Lecture sur un rocher

Sisters

Raina Telgemeier (autrice). Braden Lamb (coloriste). 2014, 197 p. Scholastic (Graphix). BD – Autobiographie. Livre lu en anglais.

Raina can’t wait to be a big sister, but once Amara is born she realizes things won’t be quite what she had expected…or hoped. Despite Amara’s cuteness, she is a cranky, grouchy baby and mostly prefers to play by herself. Their relationship doesn’t improve much over the years but when a baby brother enters the picture and their parents’ relationship starts to struggle, they realize they must figure out how to get along. They are sisters, after all.

J’avais beaucoup aimé le premier roman graphique de Raina Telgemeir, Smile, où elle retrace son adolescence parasitée par un vilain appareil dentaire dont elle finit par s’accommoder.

Ici, elle revient sur sa relation avec sa jeune soeur qui a eu ses hauts et ses bas, malheureusement pendant une période où ses parents avaient également des soucis. L’autrice se focalise aussi sur un séjour en famille où ils passent plusieurs jours à faire le trajet en voiture, sa mère, leur petit frère et elles deux.

Si je l’ai trouvé un peu moins amusant que le premier, ce n’est pas difficile de passer un bon moment avec Raina et de suivre sa vie familiale. Même si je suppose que j’aurai pu davantage m’identifier si j’avais effectivement eu une petite soeur énervante ou un petit frère un peu agaçant. Le road trip fait terriblement américain mais le passage avec le serpent était un peu trop pour moi.

C’est bien de laisser sa chambre à Raina après qu’elle ait partagée la sienne avec Amara et Will mais acheter un serpent à la cadette alors que l’aînée en est morte de trouille et sortir que ça ne la gênera pas puisqu’elle aura sa chambre … hum, les reptiles, ça bouge et c’est un animal familial, elle sera forcée d’avoir affaire à lui. Brr.

L’anglais est vraiment très simple à suivre. J’ai des petits élèves de 5ème qui se lancent sans faire la grimace ! Ne vous focalisez pas là-dessus si vous avez envie de découvrir l’histoire de Raina, elle vaut le coup d’oeil.

Lecture sur un rocher

The Earth, My Butt, and Other Big Round Things

Carolyn Mackler (autrice). 2018, 288 p. Bloomsbury Children Books. Jeunesse. Livre lu en anglais sur liseuse.

Fifteen-year-old Virginia feels like a fat, awkward outsider in her perfect family, especially next to her golden-boy big brother Byron. She’s got a lot to deal with – her weight, her best friend moving away, the mean girls at school – not to mention a boy who seems to like her! To survive, she decides to follow the ‘Fat Girl Code of Conduct’ to make herself acceptable, unnoticed … invisible.

It seems to be working until something unthinkable happens and, before her eyes, Virginia’s flawless family begins to fall apart. As her world spins out of orbit, Virginia realises that breaking the Fat Girl Code might be the only way to create a life that belongs to her.

J’avais quelques appréhensions en démarrant ma lecture, d’autant qu’elle était dans ma wish depuis des années. C’est typiquement quelque chose que je vais adorer ou détester surtout pour la réflexion sur le poids d’une adolescente, comment elle le vit, comment son entourage le lui fait vivre.

Et puis, très vite, j’ai été prise par le rythme de l’histoire, par la personnalité de Virginia, sa manière de voir les choses. J’ai eu quelques petits coups au coeur en me rappelant de mes années de lycée, et quelques regrets (elle gère bien mieux tout ça).

J’ai eu de grosses frayeurs lorsque l’autrice s’est aventurée dans le domaine de la sexualité adolescente (allait-elle se révéler moralisatrice, pire culpabilisante ?) voire le date rape avec le grand frère. Et je trouve que Carolyn Mackler s’en est très bien sortie, avec de l’humour et son héroïne forte et un peu déjantée. J’ai ri tellement souvent (cette prof de français atroce, tout de même, appeler un élève dont le prénom est Froggy -ce qui doit déjà être quelque chose – « ma petite grenouille », vraiment, c’est moche. Mais j’ai ri. Enfin, beaucoup moins lorsqu’elle surnomme Virginia La Vierge. Sérieusement. Je hais les profs qui donnent des surnoms aux élèves basés sur leurs noms de famille et lorsque ça touche à quelque chose qui peut résulter en des milliers de moqueries par leurs camarades).

La relation avec la famille de Virginia est très compliquée et j’ai vite regretté sa soeur, la seule qui semble la voir pour qui elle est réellement et pas juste une ado qui refuse de se donner la peine de perdre du poids puisque c’est si simple (j’exagère un peu, mais c’est une vision tellement répandue et grossophobe). Mackler ne tombe pas dans cet écueil, au contraire. J’ai été touchée par le chemin que prend l’adolescente même si sa mère m’a souvent donné envie de pleurer / hurler, au choix. Rien que les passages où elle évoque le fait qu’elle se sente de trop, qu’ils avaient déjà leur famille parfaite avec Anais et Byron et que Virginia ne corresponde pas à leurs idéaux pour une fille, ou en tout cas qu’ils en donnent fortement l’impression.

Je n’aurais jamais pensé que Virginia déciderait de rencontrer la jeune fille qui a accusé son frère de l’avoir violée au cours de leur rendez-vous (date rape). Ni qu’Annie accepte de la recevoir, de lui parler, voire que cela lui permettrait de mieux comprendre certaines choses. Le cheminement psychologique m’a beaucoup parlé.

Et la meilleure amie est fantastique. On a tous besoin d’un/e meilleur/e ami/e comme iel ❤

Une lecture pleine de surprise et je suis ravie que les aventures de Virginia se poursuivent, rien que le titre du 2ème tome m’inspire énormément : The Universe Is Expanding and So Am I.

Lecture sur un rocher

Wicked Lovely, tome 2 : Ink Exchange

Melissa Marr (autrice). 2009 (VO), 312 p. HarperCollins. Fantasy. Livre lu en anglais.

Sombre, tourmenté et dangereusement attirant, il est le roi des Ténèbres et tous les fés le craignent. Chargée d’un lourd passé à seulement dix-sept ans, elle est humaine et ne sait rien de ces intrigues fascinantes et semées de pièges. Tout les sépare. Pourtant, les destins d’Irial et de Leslie sont irrémédiablement liés. 

Il y a quelques années, j’étais tombée amoureuse du premier tome de cette série féérique. Dès la dernière page tournée, j’avais envie de le reprendre dès le début, redécouvrir l’histoire d’Aislinn et Josh ❤ et j’étais terrifiée à l’idée de lire ce tome deux et ne pas l’apprécier, être déçue ou en venir à être déçue du premier.

Je n’avais pas fini la première page que j’étais toute frissonnée et que je savais que j’allais adorer tout autant ❤

L’écriture de Melissa Marr m’a une fois encore emportée. Plus d’une fois, je me suis arrêtée dans ma lecture pour lire ou relire à voix haute certains mots, des phrases, des pages entières, pour disparaître dans ce nouveau récit.

Et pourtant, il est différent du premier. Josh et Ash n’en sont pas les héros mais j’ai tellement aimés qu’ils soient là, qu’ils jouent un rôle. Ils sont en arrière-plan au début puisque l’héroïne est Leslie, amie de la nouvelle Reine de l’Eté et il est difficile de lui dire la vérité, surtout pour la mettre en garde. Cette difficulté devait être présente et elle est très bien mise en place (amitié, besoin de secret tant pour préserver le royaume de l’Eté que sauvegarder leur amitié, mais le danger que rencontre Leslie).

Si la jeune fille est d’une force peu commune, intelligente, a un tempérament fort et du caractère, que je n’ai pas pu m’empêcher de l’apprécier, c’est Irial (forcément) que j’ai adoré. Leur relation compliqué, la manière dont elle se met en oeuvre (le tatouage <3), la force que l’autrice met dans ces deux personnages. J’ai été soufflée.

Je peux comprendre que Niall l’attire également, le développement de leur relation est plausible, mais j’ai préféré Irial quand même.

Et la fin, sur ce plan est parfaite. C’est tellement rare que l’héroïne se détache de son / ses love interests pour vivre sa vie même s’il y a une possibilité qu’elle le retrouve (oui, Niall, m’en doute) dans l’avenir, j’ai tellement aimé qu’elle choisisse de vivre et de vivre cette vie de manière indépendante.

Une fois encore, un message de l’autrice original, peu représenté dans d’autres livres et qui ajoute au fait que j’ai adoré cette lecture.

Pourtant, elle est très dure. Leslie vient d’un milieu compliqué, son propre frère l’a jetée dans les bras d’un de ses dealers ou en tout cas a forcé les choses, elle se sent en danger dans sa propre maison. Et c’est une relation aux accents toxiques qui se profile avec son entrée en féérie d’une manière magnifiquement sombre et artistique et sa vie dans cet endroit est floue. Choisir de présenter ce voyage par les yeux de Leslie, si c’est logique, est audacieux puisqu’elle n’a que peu conscience de ce qui se passe autour. Elle n’a conscience que d’Irial. Et c’est merveilleusement dépeint.

Du début à la fin ❤ à l’image du reste du roman, que j’ai adoré d’un bout à l’autre.

Encore une fois, le livre en tant que tel est très beau, la couverture parfaitement choisie, la police d’écriture même contribue à nous faire entrer dans cet univers. J’avais juste peur de casser le dos du livre comme le premier, en ne l’ayant lu qu’une fois.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Wicked Lovely Fragile Eternity

Lecture sur un rocher

Silhouettes from Popular Culture

Olly Moss (auteur). 2012, 144 p. Titan. Art.  Livre lu en anglais.

Find your favourite pop-culture character in this collection of silhouettes from well-known movie, television, comics and video game characters!

Il y a quelques années, Book Depository avait cette opération de réduction sur certains livres, une quantité donnée pour une heure ou une demi-heure et on voyait en temps réel le stock diminuer. C’est un peu comme le widget qui permet de voir que quelqu’un en Nouvelle-Zélande vient d’acheter tel livre, j’adore ça.

C’est comme ça que je suis tombée sur ce petit livre. Je ne connaissais pas du tout l’artiste mais dès réception, je l’ai trouvé adorable. Petit format, relié en dur, carré, couverture en tissu, l’aspect esthétique au premier abord est charmant.

Et c’est encore plus frappant lorsqu’on l’ouvre. J’aime beaucoup cette forme d’art, ces silhouettes sombres sur fond blanc ou l’inverse, parfois en caméo avec une touche de rouge qui fait parfois son apparition. Mais le meilleur, ce sont les sujets.

Le thème d’Olly Moss sont les personnages issus de la culture pop. Films, séries, jeux vidéos. Je suis aux anges. Les choix effectués m’ont ravie. D’autant qu’il y a un élément ludique : le nom du personnage n’est pas écrit, à vous de deviner ! Je vais l’acquérir en français pour mes loulous.

Life as a Teacher Librarian - Pérégrinations de profdoc·This little life of mine and other stuff

Boho Berry Challenge – Juin : 2018, so far

Oui oui je sais qu’on est en juillet et que le mois se termine XD

J’ai suivi pendant quelques mois les challenges de Boho Berry, en octobre sur le blog, novembre et décembre sur Instagram. Mais comme c’est assez chronophage, j’ai laissé tombé jusqu’à juin où le thème m’a paru particulièrement intéressant.

En juin, on fait le point sur le début d’année et on commence à cogiter sur les six derniers mois de 2018. Je vous propose de comparer mes réponses avec celles de décembre puisqu’il y a pas mal de choses en commun.

1) Hello, I’m … Today is the day for introductions !

Décembre 2017 : Welcome to December #bohoberrychallenge ! This month will be about thinking about 2017 to make 2018 even more amazing. As for introduction today, I’m Lynnae, just turned 30 this fall, blogger, aspiring writer, about to start my day as a #teacherlibrarian under some very mean snow. I really don’t like snow 😅

Juin 2018 : je regretterais presque la neige XD J’ai toujours trente ans, toujours blogueuse, romancière amateur et professeur documentaliste en vacances. C’est dur d’oublier cette étiquette pour l’instant.

2) This year so far – How would you describe your year so far ?

Décembre 2017 : how to sum up 2017 in three words? I’ll go for daring, healthy and creative. Love that i started again a sport I love badminton and get some healthy habits. I’ve been trying to get out of my shelf and be more daring which is turning out to be a good idea! And I love that I’ve been able to write so much and enjoy my pages, going back to photography is great as well. 

Juin 2018 : instructif, je dirais. J’ai encore appris énormément de choses, à la fois sur le travail, mon environnement et moi-même, ce qui me ravit.

3) Favorite Memory What was your favourite moment of 2018 so far ?

Décembre 2017 : that’s the hard one. I’m gonna be an optimistic and say it’s still gonna come 😁but spending the first day of the year in Dublin is a tough contender!

Juin 2018 : j’ai toujours du mal à choisir un moment en particulier.

4) Biggest Accomplishment – What was your biggest accomplishment this year? How did you achieve it?

Décembre 2017 : Definitely my work. It’s my second year in this school that I love and I get to do many things as a teacher librarian. I’m a very shy person and it’s hard for me to go out of my way to organize something with my colleagues and the kids. I feel like this year I’ve tried and done stuff that was very well received. I did so by trusting myself and letting go of the idea that I, well, sucked, as my tutors led me to believe two years ago. And talking with my beloved colleagues, of course.  

Juin 2018 : j’ai osé les lectures à voix haute avec mes gamins. Non seulement en soirée lecture à l’internat, mais j’ai écrit une nouvelle pour le cours d’une collègue et je l’ai lue devant mes bébés 3ème. Je me suis sentie morte de trouille d’autant qu’ils ont très mal compris (on saura qu’il ne faut pas lire à l’avant de la salle sur la chaise de la prof derrière le bureau, juste, non. Je me suis assise sur une table avec la deuxième classe). Ça a fait tellement bizarre de leur dire que c’était moi qui avais écrit le texte.

5) Biggest Challenge – What was your biggest challenge or obstacle this year ? How did you overcome it ?

Décembre 2017 : It’s a tough one. I’m blessed to be in a relative good health as well as my family and friends and I have the closest thing there is to my dream job. Self doubt maybe. I’m working on that every day. And that’s in relation to work as well as writing and being sociable… getting surrounded by positive people definitely helps, as well as open minded. And funny 😁im not sure I’ve laughed as much the previous years… 

Juin 2018 : ma santé ^^, après la cervicalgie en décembre, à la rentrée de janvier, je me suis fait une déchirure musculaire suivie par ma première gastro depuis des années et enfin une tendinite. Moi qui ne suis pas malade souvent, c’est perturbant. J’ai essayé … de ne pas trop y penser? ^^,

6) This year, I … – 

Décembre 2017 : Well I kinda answered it yesterday, silly me. This year, I feel happy. So happy. Just happy. Hasn’t happened that often in the past ten years and never that much. So, yeah. 2017 is a happy year. What do you expect, it started in Dublin.

Juin 2018 : cette année, j’ai l’impression d’être de plus en plus moi-même, de me comprendre, ce qui m’amène à vivre plus sereinement. 

7) Time Well Spent – What was time well spent this year ?

Décembre 2017 : This year it was cooking. Prepping lunch everyday even though I can eat at both my schools, looking up recipes, going full on seasonal vegetables mode… Feeling so much better even if sometimes it is tiresome! Next year I’ll look more closely at my cookbooks 😁

Juin 2018 :  les cours de fitness même si je n’ai pas pu y aller autant que j’aurais voulu. On se sent effectivement bien mieux et on s’habitue très vite. C’est dommage que ma salle de sport n’ait pas renouvelé la licence Body Balance, j’espère que les cours dans le même genre seront ma tasse de thé (il y a du bébé yoga et bébé step, je devrais survivre à ça, du moins je l’espère XD).

8) Successes – What has felt successful about the first half of 2018 ?

Décembre 2017 : In 2017 my career and my job definitely felt amazingly successful. The director praised me on different occasions this new school year, one being to the parents and the other to the hierarchy… and i felt so much more at ease with my colleagues and in doing anything. I just know this is my dream job and that I’m good at it ❤

Juin 2018 : alors c’est paradoxal puisque j’ai l’impression de sortir de blessure sur blessure par rapport au sport et qu’il y a encore du boulot mais je dirai mon apparence physique. C’est pas que j’y pense souvent mais je n’ai JAMAIS eu tant de compliments que cette année (les Imaginales m’ont fait halluciner sur ce plan) tant des collègues que des élèves (oui, je sais, ils me mènent en bateau aussi les loulous). Même ma mère. Je crois qu’elle m’a dit pour la première fois depuis genre mes 2-3 ans, depuis que j’ai perdu la taille standard poupon (je peux vous montrer le moment exact sur une photo, je ressemble à une poupée dans sa robe à volants et il doit bien y avoir un flot dans mes bouclettes), que j’étais vraiment bien sur une photo du boulot.

9) Could Have Gone Better – What could have gone better this year ? Were there any mistakes that you can avoid in the future ?

Décembre 2017 : Well I had technical/ computer anguishes. Baby Macfly started getting slower after just a couple years and completely shut down at the end of the summer. With the last version of the novel and some very important in progress documents… obv I’ve been trying to save everyday now😅

Juin 2018 : prendre tout sur / pour moi par rapport au travail et au réaction de certain/e/s collègues, notamment par rapport à un manque d’information/mépris pour mes missions et mon travail. Comme je l’ai dit à ma bestie, you make your own fate. Je vais me concentrer sur le travail que je peux mettre en place avec Super Collègues et bosser d’arrache-pieds pour trouver d’autres voies.

10) Money Well Spent – What was money well spent this year ?

Décembre 2017 : my new furniture. You’ve already seen my beautiful secretary and vanity (FairyLoot Box pictures) and I have to show you my bookshelves. 

Juin 2018 : mon canapé vert 😀 j’y ai passé des heures avachie avec bonheur !

11) Progress Towards Goals – Did you make any progress towards your big goals ? Were you able to ckeck any off your list ?

Décembre 2017 : It’s not done yet but I made tons of progress on my novel and I love the direction I’m headed towards. 

Juin 2018 : j’ai eu beaucoup de mal à progresser dans ma deuxième partie puisque moins de retour, et des problèmes pour Macfly qui se sont aggravés (plus de 3/4 d’heures pour ouvrir le fichier word quand ça fonctionne, puis même sur Pages.) J’ai fini la première partie en écrivant en soirée, de 20h à 22h, impossible de faire ainsi. J’ai essayé en après-midi après le boulot, ça a fonctionné un peu, mais avec Helenius c’est plus compliqué. Bon j’arrive à la fin du premier tiers mais avec un taux d’incertitude qui remonte en flèche. Heureusement, Macfly est réparé maintenant, mais je n’ai pas encore osé reprendre 😦

12) New Skills Learned – What new skills did you learn this year ?

Décembre 2017 : I’m kinda losing inspiration here 😅New Skills Learned: cutting my own hair? 🤣well the chopping part is true and it was a first so there you have it xD and I get to use an expression I love. Chop chop guys 😁#horriblehistories

Juin 2018 : l’espagnol XD je suis capable de ressortir quelques mots appris dans les séries télé (El Internado, One Day at a Time, Jane the Virgin) pour les réutiliser avec ma collègue 😀

13) Break-Through Moment – Was there a moment this year where you felt like you broke through a barrier or mental block ?

Décembre 2017 : I’ve been thinking about this question for days 😅 I don’t think they have been one this year… 

Juin 2018 : quand j’ai réalisé que je n’étais pas obligée de faire ce qu’on m’avait appris dans ma formation de doc et que j’allais suivre mon instinct. Ça a commencé avec les lectures à l’internat, j’ai fait suivre en squattant ma collègue d’anglais avec mes bébés 3ème – ça a eu ses hauts et ses bas. Mais l’expérience a été fantastique et libératrice.

14) Smart Decisions – What were some smart decisions that you made this year ?

Décembre 2017 : Trusting myself more, I’d say! 

Juin 2018 : freiner sur le badminton quand j’ai eu ma déchirure, même si je n’avais plus tellement mal, ou quand ma tendinite a été confirmée. Je continue le fitness, mais pour les sports de raquette, je vais y aller mollo.

15) Good Habits Formed – Did you form any new good habits? How did you do it?

Décembre 2017 : More walking, less curling up at home 😅im trying to be more outgoing and sociable but it’s a long run. 

Juin 2018 : me lever plus tôt ? C’était un objectif des 18 Before 2018, sauf que mon corps est tellement noeunoeud qu’il m’a vraiment prise au pied de la lettre et qu’il me réveille souvent à 5h en semaine.

16) Bad Habits Broken – Were you able to kick any of your bad habits this year ? How did you do it ?

Décembre 2017 : j’ai oublié celle-ci ou elle était différente ^^, 

Juin 2018 : rédiger des articles de blog dans l’ordre chronologique de lecture? ^^, je suis un peu maniaque. (Nan mais c’était juste parce que je les avais empruntés dans mon 2ème CDI XD).

17) Unfinished Business – What unfinished business do you need to take care of in order to start the second part of the year strong ? Is there anything you can tackle before the month is over?

Décembre 2017 : Definitely the blog… I love my blog but I haven’t been able to work on it as much as I would’ve liked

Juin 2018 : Déjà j’attends la fin du mois pour faire le billet, donc non, je n’ai rien fait de spécial en juin XD J’aimerais arriver à terminer le tri dans l’appartement et à disposer des objets avant la fin de l’été. Je pense aux vêtements, accessoires, livres que je ne vais pas conserver, j’aimerais arriver à tout sortir pour aérer ma vie quotidienne. Et moins donner l’impression que mon appart est un bazar fini XD

18) Start Doing – Is there anything you want to start doing in the remainder of 2018 ?

Décembre 2017 : in 2018 I want to challenge myself more. And work towards being a professional / published writer. 

Juin 2018 : trouver un équilibre entre mes différentes passions. Le boulot. L’écriture (roman + blog). La photographie. L’aventure.

19) Keep Doing – What would you like to keep doing throughout the year ?

Décembre 2017 :  next year I would like to keep writing cards to te people I love. I started out this year as a 18 before 2018 item on my list and it’s made my family happy so far. So I’ll be doing that in the future as well!

Juin 2018 : être à l’écoute de mon corps, tant au niveau de ma santé que de mes besoins d’activités sportives. Ça passera peut-être par plus d’heures de fitness avec Super Coach et par moins de badminton mais je vais continuer d’adapter ma routine sportive comme je le sens.

20) Stop Doing – Is there anything you want to stop doing in 2018 ?

Décembre 2017 :  I would like to stop stressing out for ‘nothing’ next year, learn to be more peaceful… 

Juin 2018 : culpabiliser ? perdre du temps? hésiter avant de me lancer dans une activité quelconque.

21) Out Of My Comfort Zone – We all have those things that are uncomfortable but could be so good for us. How are you going to step out of your comfort zone in what’s left of 2018 ?

Décembre 2017 : I already talked about it but I want to be more daring and this is going to mean outgoing and sociable 😅 maybe try to plan something every month? And no im not giving up on planning. Too much out of the comfort zone for my taste 😁

Juin 2018 : être plus aventureuse au niveau de mes déplacements en voiture. J’ai des collègues prêtes à me pousser gentiment.

22) Setting Intentions – What intentions do you want to set for the remainder of 2018? Do you have a plan for how you will carry them out ?

Décembre 2017 : I think I’ve already talked plenty about what I’d like to do next year! Being me seems a good plan and I’ll just follow my intuition on that one.

Juin 2018 : reprendre l’écriture, si possible dans la routine que j’avais pu mettre en place l’an dernier : rédaction des articles de blog en arrivant en avance au boulot et le roman de 20h à 22h.

23) Something New – What is something new you would like to try/learn/create in the next 6 months ?

Décembre 2017 : Maybe stop downplaying what I think feel or do as if it didn’t matter. And try to do cooking recipes from books 🤣I’ve got so many but never dared tried any of them! 

Juin 2018 : une routine de gestion des tâches ménagères et une autre de self care ^^,

24) Self-Care – You can’t pour from an empty cup. How will you make time for self-care throughout the rest of the year ?

Décembre 2017 : In 2018 I want to listen to myself more and stop trying to be perfect and efficient at work and home.

Juin 2018 : je pense tester le concept de routine bien-être, à voir comment je vais imaginer / appliquer ça.

25) Contribution  – We all want to make a meaningful contribution in this world.  What are some ways that you can contribute to your friends, family, community or the world in general?

Décembre 2017 : My goal in that regard would be to try and be more « greener »: waste less and work towards a vegetarian path (pescetarian for now). 

Juin 2018 : est-ce que c’est très modeste et idiot de dire que je veux rester/être optimiste et essayer de sourire chaque jour ?

26) Education –  Education doesn’t stop when you’re done with school. How will you educate yourself and grow yourself mentally in 2018 ?

Décembre 2017 :  I’ll never be done with school: I’m a teacher 🤣 Buy next year I want to better myself in History as I love that and wish to write novels set in different time periods, both with books and cultural outings (there’s this Art Nouveau tour in the town next door that I can’t wait to do!).

Juin 2018 : woupsie j’avais oublié ça. Faire réviser mes bébés 3ème pour leur brevet d’Histoire, ça compte ? Probablement pas XD Ça doit être la chaleur mais je manque d’inspiration pour cette question 😛

27) Career – Do you have major career goals next year?

Décembre 2017 : Next year I want to organize events about reading at school. It’s a part of my job but haven’t had a chance to do that in the past year and a trimester, with classes and reorganizing the library. Maybe evenings when I read aloud to the interns, more book presentations like the one in the picture, push the kids towards talking about what they’ve read. I want reading to be a bigger part of their life and take them on that amazing journey 💕

Juin 2018 : done 💕 ❤ essayer de jongler avec davantage de niveaux que cette année ? terminer la deuxième partie du roman, si seulement !

28) 2018 Will Feel Successful If … – Imagine it’s December 2018. Complete this sentence and write about what a successful year would look like for you.

Décembre 2017 : Pas rempli ^^,

Juin 2018 : ce dernier item est définitivement check ^^ j’ai organisé des séances lecture à l’internat, et je crois que les loulous ont apprécié – puisqu’ils m’ont réclamée …

29) Top Three 2018 Goals – What are your top three goals for 2018 ?

Décembre 2017 : Woups ^^; 

Juin 2018 : combiner tout ce que je veux faire sans compromettre ma santé à nouveau ^^, 

30) Lessons Learned –What lessons have you learned through this middle of the year review ?

Décembre 2017 : Oublié ^^, 

Juin 2018 : j’apprécie l’exercice. Je n’ai pas l’habitude de faire le point à cette période de l’année et c’est intéressant de voir où l’on en est. Faire une liste d’objectifs me fait encore un petit peu peur, mais une certaine orientation commence à se dessiner, et c’est déjà pas mal. 

Voilà voilà ! N’hésitez pas à reprendre ce « défi », cette réflexion pour votre blog ou répondre aux questions dans les commentaires. J’espère que ce petit exercice vous aura plu.

Lecture sur un rocher

Blitz Britain

Philippa Boston (auteur). 2014, 48 p. Didier (Paper Planes Teens). Jeunesse-Histoire. Livre lu en anglais.

Dans le ciel de Londres, un avion allemand. Puis deux. Puis des centaines … Nuit après nuit des centaines de bombes s’abattent sur la ville. Blitz Britain vous plonge dans le Londres de la Seconde Guerre mondiale, puis dans la palpitante histoire du jeune Billy, héros ordinaire d’une nuit extraordinaire.

J’étais beaucoup moins enthousiaste après When is Brian ? dans mes petites lectures en anglais pour le boulot. Mais j’avoue que la mention de Terrible Times me rappelait Horrible Histories et le style de la couverture Quentyn Blake, l’illustrateur de Roald Dahl,et c’est bien joli.

Au final, c’est une belle petite surprise. On démarre par une partie très documentaire sur la seconde guerre mondiale et le Blitz, lorsque Londres était bombardée par les Allemands et franchement ce n’est pas rébarbatif. Le style est étudié pour les jeunes lecteurs et je l’ai trouvé très clair, surtout agrémenté de ces dessins agréables.

Le livre se clôt par une petite histoire sur un enfant durant une nuit du Blitz. C’est court, c’est touchant, c’est impeccable pour plonger le lecteur dans la période en illustrant ce qu’il vient de découvrir dans la partie documentaire du démarrage.

Si vous souhaitez une petite lecture historique, faits et fiction, pas complexe en anglais, c’est un ouvrage que je recommande. Et là, je me lancerais avec plaisir dans les autres livres de la collection notamment Killer Sports qui parle des origines de différents sports, où tous les coups étaient permis.

This little life of mine and other stuff

Boho Berry Challenge – Octobre : Reconnaissance

Je vous ai déjà parlé de Boho Berry dans mon article 18 Before 2018. J’apprends toujours à connaître cette blogueuse organisation et j’ai découvert il y a quelque temps qu’elle mettait en place chaque mois, un challenge quotidien d’écriture sur un thème mensuel. Je voulais faire celui d’octobre, mais j’ai zappé. Je vais donc y répondre en une fois en essayant de le faire chaque jour en novembre.

Le thème d’octobre est la gratitude, ou la reconnaissance. Voici les différentes questions établies. Qui resteront en anglais parce que c’est plus beau.

1) FAMILY. Who in your family are you grateful for today?

Et baf on commence par les questions difficiles ^^, Vous avez peut-être remarqué que j’ai une relation compliquée avec ma famille. Mais je sais qu’à chaque fois que quelque chose m’ennuie, je peux appeler ma mère même si elle ne comprend pas exactement ce qui m’agite, elle essaiera de me calmer.

2) CHALLENGES – Have you faced any challenges lately? How can you be grateful for the lessons you learned?

Rien d’aussi fort, juste quelques situations qui m’ont attristée et déprimée au travail. J’aurais pu m’agacer, avoir des mots. J’ai préféré temporiser et prendre patience.

3) RELATIONSHIPS – Are there any relationships you are grateful for? How do they make you feel?

Il y a ma meilleure amie qui me donne toujours l’impression de pouvoir parvenir à surmonter n’importe quelle crise, qu’elle soit d’ordre personnelle, professionnelle, créative.

4) CIRCUMSTANCES – Not all circumstances are positive, but how can you be grateful for them anyway?

Mon surpoids. Parce que vous savez quoi ? Il m’a toujours donné une bonne force physique que j’ai mise à profit dans le tennis et le badminton.

5) ENVIRONMENT – Look around your home. Is there something here you’re taking for granted?

Je dirais un peu tous les appareils électriques. Attendez qu’une catastrophe de style Ravage nous tombe dessus ^^,

6) OPPORTUNITIES – What opportunities have you been given (or are on the horizon) that you could be grateful for today?

Mon séjour en Irlande. Ça n’était absolument pas prévu à l’horizon, littéralement, et c’est quelque chose pour lequel je me suis battue et je ne le regretterai jamais même si certains aspects ont été franchement catastrophiques.

7) SURROUNDINGS – Wherever you are right now, look around and find something to be grateful for.

L’espace. Je ne suis plus dans un 9 m² mais j’ai de la place pour bouger, respirer, m’étirer. Je pourrais même faire mon body balance dans le salon (mais pour les exercices au sol, on repassera, malgré le tapis de yoga : c’est du carrelage).

8) INSIGHTS – Have you gained any valuable insights that you’re thankful for lately? 

Lorsque j’ai une idée, pour le boulot ou l’appartement, ne pas penser immédiatement que c’est idiot ou que ça ne mènera à rien. Mais essayer.

9) CHANGES – Change can be hard — good or bad. How can you be grateful for the changes you’re experiencing?

Je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu prendre mon indépendance et d’avoir mon propre appartement. Je me sens tellement mieux depuis que je vis seule et prends mes propres décisions ! Ça ne date pas d’hier exactement, mais c’est toujours un processus, j’ai l’impression.

10) POSSESSIONS – Did you know it’s OK to be grateful for superficial things too? 😉 What possessions are you thankful for today?

Ma nouvelle chaîne hifi style Belle Epoque.

11) SMALL THINGS – What small things are you grateful for?

Entendre aussi bien la pluie tomber de ma chambre sous les combles. Avoir une petite vue d’arbre de chacune de mes fenêtres ou presque.

12) BIG THINGS – What is something big that you’re thankful for today?

Travailler tous les jours dans un cadre aussi beau, et historique – mes deux établissement scolaires sont de vieilles constructions et pour partie monument historique. Venez me voir aux portes ouvertes 😛

13) SUPPORT – Connectedness is such an important part of the human experience… how has someone supported you lately, and how can you be thankful?

Zatoun. Je la harcèle souvent de bêtes textos mais qu’il s’agisse de bêtises ou de choses plus sérieuses, elle est toujours là, notamment quand les deux dernières semaines avant les vacances m’ont tellement pesé (et elle ne me dit jamais que je suis ridicule ❤ ).

14) TECHNOLOGY – Is there a technology that helps you on a regular basis? What tech are you grateful for?

Carmilla, mon iPod qui me permet d’emmener ma musique à chaque fois que je sors de chez moi, surtout lorsque je dois prendre la voiture. Et McFly pour un peu tout. (McFly, c’est mon Mac ^^,).

15) BEAUTY – Look around and find something beautiful that you’re grateful for.

La pile de photographies sur ma table à chroniquer qui n’attend rien d’autre que j’ai de quoi l’accrocher dans mon salon.

16) BLESSINGS IN DISGUISE – Good things don’t always seem like good things at first. What is something that you’re grateful for in hindsight?

Ne pas avoir été embauchée à l’issue de mon stage en médiathèque puis n’avoir pas trouvé d’emploi en bibliothèque. Sur le coup, ça a fait terriblement mal et être au chômage a été très difficile à vivre mais ça m’a permis de découvrir mon boulot de rêve et de me dépasser pour arriver à l’exercer.

17) PAST – What in your past are you thankful for?

Assez bête à dire mais des valeurs qui ont été ancrées très tôt en moi par mes parents et mes lectures – j’en suis peut-être un peu ennuyeuse mais je m’en fiche. Et mes univers personnels, nourris de mes livres, de mon imagination et de mes textes personnels.

18) PRESENT – What in your present are you thankful for?

Mon esprit d’adaptation ^^, tellement utile dans mon boulot 😛 Ma capacité toujours présente à m’évader dans d’autres univers.

19) FUTURE – What in the future are you thankful for?

C’est un peu étrange comme question. Mais je dirais … des possibilités. Tellement de possibilités. Et de rêves.

20) KINDNESS – Has someone shown you kindness recently that you can be grateful for?

Une coupine rencontrée au fitness. Qui m’a souri et m’a encouragée à revenir et tester d’autres cours avec elle et ces cours commencent à devenir un plaisir après avoir été une blague (je ne suis absolument pas coordonnée des membres, donc mes premières classes sont en général une catastrophe).

21) BOOKS – Books can change lives… isn’t that why we all read so many of them? What book are you thankful for?

Gosh. That’s one mean question ^^, Il y a eu ces quatre guides de l’imaginaire que je relisais sans arrêt à l’université pour m’évader (Atlas des brumes et des ombres, Cartographie du merveilleux, Passeport pour les étoiles et Bibliothèque de l’entre-monde). Les Agatha Christie qui m’ont encouragée à observer mon environnement avec attention. La Guerre de Troie n’aura pas lieu, parce que la lecture a été faite à l’occasion d’une expérience magique pour moi. Harry Potter, of course. Wildwood DancingPrincess Bride. Le Paris des MerveillesLe Meilleur des mondesA fleur de peau, le livre que ma meilleure amie a écrit pour moi ❤

Je vous ai dit qu’elle était vache, cette question xD

22) HOME – What are you grateful for in and around your home?

Les arbres. Il n’y en a jamais assez mais j’aime tellement le fait qu’on puisse voir un bouquet de grands arbres de chacune de mes fenêtres ou presque.

23) OBSTACLES – What obstacles have you overcome? Are there any that you’re facing now? How can you be grateful for the obstacles that are put in your way?

Le temps. Mes dieux, le temps est un adversaire cruel. Mais il est aussi un merveilleux opposant. Et plein de petites choses au boulot, grâce auxquelles j’ai toujours l’impression de m’améliorer.

24) MENTORS – Is there a mentor in your life that you’re thankful for? How can you express that today?

Pas vraiment. Il y a eu des gens qui m’ont influencée ou à qui j’ai eu envie de ressembler mais pas ce côté mentor.

25) CONVERSATIONS – Have you had a conversation recently that you’re thankful for?

Je suis toujours reconnaissante des conversations que j’ai avec ma mère, lorsque je ne me sens pas bien. Mais il y a ces quelques bribes avec ma meilleure amie, sur l’écriture, sur les vies que l’on mène actuellement, qui me rassurent et me confortent toujours dans l’impression que je ne fais pas de mauvais choix.

26) INSPIRATION –  Inspiration can come from many places. What/who inspires you and how can you express gratitude?

Tout est source d’inspiration ! Dans la réalité, mes interactions avec des collègues, des élèves, le cours de mon travail, mes activités sportives, les découvertes culturelles. Dans la fiction, les livres que je lis, les séries, les rêves …

27) TALENTS – We ALL have talents to be grateful for… what are some of yours?

L’écriture.

28) LAUGHTER – They say that laughter is the best medicine… what made you laugh recently?

Une partie de badminton où mon partenaire et moi étions tellement mauvais ! Alors qu’on ne se débrouille pas trop mal d’habitude ^^, lui loupait tous ses services lorsqu’il est naturellement fort, je passais les miens qui sont nuls et je loupais mes amortis que je réussis pas trop mal d’ordinaire. Je n’ai pas pu m’arrêter de rire nerveusement pendant une bonne partie du match ! Qu’on a fini par gagner, je crois bien.

29) MUSIC – What music are you thankful for?

PelleK, Amaranthe dernièrement, Tarja. Ces musiques qui me font tout oublier.

30) HELPING OTHERS – Have you helped another person lately? How did that make you feel? Can you turn that into gratitude?

J’ai relu des thèmes avec une coupine en master de traduction. J’ai adoré. La traduction me manque tellement. Et donné un petit coup de pouce à ma meilleure amie qui s’inquiétait de son peu de visibilité sur le net à l’approche de la sortie de son futur roman.

31) LESSONS THIS MONTH – What lessons have you learned during this month of reflection and gratitude?

A prendre les choses avec davantage de patience et à me faire davantage confiance. Et se laisser guider par l’inattendu.

J’espère que ce petit exercice vous aura plu. N’hésitez pas à reprendre certaines questions sur vos blogs ou dans les commentaires. On se retrouve bientôt avec le thème de novembre, qui me parle particulièrement.