de l’empereur (les catégories de l’école se fondent sur les métaux, elle était Bronze avant), et critiquée à cause de son passé.

On découvre davantage Maguri, l’ancien petit-ami de l’Empereur, que j’ai trouvé très drôle (il s’est intéressé à lui pour son côté taciturne alors qu’il le détestait plus joyeux et ouvert). J’ai été très intriguée par le mystère que cache Shizumasa, l’Empereur, je pensais que seule Hainé aurait des secrets, c’est une bonne surprise, et elle a l’air intéressante. Kusame, le frère de l’héroïne, fait une petite apparition, un peu courte, c’est un personnage qui me plaît, j’aimerais le voir davantage (même s’il est un peu prévisible dans ses sentiments !).

Le dessin est toujours aussi chouette, avec les scènes un peu exagérées pour les passages humoristiques, personnages tous petits et yeux fermés. J’ai aimé être surprise par certains personnages, même si plusieurs se révèlent typiques du shojo (Kusame, Maora à moins que je ne confonde avec le premier tome). Mais ce deuxième volume reste très plaisant et drôle.

Nombre de tomes parus : 11 (série finie).

Tome 1

Au bord des mots, lectures sur un rocher

The Gentlemen’s Alliance Cross, tome 1

gentlemen's alliance cross 1Shinshi Doumei Cross. Arina Tanemura (autrice). Misato Raillard (traductrice). 2005 (VO), 2009 (VF), 179p. Kana. Manga – Shojo. 6,85€.

Lutte de pouvoir au sein de l’Académie impériale ! Hainé a déjà connu un parcours difficile, blessée par les conditions de son adoption. Elle fréquente désormais la prestigieuse Académie impériale et elle tombe sous le charme de Shizumasa, dit « l’Empereur », l’élève le plus riche et le plus influent de l’école. Hainé aimerait tant se rapprocher de lui. Son frère deviendra-t-il réalité ?

J’ai beaucoup aimé la série Full Moon d’Arina Tanemura. Le trait shojo délicat, le menton en pointe, les yeux immenses, j’ai retrouvé ces caractéristiques qui me plaisaient énormément.

J’ai eu une petite frayeur en lisant le mot de l’auteur sur le rabat de la jaquette, en voyant que la série n’était pas fantastique, j’ai eu un peu peur de l’ennui du shojo scolaire. Pas du tout : l’héroïne, Hainé, est très drôle dans ses réactions un peu excessives et sa détermination toute romantique parfois. Et ses lapsus (le héros finit parfois par être son « pince » au lieu de son « prince » ^^; ).

La structure de l’école Impériale un peu spéciale, avec les grades, est aussi un élément que j’aime beaucoup.

Ushio, l’amie de Hainé, m’a beaucoup fait rire aussi, par son côté glacial et poétique dans ses répliques. Shizumasa, le protagoniste masculin, ne m’a pas tellement plu, excepté ce détail qui m’a donné l’impression de fuir assez loin du classique shojo : il n’est pas intéressé par l’héroïne parce qu’il a un petit ami ^^ Je ne lis pas de yaoi, alors c’est un changement pour moi.

J’ai aimé aussi le fait qu’Hainé soit davantage que la jolie fille énergique et travailleuse, et qu’elle ait un passé un peu spécial, un peu sombre pour du shojo. Le côté un peu malédiction est intéressant et donne envie de poursuivre. J’espère aussi qu’on verra davantage son petit frère Kusame, tout aussi plein de peps mais à l’incroyable réussite scolaire.

Les quelques histoires annexes sur les personnages sont plutôt drôles, comme celle sur Maguri, le petit ami de Shizumasa.

Ce début de série au très joli dessin et à l’humour omniprésent donne très envie de poursuivre la série.

Nombre de tomes parus : 11 (série finie).

Tome 2

Tome 3