Bibliothèques Lynnaennes - Piles à Lire

Le 12 août, j’achète un livre québécois !

S’il y a eu des évènements d’achats de livres par genre ou nationalité de l’auteur cette année via FB, je les ai loupés … même celui-là, je ne l’ai retrouvé que via un article de Livres Hebdo le 9 août ^^,

Le principe, c’est de découvrir la littérature québécoise – que je ne connais pas du tout, donc ça tombe bien. Et d’acheter ou de montrer les livres acquis dans le cadre de l’opération.

Vu que mon achat ne sera pas là avant septembre (entre le 1er et le 25, selon le site ^^,), je vais tout de même vous montrer la couverture. Même si apparemment il a déjà quitté la librairie ❤

Je l’ai déniché en fouinant dans des listes de romans jeunesse québécois, et le résumé m’a tout de suite parlé :

Mathilde a toujours eu une relation compliquée avec ses parents. Le soir de ses 18 ans, après une nouvelle dispute, elle quitte la maison familiale. La jeune femme espère décrocher un emploi dans un fast-food pour subvenir à ses besoins. Sans logement ni argent, elle dort dans sa voiture et se réfugie dans un café, pendant la journée, pour se réchauffer et consigner ses états d’âme dans un carnet.

Elle attire un jour l’attention d’un vieux libraire qui lui donne la chance inespérée de rebondir et d’aller de l’avant.

J’avoue que j’espère aussi beaucoup du séjour en librairie, pour, qui sait, découvrir des romans autochtones !

Et vous ? Vous participez à cet évènement ? Vous vous y connaissez en littérature québécoise et vous avez envie de partager des lectures ?

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Ray’s Day – De nouvelles bibliothèques

Après l’édition de l’an dernier (où je vous parlais de ma Book Jar et de mon Tolino), j’essaie de vous proposer de nouvelles petites choses en l’honneur du Ray’s Day.

Pour rappel, on célèbre la lecture le 22 août, en hommage à Ray Bradbury, grand lecteur et défenseur des bibliothèques. Sur le site consacré, quelques idées : certains auteurs vont partager un texte, en lire d’autres en vidéo, en écrire ; les éditeurs mettront en ligne des livres ou permettront aux lecteurs de se rendre dans leurs bureaux et recevoir un livre ; des lecteurs vont échanger des livres, se rencontrer, et les blogueurs ont beaucoup de petites surprises prévues ; des librairies seront de la partie aussi.

Aujourd’hui, je vous présente mes nouvelles bibliothèques.

Comme je vous l’ai dit lors du bilan mensuel de lectures, je me suis mise en quête d’un appartement, puisque je commence à travailler « pour de bon » à la rentrée (et personne ne me dit que c’est dans un peu plus d’une semaine, sinon, je fais voler des livres. Et j’ai du stock). Dans celui que j’ai trouvé, il y avait quelques étagères qui ont naturellement été désignées comme nouvelle bibliothèque !

Je vais donc vous présenter celle-ci, avec les livres « de première nécessité », parmi ma PAL. Si le temps s’y prête également, peut-être un article sur ces livres déjà lus dont je ne me séparerais pour rien au monde (même si je n’ai pas pu les emporter ^^;).

Voici donc mon nouveau coin lecture, avec fauteuil, étagères et petit chariot ! Commençons par celui-ci.

Ce n’est pas à proprement parler une bibliothèque, mais ça soutient un peu les étagères déjà chargées. J’adore ce petit meuble qui vient de chez Ikea et est très pratique. Sur l’étagère supérieure, mes livres professionnels (documentation, information-communication, milieu scolaire – et je me démasque toute seule :P). Tout en bas, mes livres et revues bien-être et organisation. J’ai emmené toute ma collection de Dominique Loreau (L’art des listes, L’art de la frugalité et de la volupté, L’art de la simplicité, Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi), L’art de l’essentiel que je n’ai pas encore lu, 1001 secrets de bien-être et 1001 secrets de mode et de beauté. Enfin, The life-changing magic of tidying up de Marie Kondo que je n’ai pas encore lu mais dont j’ai vu une vidéo illustrant le principe (attention, anglais non sous-titré).

L’énorme pile sur le point de s’effondrer (mais je vous assure, elle a l’air de tenir), c’est encore du boulot. Tout en haut à gauche, les beaux livres et bandes dessinées (notamment Merveilleux, Hyrule Historia), la cuisine, la décoration (dont deux sur les bibliothèques ^^,), Autant en emporte le vent (film et livre/film/tout ce qui a un rapport avec).

Dessous, de l’imaginaire avec Brandon Sanderson (la suite d’Alcatraz), Astrid Méan, Terri Windling, Pierre Pevel, Paul Féval, Mélanie Fazi, des auteurs du Petit Caveau (Cécile Guillot, Stéphane Soutoul, une anthologie – je sais qu’ils font autre chose, mais les romans en question sont parus dans cette maison d’édition que j’aime beaucoup), Anne Fakhouri, Denis Labbé, Cécile Duquenne. Au-dessus, en petite pile, Charlotte Bousquet, Manon Fargetton, Hélène Cruciani et Antoine Lencou (Griffes d’encre), Lou Jan et Solennel Pourbaix (Rivière Blanche).

Imaginaire toujours dans le carré du dessous, avec Enamorte, de la poésie, un recueil de Neil Gaiman, Deborah Harkness, un recueil de récits vampiriques, Connie Willis, du steampunk, Harry Potter, Jean-Paul Jaworski. Quelques livres se baladent sur le dessus : Silène Edgar, Alain Grousset, Marie Rutkowski.

Le carré à droite termine l’imaginaire, avec Nancy McKenzie, Rachel Klein, Emmi Itaranta, Yves Grevet, deux recueils de Francis Lacassin (sur les fées et les vampires – ce dernier est un cadeau particulièrement bien pensé ^^), quelques ouvrages du Chat Noir (De l’autre côté du mur et Smog of Germania) et Oren Miller. Une autre histoire de vampire sur le dessus (Elizabeth Kostova), des contes irlandais (George Dottin) et un deuxième tome de série (je suis tellement douée ^^, de Kate Locke).

Retour tout en bas à gauche, de la jeunesse. Un très bel ouvrage sur des animaux menacés dessinés en utilisant leurs ombres (Dimitri Delmas), Flavia de Luce, des ouvrages des éditions du Verger des Hespérides (que je recommande), John Agard sur l’histoire du livre, des romans historiques (Via Temporis et le dernier tome de The Luxe, Splendour), Christian Grenier, Eva Ibbotson (deux découvertes récentes que j’ai adorées), Valérie Zenatti, Françoise Grard, une aventure de Moumine, et les tomes deux et trois des Orphelins Baudelaire (j’ai dévoré le premier en début de mois). Une de mes séries manga préférées trône au-dessus : Global Garden.

Enfin, juste à droite, des récits de vie et historiques. Plusieurs sont d’ailleurs destinées au Livre sur la Place de la rentrée, j’espère pouvoir y jeter un oeil avant de rencontrer les auteurs. J’avais vu Jean des Cars l’an dernier et j’avais regretté de ne pas avoir démarré sa biographie de Sissi et celle sur son fils, que j’ai ici. Les tomes 3 et 4 de la nouvelle série Angélique suivent, ainsi qu’une autobiographie de tennis (Mansour Bahrami, un joueur de légende que j’adore), une autre de Michael J. Fox, Caitlin Moran et Vivien Leigh. Diane Ducret présente ses femmes de dictateur pour une deuxième session (la première a été dûment adorée), Vladimir Fédorovski peint l’Orient-Express, Max Gallo l’histoire contemporaine, Stefan Zweig la vie de Marie Stuart. Le tout pimenté par une petite enquête antique de Danila Comastri Montanari, des essais sur le langage de la collection Le goût des mots, chez Points, et un sur les livres d’Alain Grousset.

Les autres carrés sont des DVD, que je ne détaillerais pas à moins que vous ne le demandiez spécialement !

Et en fait, il y a deux rangées ^^et visibles, pas comme sur les bibliothèques usuelles. Enfin, il faut se glisser derrière. Les étagères sont assez profondes et je trouvais plus intéressant de les ranger ainsi pour ne pas perdre la place et profiter de tous mes livres 🙂

Le carré tout en bas à droite, qu’on voit à peine (une fois encore, je m’excuse pour la qualité des photos, j’utilise mon téléphone et je ne suis absolument pas douée), avec le premier tome de la Rose de Versailles (relecture pour aborder le deuxième nouvellement acquis et encore chez mes parents), deux tomes d’Angel Sanctuary en allemand, Cléopâtre, Trèfle, le dernier tome de Fairy Cube, trois de Card Captor Sakura en italien (<3), les deux premiers du Maître des Livres, et XXXHolic du 6ème au 8ème. Dessus attend la série Comte Cain, un tome de Hägär Dunor (mais si, vous savez, le Viking ! ou enfin il apparaissait peut-être juste dans mon journal local en strip quand j’étais gamine ^^;) et Croc-Croc, un adorable petit squelette.

Le carré supérieur accueille de l’imaginaire, encore, avec Jessie Burton (The Miniaturist), Ursula Le Guin, Jules Verne (mon premier !), Paulina Alphen, Lois Lowry, Diana Wynne Jones, Danièle Martinigol, Miyuki Miyabe, Maria Snyder, Nicolas d’Estienne d’Orves, Pierre Pevel, Ugo Bellagamba, Poul Anderson (mes agneaux, y a de quoi faire).

Encore au-dessus, encore de l’imaginaire, avec les Montres Enchantées du Chat Noir, les Contes de Beedle le Barde en italien (un superbe cadeau <3), le dernier tome des Midnighters de Scott Westerfeld, mes Librio fantastique (La solitude du vampire et d’autres nouvelles de genre choisies par Barbara Sadoul), les tomes 2 et 3 de Wicked Lovely (Melissa Marr), le 2ème du Miroir aux vampires de Fabien Clavel, Ira Levin, Paolo Bacigalupi, un recueil de textes vampiriques, Christian Grenier, Alison Sinclair, le 3ème tome de la trilogie Morgenstern d’Hervé Jubert, Le Meilleur des Mondes en VO.

Retour en bas avec quelques essais, sur la littérature de science-fiction, d’imaginaire, de fantastique, les mythes celtes, l’Histoire et l’écriture.

Enfin, le carré du milieu propose des textes variés, classique (Dumas), vintage (Stevenson), policier (McCall Smith, Philippe Doumenc qui propose une contre-enquête sur la mort d’Emma Bovary), romance (Alexandra Potter), contemporaine (d’Ormesson).

Voilà donc mes horizons littéraires actuels. Ca, mon Tolino bien chargé en livres divers et variés, et les quelques petits achats du mois que vous découvrirez bientôt (et que je n’ai pas osé essayer de ranger) !

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Le 10 septembre, projecteur sur la poésie !

Après la SFFF/horreur francophone, on change de genre. Aliénor Samuel-Hervé a proposé cette initiative pour promouvoir la poésie ! Ce jour-là, on achète ou on lit un livre de poésie. J’avais repéré un livre à l’école, mais finalement il s’est avéré que c’étaient des nouvelles, donc voilà ma petite lecture du jour, histoire de voir différents styles^^ ça fait tellement longtemps que je n’ai plus lu de poésie, j’aime bien cet aspect varié.

Vous pouvez aussi télécharger le recueil réalisé pour l’occasion !

Et le livre qui me tentait beaucoup à l’achat, je l’ai en fait commandé jeudi dernier parce que j’espérais pouvoir vous le montrer et m’extasier et dire que je le commence de suite aussi … Mais l’expéditeur a dû penser que j’étais trop gourmande et qu’avant le jour, c’est pas le jour, et il est seulement parti ce matin !

Voilà ma petite trouvaille (merci Bifrost ^^) :

Poètes de l’Imaginaire aux éditions Terre de Brume. Je vous en parlerai sans faute une fois lu ❤

Et vous, vous participez à l’opération ?

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Le 10 septembre, projecteur sur la poésie !

Après la SFFF/horreur francophone, on change de genre. Aliénor Samuel-Hervé a proposé cette initiative pour promouvoir la poésie ! Ce jour-là, on achète ou on lit un livre de poésie.

J’en ai peu dans ma PAL mais j’ai justement repéré un livre qui me tente beaucoup. Je vous le montre le jour J! Et à l’école il y a un recueil qui me plaît bien, sur l’automne, que je lirai ce jour-là.

Des auteurs ont envoyé des poèmes pour réaliser un recueil qui sera diffusé aussi le 10 septembre, de quoi faire de belles découvertes également ^^

Vous voudriez participer à cet évènement ? Vous aimez la poésie ? Vous avez des auteurs, des titres à conseiller ?

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Le 1er septembre, la SFFF/horreur francophone à l’honneur !

Suite à l’initiative de L’invasion des grenouilles, j’avais donc décidé d’acheter un livre de SFFF ou horreur francophone, mais je ne m’étais pas décidée. C’est chose faite maintenant (le jour même, il  valait mieux !) pour, ce que j’avais décidé : un auteur dont j’avais beaucoup entendu parler en bien et que je n’avais pas encore dans ma PAL ! (Et en poche, c’était bien aussi).

Ce sera deux finalement, mais le raisonnement reste le même ^^

Snow m’a beaucoup vanté Danièle Martinigol et j’en ai encore parlé avec ma collègue aujourd’hui ; et cette série de Roland C. Wagner m’intrigue énormément ^^

A plus tard pour le bilan d’août 🙂

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Le 1er septembre, la SFFF/horreur francophone à l’honneur !

Pas mal d’évènement Facebook se créent ces derniers temps pour soutenir différents genres en littérature, comme pour celle d’origine québécoise le 12 août. Un projet s’est aussi monté pour la promotion des littératures SFFF francophones auprès des éditeurs anglophones, avec le collectif L’invasion des grenouilles, pour prouver que leurs auteurs ont de l’imagination et ne sont pas ennuyeux !

Il propose pour le 1er septembre d’acheter un livre ou un ebook d’imaginaire (science-fiction, fantastique, fantasy) ou d’horreur, écrit par un auteur francophone.

J’ai décidé d’y participer 🙂 je ne sais pas encore vers quel auteur me tourner, mais j’aimerais bien ne pas l’avoir déjà lu. Vous avez des suggestions ?

Au bord des mots, lectures sur un rocher

Ray’s Day

J’adore lire.

(J’espère que vous étiez assis pour cette nouvelle fracassante qui vous a assurément tous choqués).

Si vous êtes ici, c’est qu’il y a de fortes chances que vous soyez dans ce cas aussi 🙂 Comme Ray Bradbury, l’auteur de Fahrenheit 451, qui adorait la lecture et la défendait franchement, tout comme les bibliothèques – je me souviens d’ailleurs qu’on avait traduit un article sur son engagement il y a quelques années en classe ^^

Pour célébrer la lecture, c’est la date de son décès qu’on a choisie, le 22 août, en hommage à ce grand auteur. Elle va s’orienter vers les différents acteurs qui la partagent : auteurs, éditeurs, et lecteurs. Sur le site consacré, les « consignes » suivantes sont données :

Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l’un de leur livre seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux.

On peut en effet faire plein de choses pour cette occasion. Certains auteurs vont partager un texte, en lire d’autres en vidéo, en écrire ; les éditeurs mettront en ligne des livres ou permettront aux lecteurs de se rendre dans leurs bureaux et recevoir un livre ; des lecteurs vont échanger des livres, se rencontrer, et les blogueurs ont beaucoup de petites surprises prévues (j’attends de voir, entre autres, le livre préféré de Lhisbei ^^) ; des librairies seront de la partie aussi.

Donc tout plein de surprises à découvrir … d’ici quelques heures ! (Non mais vous le savez que je suis toujours en retard ^^,)

Et quelques petits articles seront peut-être disponibles ici 🙂 En espérant vous donner envie de lire, encore et toujours 🙂